Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Les informaticiens bulgares parmi les plus compétitifs au monde

Photo: archives

L’industrie du logiciel en Bulgarie est un des rares secteurs à ne pas avoir souffert de la pandémie. Au contraire, c’est justement la crise provoquée par la propagation globale du coronavirus qui imprimé une nouvelle impulsion à un des secteurs bulgares les plus compétitifs au niveau mondial.

Selon des données de l’Association bulgares des compagnies de logiciels (ABCL), le secteur a enregistré en 2020 une croissance des revenus de 10% contre une chute du PIB de 5.5% du pays. Près de 38 000 personnes travaillent dans la le secteur informatique et on prévoit une hausse de leur nombre en 2021 jusqu’à 41 667 employés.

Plus de 60 compagnies internationales sont installées en Bulgarie et des sociétés de 20 nationalités continuent d’ouvrir des filiales dans le pays malgré la crise, révèle l’étude de ABCL. “A l’heure actuelle la demande la plus forte sur le marché de l’emploi est pour des développeurs sous Java ou JavaScript, en PHP également”, dit Petya Tsvétanova, d’une grande compagnie de ressources humaines dans le secteur informatique. Selon elle, c’est la branche la plus dynamique dans le pays au cours de l’année dernière de restrictions sanitaires.

Presque la moitié des postes qui sont proposés en ce moment sont en télétravail. Ne parlons pas des rémunérations moyennes qui sont trois fois plus grandes que celles dans les autres secteurs. Quels sont les salaires des informaticiens bulgares:

„Ils varient. Ainsi par exemple pour un poste junior, c’est-à-dire pour quelqu’un qui vient de terminer ses études, la rémunération peut commencer à partir de 850-900 euros pour augmenter très vite par la suite. Deux ans plus tard, le salaire pourrait dépasser les 2 500 euros en fonction des projets et des technologies qu’on utilise. Les gens qui ont une longue et riche expérience dans ce domaine, par exemple 10 ans dans le secteur, pourraient toucher 4- 5 000 euros par mois ».“


Et un détail curieux du marché informatique bulgare. Il se trouve que presque 35% des employés sont des femmes, ce qui place le pays à des positions de tête dans l’UE avec un indicateur qui dépasse deux fois la moyenne dans l’Union. N’oublions non plus pas que les expatriés bulgares sont de plus en plus nombreux à revenir dans le pays pour y travailler comme des informaticiens. Selon des données d’ABCL, ils atteignent l’année dernière dans certaines compagnies jusqu’à 10% des effectifs. 

„Nos spécialistes sont bien formés et bien préparés. Ils sont plus fiables que, par exemple, le marché indien où il est plus difficile aux gens de s’intégrer et sur lequel il y a toujours des préjugés. Les informaticiens bulgares sont favorisés par le fait que le pays est membre de l’UE et qu’ils n’ont pas besoin d’obtenir un permis spécial pour travailler en Europe. C’est pour dire que nous possédons un grand potentiel non seulement en raison de notre position géographique mais également en raison du niveau de formation et de compétences », est convaincue Petya Tsvétanova..

Le fait que des compagnies internationales de pointe dans le secteur nomment avant tout des collaborateurs bulgares dans leurs équipes managériales est éloquent. Il s’agit d’employés qui ont fait des études dans le pays. « Ils ont terminé leurs études dans des universités bulgares comme par exemple l’Université de Sofia « Saint Clément d’Ohrid » ou l’Université technique. Ces deux universités sont des sources de merveilleux spécialistes pour le secteur de l’informatique qui font par la suite une bonne carrière professionnelle dans le pays et à l’étranger » - dit en conclusion Petya Tsvétanova.

Version française: Vladimir Sabev

Tous les articles

La CE n'est pas contre le nucléaire et le gaz naturel

"Tant que nous n'avons pas pris connaissance du Plan de relance post-Covid de la Bulgarie, nous ne saurions dire si l'échéance 2040 pour la fermeture des centrales au charbon est bonne ou pas. La Commission européenne /CE/ n'a rien contre l'énergie..

Publié le 15/10/21 à 10:21

Les prix augmentent plus vite que les revenus – que faire?

Les prix des produits alimentaires, des services, des carburants augmentent à une vitesse plus grande que les salaires, révèle une étude express de la Confédération des syndicats indépendants en Bulgarie (CSIB). Depuis le début de l’année les prix..

Publié le 14/10/21 à 11:58

Les caves des vignerons sont pleines de fûts de vin de bonne qualité

Grace à l’été sec et au printemps pluvieux le raisin cette année est de bonne qualité et il sera bientôt dans les fûts mais les amateurs devront attendre car ces vins ne seront commercialisés qu’au printemps prochain et les rouges devront même..

Publié le 12/10/21 à 12:55