Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

La montagne Rjana, partir pour revenir encore…

Blotti au cœur de la montagne Rjana, le monastère de la « Nativité de la Vierge » conserve jalousement ses légendes du Moyen-Age. Et son église avec ses 7 autels a donné lieu à 7 chapelles dédiées à 7 saints bulgares. Un lieu d’exception et un condensé de foi orthodoxe…

Selon la légende, au 9e siècle, 7 frères issus d’une famille de notables, ont fondé ce haut-lieu de la religion chrétienne au faîte de la montagne avant de créer 7 villages. Les frères érigèrent aussi une église et un monastère et comme il y avait un trône pour chacun, les riverains lui donnèrent tout naturellement le nom de « 7 trônes ».  L’icône de la Vierge, apportée du Mont Athos, trônait dans l’autel central, pas loin de celle de Saint Thomas l’Incrédule : 

Le père Pétar Voutov nous en dit plus :


Nous célébrons toujours avec une grande émotion la Nativité de la Vierge et le Dimanche de Saint Thomas l’Incrédule ou le Sceptique.  C’est l’occasion de voir affluer de nombreux fidèles qui passent même la nuit sur place. Nous leur organisons des parcours sur les pas de Saint Jean de Rila, en partant du monastère de Tchérépich pour traverser toute la montagne, coupée en deux par la rivière. D’un côté la Grande montagne et de l’autre – la montagne Rjana. Le monastère, lui, se trouve sur le territoire de la montagne Rjana.”


En 1737, le Sultan Mahmoud Ier, surnommé le « Mécréant », ordonne de détruire un grand nombre de lieux de culte dont le monastère des « Sept trônes », qui est entièrement reconstruit en 1848 pour accueillir une école de catéchisme.

La montagne Rjana est aussi le point de départ de 4 parcours touristiques sur les traces des compagnons de combat de Christo Botev, grand poète et révolutionnaire bulgare. Le circuit dure 8 à 9 heures mais il laisse des souvenirs inoubliables au cœur de la nature prolixe.

Un site naturel protégé s’étendant sur 20 000 hectares attire aussi les visiteurs, comme nous le confirme Olya Guénova de la Direction du parc naturel « Balkan de Vratsa » : 


C’est le royaume des orchidées dont une partie sont des espèces rares, mais aussi des poissons d’eau douce, des loups, des loutres et des putois marbrés. Nous avons également recensé 6 espères de chauve-souris qui habitent généralement dans les grottes.

Selon le maire Ivo Hristov, on tombe facilement amoureux de la montagne Rjana :


“C’est une montagne vierge qui se laisse difficilement découvrir. Elle n’est pas non plus très accessible, nous n’avons ni refuges ni chalets sur son territoire. J’espère qu’elle deviendra un jour une destination touristique prisée…”

Edition : Diana Tsankova /d’après un reportage de Radio Vidin/

Photos : BNR-Vidin

Tous les articles

+125% de fréquentations de l'aéroport de Bourgas cet été

L'aéroport de Bourgas, annonce une hausse de 125% du nombre des passagers qu'il a accueillis cet été. Pour toute l'année 2021, 950 000 voyageurs auraient transité par ses terminaux. Il s'agit en premier lieu de touristes de Pologne, suivis de ceux de la..

Publié le 07/12/21 à 14:31

Les touristes étrangers vont doubler cet hiver

Le nombre des voyages pour Noël et le Jour de l’an devrait atteindre le demi-million. Ceux qui partiront à l’étranger, dans des pays voisins principalement, seront 60 mille. Ceux qui partiront à l’étranger feront des voyages pour visiter des..

Publié le 05/12/21 à 16:32

La Bulgarie à la 24e AG de l'OMT

La ministre du Tourisme, Stéla Bankova a informé le secrétaire général de l'Organisation mondiale du Tourisme, Zurab Pololikashvili de l'intention de la Bulgarie d'accueillir la 68e conférence de la Commission régionale "Europe" en 2023. La décision..

Publié le 03/12/21 à 13:09
Подкасти от БНР