Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Minko Guétchev sur sa carrière chez Google en partant de la ville de Troyan

Photo: Facebook /Minko Guétchev

En tant que’écolier il observe avec son télescope le ciel nocturne et rêve qu’un jour il dévoilera les secrets de l’univers. Mais les longues heures passées devant l’ordinateur, les nombreux concours pour développeurs et les enseignants ambitieux au lycée lui ouvrent le chemin vers une carrière de brillant ingénieur de logiciel.

Minko Guétchev occupe un poste élevé chez Google mais n’oublie pas d’exprimer sa gratitude pour les premiers pas sur le chemin qui le conduira à ce poste élevé dans cette compagnie mondiale prospère. « J’ai eu la chance d’être dans une classe de mathématiques et d’informatique à Troyan où nos enseignants Svilen Dimitrov et Théodora Petrova nous ont appris les secrets des logiciels, avoue-t-il:


„A cette époque je croyais qu’un homme normal n’aurait jamais réussi à résoudre le problème. En tant que lycéen je participais à des compétitions nationales pour développeurs et là j’ai rencontré des gens qui s’y intéressaient aussi. Plus tard j’ai commencé des études à la Faculté de mathématiques et informatique de l’Université de Sofia. Je me suis retrouvé dans la compagnie de gens très intéressants qui s’intéressaient sincèrement aux sciences informatiques et à la programmation et cela a eu un impact motivant sur moi.

Encore étudiant, Minko Guétchev travaille sur le code Angular – une version plus compliquée de JavaScript qu’utilisent des géants comme Google, Facebook et You Tube. Entretemps, une maison d’édition britannique de technologies informatiques entre en contact avec lui avec la demande d’écrire le livre « Angular 2 », suivi d’ »Angular 4 ».

La notoriété grandissante du jeune expert informatique lui offre beaucoup d’autres possibilités à travers le monde. C’est ainsi qu’il se retrouve dans la Silicon Valley où il rejoint le fonds Learn Capital pour donner des consultations à des compagnies de son domaine. Plus tard lui, le fondateur du fonds et encore un entrepreneur ouvrent une jeune pousse bulgaro-américaine et mettent au point une plateforme de formation en ligne. A cette époque, comme il l’avoue lui-même, il écrit « son plus beau code ».


“C’était comme ranger un puzzle car je devais trouver comment placer les différents éléments de manière élégante pour résoudre un problème réel avec des moyens techniques – ajoute Minko Guétchev. A un moment j’ai même commencé à trouver des équivalents des problèmes techniques dans la vie réelle. C’est de cette manière que les files d’attente au supermarché me rappelaient l’algorithme que je mettais au point avec Rhyme.”

En 2019, les propriétaires de la jeune pousse vendent la compagnie à un leader mondial dans le domaine de la formation en ligne et Minko Guétchev accepte la proposition de rejoindre l’équipe de Google. C’est ainsi que le Bulgare découvre que certains de ses propres projets sont déjà utilisés dans la compagnie. Grace à une plateforme pour le développement d’applis web au code de source ouvert Minko Guétchev met à la disposition de près de 1.7 millions de développeurs des instruments pour travailler.

“Le code de source ouvert signifie que nous en tant qu’ingénieurs informatiques nous partageons non seulement le logiciel développé – par exemple une appli qui peut être installée sur le téléphone, mais aussi le code source – explique Minko Guétchev. C’est comme si une compagnie de produits alimentaires avait mis au point la recette de son produit qu’elle partage non seulement sur le marché mais également tous ses ingrédients et le mode de préparation. En rendant ces connaissances accessibles librement nous aidons les gens à utiliser de bonnes solutions – même jusqu’aux plus petits détails du projet.”


Pour ses performances scientifiques et ses compétences de présentateur, Minko Guétchev devient à deux reprises le lauréat de l’initiative présidentielle Prix “John Atanasoff”. Il se retrouve également au classement des « 30 de moins de 30” de Forbes Bulgaria. Il avoue qu’il lui est difficile de prévoir son avenir. « Si vous m’aviez demandé il y a 20 ans ce que je ferais aujourd’hui, j’aurais probablement répondu que serais au ministère de l’Intérieur », sourit Minko Guétchev en ajoutant que le magie c’est de ne pas savoir ce que nous servira la vie.

Edition: Diana Tsankova

Photos : Facebook /Minko Guétchev

Tous les articles

Plus de la moitié des Bulgares éprouvent des difficultés à payer leur chauffage

Les plus grandes craintes des Bulgares sont liées à l’impossibilité de payer leurs factures en pleine crise énergétique, a annoncé sur la télévision publique la Défenseure des droits Diana Kovacheva. Selon des données d’Eurostat, 51% de nos..

Publié le 04/12/21 à 14:49

L’édition de Noël du "Capana fest" de Plovdiv aura également lieu à Sofia

Le marché des arts créatifs « Capana fest » dans le quartier artistique de Plovdiv aura lieu cette année du 17 au 26 décembre. Mais avant cela l’esprit festif de ce quartier de Plovdiv sera également ressenti par les amateurs de ce festival à..

Publié le 04/12/21 à 12:15

Sozopol innove avec une fête du poisson salé

Une fête du poisson salé ? Aussi bizarre que cela puisse paraître, elle aura sa première édition cette année, au bord de la mer, bien entendu. Les amateurs des secrets de la vie du littoral après la saison d’été doivent visiter Sozopol le 5..

Publié le 04/12/21 à 09:50
Подкасти от БНР