Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Ephéméride : Saint Jean de Rila…

Photo: BGNES

Le 19 octobre, l’Église orthodoxe bulgare rend hommage à Saint Jean de Rila, protecteur céleste du peuple bulgare. Saint Jean de Rila est honoré non seulement par le peuple bulgare, mais aussi par les églises orthodoxes des peuples slaves et notamment par l’église de Constantinople et par l’église grecque.

Depuis 25 ans, le 19 octobre est aussi la fête des professionnels de santé bulgare. Selon la légende Saint Jean de Rila avait des dons de guérisseur et il aidait de nombreux maladies en priant pour qu’ils recouvrent leur santé. D’où la raison pour laquelle les médecins bulgares l’on choisi comme patron de leur corps de métier.

Saint Jean de Rila est né dans une famille pieuse aux environs de l’an 876, à Skrino, dans les replis de la montagne d’Ossogovo, près de Sofia. C’est sans doute à l’éducation familiale qu’il doit sa foi et son amour envers Dieu. A la mort de ses parents, il distribua aux démunis et aux malades une partie des biens dont il avait hérités. Son vœu le plus cher était de se consacrer corps et âme au service de Dieu et de mener une vie d'ascète. Au début il se retira dans le monastère le plus proche, où il parvint non seulement à développer son sens de la contemplation spirituelle, mais à se cultiver, en puisant son savoir dans les livres sacrés. Devenu moine, il décida pourtant de quitter ce lieu pour se retirer dans des endroits de plus en plus isolés de la montagne pour se repentir et prier dans une solitude totale et le dénuement le plus complet. Il vécut ainsi dans de nombreux endroits et finit par élire refuge dans une grotte au milieu des forêts séculaires de la montagne de Rila. Il attira peu à peu autour de soi des disciples et des novices. Ensemble ils fondèrent une église et le monastère de Rila, qui, tout au long des siècles et surtout pendant les dures années du joug ottoman était le lieu sacré où étaient conservés l’écriture bulgare et le sentiment d’identité nationale.


Saint Jean de Rila est vénéré comme un thaumaturge qui a accompli de nombreux miracles durant sa vie et également après sa disparition. Peu avant sa mort, Saint Jean de Rila rédige ses préceptes à l'intention de ses frères moines du monastère qu’il avait créé. Il y sommait ses disciples de préserver la foi orthodoxe, développer leur force morale et l’amour envers autrui et d'aspirer à la perfection et à l’unité entre l’église et le peuple.

La fête de Saint Jean de Rila est célébrée dans toutes les églises bulgares. C’est aussi la fête du Séminaire de théologie de Sofia et de l’Institut des mines et des prospections géologiques qui portent son nom.


Dans le contexte de la pandémie du Covid-19, le rôle des soignants est mis en exergue dans leur combat quotidien pour sauver le plus de vies possibles…

Edition : Darina Grigorova

Photos : BGNES et archives

Tous les articles

Ephéméride : Saint André

Le 30 novembre, l’Église orthodoxe bulgare rend hommage à Saint André le « Protoklite » ou « Premier appelé » /par le Seigneur/. Il fait partie des deux premiers disciples appelés et c'est lui qui va trouver Saint Pierre, pour le..

Publié le 30/11/21 à 09:06

102 ans de la signature du Traité de Neuilly et ses graves conséquences pour la Bulgarie

Le 27 novembre 1919 est une triste date pour la Bulgarie. Ce même jour, dans la banlieue parisienne Neuilly sur Seine est signé le Traité de paix imposé à notre pays à l’issue de sa défaite dans la Première guerre mondiale (1914-1918)...

Publié le 27/11/21 à 10:05

L’université de Sofia marque sa fête patronale

Le 25 novembre l’Egrise orthodoxe bulgare /EOB/ rend hommage au grand ecclésiastique et éducateur bulgare Saint Clément d’Ohrid connu également comme un des disciples des frères Cyrille et Méthode qui avec Naoum, Angelarius, Gorazd et Sava répandent..

Publié le 25/11/21 à 10:51