Podcast en français

Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Le marché de l’immobilier est un des gagnants de la pandémie

Photo: BGNES

Un appartement au rez-de-chaussée avec terrasse/cour, un logement en résidence fermée ou un appartement avec une grande terrasse et une vue magnifique. Telles sont les préférences des Bulgares lassés de la pandémie et désirant se détendre, indique une analyse de marché d’une des grandes agences immobilières du pays, à deux mois de la fin de l’année 2021.

Le marché de l’immobilier à Sofia reprend du poil de la bête ces derniers mois, ses résultats surpassant même ceux de l’année pré-covid 2019 d’environ 30%. On observe un niveau record de ventes, de demande supérieure à l’offre et une croissance rapide des prix. Les gens qui souhaitent acheter de l’immobilier le font soit parce qu’ils souhaitent avoir leur propre logement, soit parce qu’ils désirent faire un investissement raisonnable dans une conjoncture de taux d’intérêt bancaires zéro ou même négatifs. Un autre facteur de cet état de fait est le retour de Bulgares de l’étranger dont l’influence sur le marché de l’immobilier n’était pas aussi importante au cours des 20 années précédant la pandémie.

L’accroissement des ventes est aussi dû au fait que le salaire moyen à Sofia augmente plus vite que les prix des logements, atteignant 1060 euros selon l’Institut national de la Statistique. L’accès au financement bancaire joue aussi un rôle avec la baisse des taux d’intérêt sur les crédits immobiliers qui étaient de 2,68% en moyenne en septembre selon les données de la Banque nationale de Bulgarie, commente dans son analyse la directrice exécutive de l’agence Polina Stoykova. Elle indique que le mètre carré se vendait à 1200 euros en moyenne au cours du troisième trimestre, comparé à 1115 euros un an plus tôt. Le prix moyen d’un appartement pour la même période était de 116 750 euros, alors qu’en 2020 il était de 100 260 euros. Selon les dernières

données le prix au mètre carré dans la capitale varie de 960 euros dans le quartier périphérique Ovtcha koupel à 2130 euros en centre-ville.

Dans le cadre de l’édition d’automne en ligne du Forum Real, consacré à la construction et aux investissements dans l’immobilier en Bulgarie, Polina Stoykova fait valoir que le moment est propice pour la vente de propriétés immobilières si on veut faire une bonne affaire, surtout si on a bon plan pour investir l’argent obtenu.

Des citoyens étrangers s’intéressent aussi à l’achat de logements en Bulgarie, avec une montée de 25% de la demande par rapport à l’année dernière.

La grande question est de savoir comment va évoluer le marché de l’immobilier une fois que la Bulgarie aura adopté l’euro, ce qui devrait se faire en 2024. En tout cas on attend davantage d’investisseurs étrangers sur le marché bulgare, ce qui entraînera une augmentation des prix, estiment les experts.

Edition : Migléna Ivanova

Version française : Christo Popov

Tous les articles

Vaccination, sinon pas d'investisseurs !

"Les investisseurs éviteraient la Bulgarie à cause de la corruption et de la pénurie de main d'oeuvre qualifiée... Maintenant, nous avons un flux d'investisseurs qui, à peine arrivés, rebroussent chemin". C'est ce  qu'a déclaré sur la chaîne bTV Daniel..

Publié le 15/01/22 à 13:32

La Bulgarie est 3e au sein de l’UE pour la part de son énergie nucléaire…

La Bulgarie se range à la 3 e place au sein de l’UE pour la part de son énergie nucléaire. C’est ce qu’a annoncé Eurostat. Slovaquie est la première avec 54% de son énergie, suivie de la Hongrie – 46% et de la Bulgarie – 41%, montrent les données de la..

Publié le 12/01/22 à 15:22

Les producteurs en serre bulgares lancent un SOS à l’Etat

Plus de 70% des serres bulgares se chauffent au gaz. Depuis le mois de novembre elles sont de plus en plus nombreuses à fermer et les fruits et légumes importés envahissent les grandes surfaces. Il n’y a actuellement pas de légumes..

Publié le 12/01/22 à 12:47
Подкасти от БНР