Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Ephéméride : Saint André

Photo: pravoslavieto.com

Le 30 novembre, l’Église orthodoxe bulgare rend hommage à Saint André le « Protoklite » ou « Premier appelé » /par le Seigneur/. Il fait partie des deux premiers disciples appelés et c'est lui qui va trouver Saint Pierre, pour le conduire à Jésus.

Étant le premier appelé parmi les apôtres, implore la clémence de Dieu, André : pour qu’il apporte la paix sur terre et apaise les âmes des humains…

André avait un frère, Pierre et tous les deux étaient pêcheurs, et tous deux, ils s’étaient associés à la communauté de Saint Jean Baptiste. Saint André a été le premier évêque de Constantinople et il prêchait la parole de Dieu aux peuples slaves et balkaniques. La légende dit qu’il a été crucifié sous Néron, à Patras en l’an 60. Son supplice aurait été ordonné par le proconsul de la région, dont saint André avait converti l’épouse et qui lui avait offert l’alternative suivante : sacrifier aux idoles ou mourir sur la croix. Ayant choisi le martyre, l’apôtre survécut pendant deux jours, durant lesquels il prêcha à la foule, qui s’indigna et menaça le proconsul de mort. Celui-ci chercha donc à le faire descendre de la croix, mais on ne put le délier et le saint mourut dans une grande lumière.

Dans le calendrier populaire des Bulgares, la Saint André marque le début du cycle des nombreuses fêtes d’hiver. Les croyances populaires en astronomie prétendent aussi que le jour commence à augmenter à compter de la Saint André et que la nuit perd chaque jour une minute. Nos anciens disaient encore que Saint André chassait l’hiver et les nuits interminables. Toutes ses croyances trouvent leur illustration dans les coutumes et rituels pratiqués en ce 30 novembre et qui tendent à espérer une riche récolte et une année prospère à venir. Ainsi, tôt le matin, la maîtresse de maison fait bouillir sur le feu une cocotte de blé, maïs, lentilles ou haricots blancs. Et plus ces légumes g