Podcast en français

Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Nedyalka Siméonova, l'enfant prodige devenue star mondiale...

120e anniversaire de la naissance de la violoniste virtuose

Photo: library-haskovo.org

Elle est née le 2 décembre 1901 à Haskovo. Initialement son père ne soutient guère son intérêt pour la musique mais un jour il surprend son enfant qui joue du violon de son frère et décide de la former lui-même. Elle donne son premier concert sur scène à un bas âge, sa première tournée à l’étranger (aux USA) est organisée quand Nédyalka a 12 ans. Le succès de la tournée est énorme, on commence à l’appeler « l’enfant prodige », elle est fortement applaudie, les retombées médiatiques sont imprégnées d’enthousiasme, les recettes des concerts permettant pour leur part à sa famille de l’envoyer à Dresde où elle se forme auprès de très célèbres pédagogues. Nédyalka revient en Bulgarie et continue de donner des concerts, ses tournées à l’étranger se poursuivent l’une après l’autre.

Son professionnalisme fait référence à un chemin brillant que parcourt une « super star » qu’elle a réellement été. Mais malheureusement son parcours professionnel et sa formation se réalisent dans le contexte de relations très compliquées entre les pays européens, dans le cadre de Deux guerres mondiales, ainsi que sur le fond de très dures événements se produisant au sein de sa propre famille. A l’âge de 16 ans Nédyalka Siméonova perd son premier amour, suivent des mariages ratés, ainsi que la perte d’un enfant. Une bonne partie de ses collègues l’envient et déclarent ne pas la comprendre. Il ne lui reste que la musique qu’elle qualifie de « souffle d’air », de sens de sa vie, de tout ce dont elle a besoin…


Heureusement nombreux sont ceux ceux qui avaient apprécié son talent extraordinaire.

Dans les archives du « Fond d’or » de la RNB sont conservés les interprétations de célèbres musiciens de son temps qui évoquent le talent de Nédyalka. Le chef d’orchestre Assen Naydénov se souvient des enregistrements du Premier concert pour violon de Pantcho Vladiguérov à Leipzig qui s’est tenu dans les années 50 du siècle dernier avec l’Orchestre du Gewandhaus. Nédyalka Siméonova est premier violon de l’Orchestre symphonique de la Maison de la Radio, fondé dans les années 40 du siècle dernier. Le professeur Dimitar Sagaev qui était membre du jury se souvient :

En 1947 il avait été décidé de créer un orchestre symphonique de la Radio nationale. A cette époque l’Orchestre du Tsar fondé en 1936 ne pouvait plus exister séparément. C’est la radio qui l’a hébergé, les musiciens jouaient dans le grand auditorium. Nous avons décidé d’organiser un concours pour un orchestre de la Radio. Les musiciens du quatuor « Avramov » en faisaient partie, j’y étais également en ma qualité de chef de « La musique artistique » au sein de la RNB, etc. Nédyalka Siméonova était premier violon. La même année j’ai composé pour elle une sonate pour violon et piano et elle l’a interprétée de manière impressionnante. 


Le professeur Léon Souroujon qualifie l’importance de son œuvre de celle « de la première violoniste bulgare ayant réalisé de si importants succès dans l’interprétation », et souligne que son niveau est comparable à celui qu’à ce jour on n’avait vu qu’en Europe occidentale. 

Nous pouvons lire des souvenirs sur la vie et l’œuvre de cette grande violoniste également dans « l’Autobiographie d’un jazzman » de son fils Dimitar Siméonov – célèbre saxophoniste, compositeur, leader dans différentes formations musicales.

Les mérites de Nédyalka Siméonova sont récompensés par de nombreuses distinctions.

Version française : Nina Kounova

Tous les articles

Jean Mar présente "Everything to Nothing"...

Jean Mar est un chanteur bulgare qui est également populaire en Suisse où il vit depuis quelques années. Il débute là-bas à la radio avec sa chanson Love is (L’amour est) que les radios locales passent régulièrement depuis déjà quatre ans. Sa..

Publié le 24/01/22 à 09:59

Concert-hommage à Pétko Staynov

Le 12 janvier, l’Orchestre de musique de chambre bulgare donnera un concert à la Salle des Glaces à Dobrich /Nord-Est de la Bulgarie/, sous la baguette d’Ivan Yanakiev, connu des mélomanes comme le fondateur de l’Orchestre de musique de chambre..

Publié le 12/01/22 à 10:24

Concert traditionnel du Nouvel An à Sofia...

Un concert traditionnel du Nouvel an est prévu ce soir au Palais national de la Culture à Sofia, sous la devise "La musique des deux Amériques". Le chef d'orchestre Emile Tabakov dirigera l'Orchestre symphonique qui interprétera des œuvres des USA, du..

Publié le 01/01/22 à 14:54
Подкасти от БНР