Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

35e anniversaire du premier musée d’ethnographie urbaine en Bulgarie

La maison de Calliope offre un voyage romantique dans le passé

Photo: bulgarianhistory.org

La maison de Calliope est une destination incontournable si vous désirez explorer l’histoire de la ville de Roussé située au bord du Danube, surnommée par le passé la Petite Vienne. Cet édifice emblématique construit en 1864 abrite le Musée de la vie urbaine. A l’époque, c’était un consulat prussien, tandis qu’aujourd’hui, le musée dispose d’une extraordinaire collection de meubles, récipients, accessoires de mode de la fin du XIX et du début du XX siècle.

Les visiteurs du musée pourront découvrir le quotidien des habitants aisés de Roussé après la libération de la Bulgarie de la domination ottomane. Des fresques somptueuses crées par le peintre autrichien Karl de Schauersberg recouvrent le deuxième étage.L’on peut y voir un salon,une salle de séjour, un salon musical, une chambre, tous garnis de meubles magnifiques importés de Vienne. Une collection d’habits urbains européens, de bijoux et d’autres accessoires, de jolis couverts d’argent et de porcelaine y est exposée. Le musée se targue aussi du premier piano à queue importé en Bulgarie.

Rappelons d’ailleurs que la maison de Calliope fait l’objet d’une légende, un amour impossible qui lie le gouverneur du vilayet de Danube Midhat Pacha et l’épouse du consul de la Prusse Katharina Kalisch dont la beauté lui avait valu le surnom de Calliope. L’article Roussé: la maison de Calliope charme les touristes sur le site de Radio Bulgarie vous dévoilera davantage sur cette histoire romanesque et la précieuse collection du musée.

Edition : Veneta Nikolova

Version française : Maria Stoeva

Tous les articles

Ephéméride : Saint Cyrille et Saint Méthode...

Le 11 mai, l’Eglise orthodoxe bulgare commémore les deux saints frères Cyrille et Méthode, inventeurs de l’alphabet slave, inscrits depuis longtemps au panthéon de la civilisation humaine, copatrons et protecteurs de l’Europe dont l’effigie..

Publié le 11/05/22 à 09:20

Ephéméride : Saint Théodore…

Selon la tradition bulgare, le samedi de la première semaine du Grand Carême pascal est appelé le samedi de Théodore puisque en ce jour, l’église orthodoxe bulgare rend hommage au martyre Théodore Tyron qui nous renvoie au début du IVe siècle...

Modifié le 12/03/22 à 11:47

Ephéméride: le Dimanche du Pardon...

« Quant il y a faute, il y a pardon » dit un vieux dicton toujours présent dans la vie des Bulgares... La tradition veut que certains jours soient réservés à l’absolution de toutes les fautes. Le plus important en est le Dimanche du Pardon ...

Modifié le 06/03/22 à 11:15