Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Kaléidoscope des Balkans

Athènes a ratifié un accord d’aide militaire avec les Etats-Unis


Quelques jours avant la visite du premier ministre grec Kyriákos Mitsotákis à Washington, le parlement grec a ratifié une prolongation de l’accord bilatéral d’aide militaire entre la Grèce et les Etats-Unis pour 5 ans au lieu d’un seul comme d’habitude. L’accord prévoit l’utilisation de quatre bases militaires sur le territoire grec par les Américains, informe la correspondante de la RNB en Grèce Katya Pééva. Le ministre des Affaires étrangères Níkos Déndias a dit espérer une présence renforcée des forces militaires américaines dans la région grecque de Thrace. Athènes escompte ainsi limiter les provocations de la Turquie dans cette zone. Mitsotákis a déclaré devant les députés que cet accord est d’une certaine manière un vote de confiance vis-à-vis de la Grèce qui devient un centre énergétique régional après l’invasion de la Russie en Ukraine.

Lors de sa visite aux Etats-Unis Mitsotákis évoquera avec le président Joe Biden la guerre en Ukraine, la crise de l’énergie et les tensions dans la Méditerranée, annonce Reuters. L’accord de coopération militaire entre la Grèce et les Etats-Unis a été signé en 1990. Il permet aux forces armées américaines de faire des manœuvres en territoire grec.

L’adhésion des Balkans occidentaux est une tâche géopolitique de l’UE


Le 19 mai le président du Conseil de l’UE Charles Michel entame une tournée de trois jours des Balkans occidentaux, annonce son institution. Michel visitera la Serbie, l’Albanie et la Bosnie, annonce l’agence serbe Tanjug. En début de semaine le président serbe Aleksandar Vučić a déclaré lors de sa visite à Bruxelles qu’il attendait des représentants de l’UE avec qui il discuterait le progrès de la Serbie vers son intégration européenne.

Cette semaine également le ministre fédéral autrichien des Affaires européennes et internationales Alexander Schallenberg a visité la Macédoine du Nord. Il a déclaré que la résolution du problème des négociations d’adhésion de ce pays à l’UE approche, annonce l’agence BTA. Selon Schallenberg l’ouverture de négociations d’adhésion avec la Macédoine du Nord et l’Albanie est « une tâche géopolitique de l’UE et l’élargissement n’a jamais été aussi important », mais « il reste quelques points de détail à régler entre Sofia et Skopje ». « Les deux gouvernements ont les pièces du puzzle. Le moment est venu d’obtenir un feu vert », a dit Schallenberg à Skopje où il est arrivé après des entretiens à Sofia.

Le Kosovo a commencé une procédure d’adhésion au Conseil de l’Europe


Le gouvernement du Kosovo a fait une demande d’adhésion du pays au Conseil de l’Europe, annonce BGNES. Le Conseil de l’Europe est composé de 46 pays et l’assentiment des deux tiers d’entre eux est nécessaire pour l’adoption d’un nouveau membre. Les espoirs de Pristina ont augmenté après l’exclusion de la Russie du Conseil de l’Europe, annoncent les médias kosovars. Le président de la Serbie Aleksandar Vučić a déclaré à Bruxellesqu’une demande d’adhésion du Kosovo au Conseil de l’Europe serait une violation des accords entre les deux pays, signés avec une médiation internationale, et a souligné que si cela arrivait, il y aurait « une réponse sérieuse » et « des conséquences ».

Un Roumain sur deux pense à émigrer


Après le début de la guerre en Ukraine un Roumain sur deux a songé à émigrer, les destinations préférées étant l’Allemagne, la France et la Grande-Bretagne, indique une enquête d’opinion sur une plateforme d’emploi citée par Radio Roumanie. Les motifs principaux sont pour 38% des interrogés le désir de changer d’environnement et de pays, pour 24% la sécurité personnelle et familiale, pour 21% gagner plus d’argent, pour 14% le développement professionnel et pour 4% le désir de travailler dans une région plus sûre où les effets de la guerre ne sont pas ressentis.

Débats sur la légalisation de l’euthanasie à Chypre


60% des Chypriotes soutiennent une légalisation de l’euthanasie, indique le premier sondage dans le pays sur ce sujet délicat, qui a été communiqué au parlement. Cette enquête d’opinion fait partie des débats publics qui ont commencé dans le pays sur le besoin d’amendements législatifs dans ce domaine, informe la correspondante de la RNB à Chypre Branislava Bobanats. Le sondage du Comité national de bioéthique de Chypre a été réalisé parmi 750 adultes, hommes et femmes à égalité, entre décembre 2021 et mars 2022. Les députés vont préparer un projet d’amendement du Code pénal après un large dialogue social e des consultations avec le corps médical, en coopération avec des universités chypriotes et le Barreau de Chypre. Le Saint-Synode à Nicosie est contre cette idée, l’euthanasie étant moralement répréhensible pour l’Eglise orthodoxe.

Edition : Migléna Ivanova

Version française : Christo Popov

Photos : EPA/BGNES, archives