Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Skopje doit créer une structure gouvernementale pour garantir les droits des Bulgares...

Photo: BGNES

"Tous les Bulgares savent que la Macédoine du Nord doit un jour faire partie de l'UE. Mais ils savent tout aussi bien que les droits des Bulgares doivent être respectés". C'est ce qu'a déclaré le premier ministre Kiril Pétkov sur la chaîne NovaTV. "La question est de nous débarrasser de la rhétorique politique et de nous atteler à la tâche. J'attends très prochainement que Skopje mette en place une institution auprès de son gouvernement qui défende les droits des Bulgares de Macédoine du Nord", a ajouté Pétkov qui a confirmé que le gouvernement bulgare ne fera rien sans l'accord du parlement bulgare. "Rien ne se trame en catimini. Nous allons défendre entièrement les intérêts bulgares, sachant que sur le long terme, l'intérêt bulgare coïncide avec celui de la Macédoine du Nord. Qui aimerait vivre à côté d'un voisin pauvre, qui est en dehors de l'UE et dont les frontières sont fermées?", a demandé Kiril Pétkov. A la question de savoir si le veto sera levé, il a répondu "Quand le travail sera accompli!"


Tous les articles

Guerre en Ukraine : L’Europe met fin aux importations de charbon russe

Après le 10 août, les entreprises de l’Union européenne ne pourront plus importer de charbon depuis la Russie, troisième exportateur mondial. La mesure avait été adoptée lors de la cinquième salve de sanctions prise par l’Union européenne en avril...

Publié le 10/08/22 à 09:30

Les partis "Poursuivons le changement" et "Essor bulgare" ont été enregistrés

La cour a autorisé l'enregistrement des partis politiques "Poursuivons le changement" et "Essor bulgare". "Poursuivons le changement" est présidé par l'ancien premier ministre Kiril Petkov et l'ancien vice-premier ministre Assen Vassilev. "Essor bulgare" a..

Publié le 09/08/22 à 18:59

Roumen Radev : "Les machines à voter doivent inspirer confiance"

"Il est extrêmement important que les élections législatives du 2 octobre aboutissent à la formation d'une majorité stable qui puisse s'atteler aux réformes et décisions stratégiques dont le pays a besoin". C'est ce qu'a déclaré le président Roumen..

Publié le 09/08/22 à 11:45