Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Guerre en Ukraine : Plus de 260 combattants ukrainiens ont quitté l'aciérie Azovstal...

Plus de 260 combattants ukrainiens dont 53 blessés ont décidé de quitter l'aciérie Azovstal, dernier bastion de résistance ukrainienne à Marioupol. Ils demeurent en territoire occupé par les forces russes et seront échangés contre des prisonniers militaires russes, a annoncé une vice-ministre ukrainienne de la Défense, Ganna Malyar.

« L’Ukraine a besoin de ses héros vivants », a déclaré le président Zelensky tandis que l’état-major ukrainien a signalé la fin de la « mission de combat » dans la cité portuaire.

"Afin de sauver des vies, l'ensemble de la garnison de Marioupol a exécuté l'ordre approuvé par le commandement militaire et espère le soutien du peuple ukrainien", a affirmé dans un message publié sur les réseaux sociaux le régiment Azov, qui assure la défense de ce site. "Pendant 82 jours, les défenseurs de Marioupol ont exécuté les ordres malgré les difficultés, ont fait reculer les forces écrasantes de l'ennemi et ont permis à l'armée ukrainienne de se regrouper, de former davantage de personnel et de recevoir un grand nombre d'armes des pays partenaires", ajoute le communiqué, sans précision sur la teneur des ordres reçus.

"Les ministres des Affaires étrangères de l'UE n'ont pas réussi à trouver un accord sur le 6e paquet de sanctions contre la Russie", a reconnu le Haut représentant européen pour les Affaires étrangères", Josep Borrell. "Une chose est claire pour tout le monde au Conseil : nous devons, dans l'Union européenne, nous débarrasser du pétrole et du gaz qui viennent de Russie. Nous devons nous débarrasser de notre grande dépendance qui nous rend très vulnérables", précise le responsable européen. 

En plus de la Hongrie, la République tchèque, la Bulgarie et la Slovaquie dépendent aussi fortement des hydrocarbures russes et les trois capitales demandent à la Commission européenne de pouvoir continuer à importer des énergies fossiles venues de Russie au-delà de 2024.


Tous les articles

L’ambassadrice de Russie a donné un ultimatum à la Bulgarie …

L’ambassadrice de Russie en Bulgarie Eléonora Mitrofanova a remis au Ministère des Affaires étrangères /MAE/ une note verbale par laquelle, sur un ton ressemblant à un ultimatum elle insiste que la Bulgarie retire sa décision de déclarer « persona non..

Publié le 30/06/22 à 19:42

„Il y a un tel peuple“ prendra part aux négociations pour un nouveau gouvernement mais sans Kiril Petkov et Assen Vassilev…

„La Bulgarie démocratique“ n’exclut pas la formation d’un gouvernement d’experts. "Il y a un tel peuple – partenaire récent de la coalition au pouvoir, participera à des négociations pour la constitution d’un nouveau gouvernement avec le mandat de «..

Publié le 30/06/22 à 18:29

Le ministre sortant de l’Intérieur : La décision d’expulser des diplomates russes n’a pas été prise unilatéralement...

La décision pour l’expulsion de 70 diplomates russes n’a pas été prise unilatéralement, a déclaré Boyko Rachkov. Il a exliqué que le sujet concernant le nombre de diplomates à l’ambassade de la Fédération russe a été examiné aussi bien en Conseil de..

Publié le 30/06/22 à 16:45