Podcast en français
Размер на шрифта
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

A quoi ressemblait le temple de Fortune dans la colonie romaine Ulpia Oescus ?

4
Photo: Musée national d’histoire

Le Musée national d’histoire à Sofia propose désormais une visite virtuelle du temple de Fortune, la déesse de la chance. Cet édifice appartient à l’ancienne colonie romaine Ulpia Oescus située sur le Danube aux alentours du village de Guiguen. La reconstitution virtuelle qui fait apparaître le temple antique dans toute sa splendeur fait désormais partie de l’exposition permanente du musée.

Le templum Fortunae était érigé sur le Forum de Ulpia Oescus. Fouillé et étudié en détail, l’édifice est construit dans un style corinthien. Une inscription en latin nous apprend que le temple datant de 190 ap. J.-C. était dédié à l’empereur Commode (180 – 192) et qu’il était financé par le collegium fabrorum (le Collège des artisans).

La colonnade de l’atrium était ornée d’une frise composée de têtes de taureaux en relief et guirlandes de laurier. Le temple était constitué d’un vestibule et un espace de culte. Sa façade sud exhibait quatre colonnes corinthiennes. Le fronton triangulaire représente deux Victoires déployant une couronne de laurier. A l’intérieur de la couronne, il y avait autrefois un relief, probablement la tête de Méduse qui était censée protéger du mal. Le temple a été détruit entre 376 et 378 par les Goths ou par un séisme.

Plus de détails sur la fascinante histoire de Ulpia Oescus et toutes ses vicissitudes sont à retrouver dans l’article "L’antique et florissante Ulpia Oescus : splendeur et dévastation".

Edition : Vénéta Nikolova

Version française : Maria Stoéva

Photos : Musée national d’histoire

Galerie

Tous les articles

Exposition de "Broderies authentiques bulgares du XVIIIe au XXe siècle"…

Après avoir été présentée à Varna, Razgrad, Samokov, Bansko et au village Lipen, l’exposition des "Broderies authentiques bulgares du XVIIIe au XXe siècle" sera aménagée au complexe ethnographique "Vieux Dobritch".  Les visiteurs pourront admirer..

Publié le 30/10/22 à 12:20
Theodore Ushev

Avec "φ 1.618" le cinéaste d’animation Theodore Ushev fait ses débuts dans le long-métrage

Reconnu pour être la figure la plus importante dans l’animation mondiale au cours du dernier quart de siècle selon une enquête du Festival du film d’animation (Animac) et l’Espace culturel de Barcelone, Theodore Ushev est récompensé de plus de..

Publié le 28/10/22 à 11:35

Yona Tukuser : "La faim est plus terrible que la guerre"...

L’histoire est une immense richesse qui se trouve à deux pas de chez nous. Aujourd’hui plus que jamais nous nous devons d’être "riches" et c’est une jeune fille qui nous le rappelle à travers la force et la provocation de l’art. Il s’agit de Yona..

Publié le 26/10/22 à 14:53