Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

La cité antique Aquae Calidae dévoile ses secrets

Photo: burgas.bg

Une partie d’un canal romain du Ier siècle a été découverte pendant des fouilles de thermes romains sur le territoire de la cité antique Aquae Calidae durant la saison archéologique en cours. On a aussi trouvé des structures de pièces datant du Moyen Âge faites de mortier et de boue, ainsi qu’une partie d’un mur de la même époque, a annoncé le Musée historique régional de Bourgas.


Lors des fouilles des lieux dans les alentours de notre ville maritime ont également été découvertes des pièces de monnaie anciennes, surtout du IVe siècle, des sceaux médiévaux du XIe siècle et de grandes quantités de céramiques décorées du XIIe-XIIIe siècle. Une trouvaille unique pour les archéologues est un autel entièrement préservé avec une inscription en latin du IIe siècle. Elle nous apprend que cet autel a été érigé en gratitude envers les nymphes (protectrices des sources qui donnent la santé) par un officier romain de Parme envoyé servir dans les Balkans.


La source d’eau chaude des actuels Bains minéraux de Bourgas est connue depuis des siècles. Des pèlerins venaient de près et de loin y prier pour leur santé et soigner leurs maux. Selon des sources historiques Aquae Calidae existait autour des sources minérales de l’actuelle ville de Bourgas depuis déjà le premier millénaire av. J-C. A cette époque les Thraces bâtissent près de la source chaude un sanctuaire des Trois nymphes. Le complexe des thermes occupe plus d’un demi-hectare. En raison de l’afflux ininterrompu de gens vers l’eau curative, toute une cité se forme autour de ces bains. Les Romains nomment l’endroit Aquae Calidae, « Eaux chaudes », et en l’an 61 l’empereur Néron fait bâtir des bains à côté du sanctuaire. Au Moyen Âge Aquae Calidae devient connue comme Therma ou Thermopolis (Ville chaude en grec). Au XVIe siècle le sultan Soliman le Magnifique apprécie les vertus curatives de l’eau et y fait bâtir des bains turcs.


De nos jours les touristes peuvent visiter ces bains turcs entièrement restaurés, avec un revêtement de marbre et des céramiques orientales typiques.

Edition : Vénéta Nikolova

Version française : Christo Popov

Photos : aquae-calidae.com, burgas.bg

Tous les articles

Des Juifs du monde entier arrivent en pélerinage à Silistra

A l'occasion du Nouvel an juif, Roch Hachana, de nombreux Juifs sont arrivés à Silistra pour se recueillir sur la tombe d'un de leurs rabbins émérites, Eliezer Papo. La communauté juive célèbre à partir du 25 septembre au soir Roch Hachana, le..

Publié le 26/09/22 à 14:26

101ème anniversaire de la mort d’Ivan Vazov

Ce 22 septembre marque le 101 ème anniversaire de la disparition d’Ivan Vazov, surnommé le patriarche de la littérature bulgare. A cette occasion, le Musée national de littérature a organisé une cérémonie de commémoration sur la tombe du poète en..

Publié le 22/09/22 à 13:47

L’Indépendance et la Réunification, deux exploits du peuple bulgare qui font revenir le pays sur la carte du monde

Le 22 septembre 1908, la Bulgarie fait son retour sur la carte du monde après une domination ottomane de 5 siècles. Le pays est libéré le 3 mars 1878 après la fin de la guerre russo-turque, mais sa reconnaissance est un long processus en faveur duquel..

Publié le 22/09/22 à 06:10