Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2023 Tous droits réservés

Guerre en Ukraine : Moscou et Kiev se renvoient la balle dans les attaques contre la centrale nucléaire à Zaporijjia

Photo: EPA/BGNES

Alors que les Russes continuent de concentrer leurs efforts dans le bassin houiller du Donbass, l’armée ukrainienne a annoncé avoir de nouveau visé le pont stratégique Antoniski, dans la région de Kherson, première ville d’importance tombée aux mains des Russes le 3 mars. Moscou a accuse de nouveau les forces ukrainiennes de bombarder la plus grande centrale nucléaire d’Europe, Zaporijjia, tenue par l’armée russe. Depuis quelques jours, les deux belligérants s’accusent mutuellement de bombarder cette centrale située dans le sud de l’Ukraine, sans qu’aucune source indépendante ne puisse confirmer. Le bombardement du site «par les forces armées ukrainiennes» est «potentiellement extrêmement dangereux» et «pourrait avoir des conséquences catastrophiques pour une vaste zone, y compris pour le territoire européen», a averti ce lundi le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov. Dans la même journée, les États-Unis ont appelé les Russes à cesser toute activité militaire dans et autour des centrales nucléaires en Ukraine tandis que le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, appelle à l’arrêt des bombardements sur les lieux.

Le Pentagone a annoncé une nouvelle tranche d’aide militaire à l’Ukraine, pour un montant d’un milliard de dollars, qui comprend notamment des missiles pour les systèmes américains d’artillerie de précision Himars. Cette nouvelle tranche d’aide prévoit aussi l’envoi de missiles supplémentaires de courte et moyenne portée pour les systèmes de défense anti-aérienne NASAMS, ainsi que de missiles anti-chars Javelin, a précisé le ministère américain de la Défense dans un communiqué. Des fonds qui s’ajoutent à l’aide de la Banque mondiale qui annonce de son côté une enveloppe de 4,5 milliards de dollars afin d’aider le gouvernement à faire face aux «besoins urgents engendrés par la guerre».

Un premier navire transportant des céréales exportées par l'Ukraine a accosté lundi à sa destination finale, la Turquie, a annoncé Kiev alors que l'arrivée d'un autre navire qui devait accoster dimanche au Liban a été retardée. Le cargo turc Polarnet qui a quitté vendredi le port ukrainien de Tchornomorsk avec 12 000 tonnes de maïs, est arrivé comme prévu à destination après son inspection par le Centre de coordination conjointe (CCC) établi à Istanbul aux termes de l'accord international signé en juillet, a annoncé dans un communiqué le ministère ukrainien de l'Infrastructure. "Cette première expérience réussie nous permet d'être optimistes quant aux perspectives futures", a précisé le ministre ukrainien, Oleksandre Koubrakov, cité dans le communiqué et qui a remercié l'équipage du Polarnet pour avoir été un des premiers à tester ce mécanisme.



Tous les articles

Les Bulgares en Azerbaïdjan ont dénoncé l'acte terroriste devant l'ambassade en Iran...

Les Bulgares résidant en Azerbaidjan ont exprimé leur solidarité avec les victimes de l'attaque armée contre l'Ambassade d'Azerbaïdjan en Iran, commise le 27 janvier. Dans une déclaration adressé à l'ONU, l'UE et d'autres organisations internationales,..

Publié le 30/01/23 à 12:04

Pour sécuriser la frontière bulgaro-turque la Bulgarie ne peut compter que sur les pays concernés...

Selon des sources de la CE, les pays de l'UE sont en mesure de financer eux-mêmes la surveillance de la frontière bulgaro-turque. Selon une information de la correspondante de la RNB à Bruxelles, Anguélina Piskova, les représentants de la CE font..

Publié le 30/01/23 à 11:39

Guerre en Ukraine : Kiev et Moscou se rejettent la responsabilité des nouvelles frappes aériennes...

Des bombardements russes sur Kherson, dans le sud de l'Ukraine, ont fait dimanche au moins trois morts et six blessés, a dénoncé le président Volodymyr Zelensky, tandis qu'une frappe russe le même jour à Kharkiv a tué une personne, selon le..

Publié le 30/01/23 à 09:51