Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

QUIZ Radio Bulgarie : récapitulatif ...

Assen Peykov est l’auteur de la sculpture de 9 mètres de Léonard de Vinci à l’aéroport de Rome

Photo: archives

Sur la route de l’aéroport de "Fiumicino" à Rome s’élève la statue de Léonard de Vinci. Des milliers de touristes qui arrivent à la cité éternelle passent chaque jour à proximité de ce monument marquant de la capitale italienne. On se demande pourtant si ces derniers ont eu l’occasion d’entendre parler de l’auteur de cette impressionnante œuvre d’art qui est notamment le sculpteur bulgare Assen Peykov ?


Si nous nous référons au dernier quiz, la réponse aurait été plutôt positive. Ceux qui connaissent le mieux la statue qui marque la voie vers l’aéroport de Rome sont les visiteurs de la page grecque dont 61% avaient répondu correctement en soulignant qu’ils connaissaient assez bien l’auteur bulgare ayant sculpté Léonard de Vinci près de l’aéroport de Fiumicino. A l’exception de nos visiteurs turcophones qui placent en dernier lieu parmi les 5 autres noms de sculpteurs Assen Peykov, tous les autres utilisateurs de nos pages Facebook en 9 langues donnent le plus grand nombre de voix pour Assen Peykov. Et lorsque la curiosité des étrangers provoque de l’admiration, un sujet de réflexion demeure toutefois qui est celui de savoir pourquoi la moitié des Bulgares (44%) n’ont toujours pas appris qu’en mettant le pied sur le sol italien, ils pourraient déjà admirer les œuvres d’un de nos compatriotes émérites.

La popularité d’Assen Peykov, né à Sofia en 1908, dépasse les frontières non seulement de la Bulgarie et de l’Italie mais également de toute l’Europe.

A la fin de ses études supérieures à l’Académie bulgare des beaux-arts qu’il termine dans la classe du professeur Andrey Nikolov, Peykov est décoré de la médaille d’or de cette Ecole supérieure. A l’âge de 30 ans Assen Peykov quitte la Bulgarie et s’installe en Italie où il se transforme en une des figures dirigeantes de la sculpture italienne.

Pendant les années 40 du siècle dernier, Assen Peykov a déjà sa place réservée dans la vie artistique de Rome. A cette époque son atelier se trouve dans la rue la plus moderne de Rome – Via Margutta, et il ne se déplace que dans la compagnie de célébrités de grandeur mondiale. Ses amis dans la vie de bohème sont Vittorio de Sica, Federico Fellini, Ava Gardner.


Il fait du portrait son propre sujet de peinture et c’est sous ses mains que renaissent des personnalités historiques d’un très large diapason de temps – de Mozart à Khan Asparoukh, d’Alexandre Fleming à Sofia Loren. 

Pendant les années 50 et 60 du siècle dernier, Assen Peykov devient l’un des plus recherchés et précieux sculpteurs de portraits en Italie, et plus de mille de ses œuvres sont réparties dans des galeries et collections privées aux USA, en Europe et en Amérique du Sud.


La statue géante de bronze de Léonard de Vinci que le sculpteur fabrique après avoir remporté un concours de la municipalité de Rome, est inaugurée le 19 août 1960. Assen Peykov pose le génie de la Renaissance sur un piédestal de trois mètres, une de ses mains est orientée vers le ciel, l’autre tient un vis aérien – l’une de ses inventions liées au vol.

Malheureusement le sculpteur que vénère toute l’Italie et non seulement, ne réussit pas à se faire reconnaître de son vivant dans son propre pays. En 1969, son projet sur la sculpture du Khan Asparoukh ne bénéficie que d’un prix d’encouragement accordé par le jury bulgare. Après une vie de créateur, étalée sur trois décennies, Assen Peykov rend son dernier souffle en 1973 dans le pays qui a hautement apprécié son talent.

Aujourd’hui une place à Rome porte son nom, et ses œuvres pourraient être vues dans 16 villes italiennes. Et bien que la gloire de la célèbre à l’époque rue Via Marguttan’y soit plus la même, son atelier est toujours présent et s’y trouvent quelques-unes de ses sculptures grâce à son fils Rodolfo.


Quand des Bulgares visitent le célèbre Café Greco sur Via Condotti–lieu de rendez-vous de poètes, peintres et musiciens depuistout un siècle, ceux-ci sont surpris de voir un bas-relief d’Assen Peykov et un petit tableau rouge peint par son frère Ilia – le peintre ayant "vu" le Cosmos.

Dans l’attente du récit de Radio Bulgarie concernant le peintre extraordinaire et visionnaire, vous pourriez répondre à la prochaine question de notre enquête :

Qui a lancé la pratique de la santé spirituelle et physiquePaneurythmie diffusée à travers le monde entier ?

Version française : Nina Kounova

Photos : archives

Tous les articles

La paneurythmie de Pétar Danov est une philosophie et une danse de la joie…

"Qui a introduit la pratique de la paneurythmie , ce système de santé mentale et physique répandu dans le monde entier ?" Telle est la question du dernier quiz de Radio Bulgarie et vu les réponses, vous êtes de vrais connaisseurs, nombreux à visiter notre..

Publié le 01/12/22 à 07:10

Ephéméride : Saint Clément d'Ohrid...

Les chrétiens orthodoxes bulgares rendent ce 25 novembre hommage à Saint Clément d'Ohrid, un des disciples des inventeurs de l'alphabet slave, Saint Cyrille et Saint Méthode. Le 25 novembre est aussi la fête de l'Université de Sofia qui porte son nom...

Publié le 25/11/22 à 11:03

Ephéméride: Sainte Catherine...

Nous célébrons ce 24 novembre Sainte Catherine. D’après les légendes, Sainte Catherine d'Alexandrie a été à la fois vierge, martyre et savante, ce qui lui vaut d'être représentée avec 3 auréoles : la blanche des vierges, la rouge des martyrs..

Publié le 24/11/22 à 10:21