Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2023 Tous droits réservés

Les promotions et l’été indien retiennent les touristes au bord de la mer Noire en septembre

Photo: Vénéta Nikolova

Chaotique et imprévisible : c’est ainsi que les employés dans le tourisme voient la saison estivale qui touche à sa fin au bord de la mer Noire. En dépit des craintes causées par la guerre en Ukraine, la pandémie et la crise économique, nos stations touristiques affichaient complet cet été, grâce surtout aux Bulgares et dans une moindre mesure aux visiteurs étrangers. « Cette année une grande partie des touropérateurs ayant des programmes charters pour la Bulgarie ont d’abord augmenté et ensuite réduit leur capacité, mais dans l’ensemble la saison est meilleure qu’en 2021 pour le taux d’occupation », a déclaré au micro de Radio Bulgarie Dessislava Dimitrova, membre de la Chambre touristique régionale de Bourgas.


Il est encore trop tôt pour dresser un bilan, mais l’animation dans nos sites et localités en bord de mer était visible pendant les mois d’été. C’est la partie sud de notre littoral de la mer Noire qui était la plus recherchée – en août certains campings et stations touristiques étaient occupés à 100%. Cependant, l’inflation galopante fait fondre les revenus de ce secteur comme neige au soleil, note Dessislava Dimitrova.

« Les revenus seront certainement plus élevés que l’an dernier, mais pas nos résultats financiers, en dépit des sommes importantes que l’État nous rembourse pour les factures d’électricité. La raison en est que les frais hôteliers ont grimpé de 30%. Certains programmes charters prennent fin à la mi-septembre, surtout dans le nord du littoral, sinon au sud ils durent jusqu’à la fin du mois. Mais bon nombre de mes confrères ferment déjà leurs portes, parce que cela devient de plus en plus dur de tenir le coup avec les dépenses en hausse constante et les prix réduits des forfaits touristiques, qui sont d’environ 30% plus bas en septembre qu’en juillet-août », dit-elle.


Beaucoup d’hôteliers offrent actuellement des rabais de dernière minute, parce que les touristes vérifient non seulement les prix, mais aussi les prévisions météo pour septembre et réservent au dernier moment. La bonne nouvelle est que cette année nous avons un été indien et la baignade restera au moins à 22°C presque jusqu’à la fin du mois, promettent les prévisionnistes.

« Nous n’avons pas de réservations faites à l’avance de sorte à garantir une bonne saison. Mais quand le temps est au beau fixe, et cette semaine la température devrait atteindre les 32°C, nous avons des réservations de dernière minute. Ce sont surtout des personnes âgées et des familles avec enfants en bas âge. Nous avons en ce moment des groupes scolaires, des séminaires et d’autres événements. Mes collègues sont donc optimistes et cherchent à rallonger la saison autant que possible. Mais on ne connaît pas encore le montant des sommes qui seront remboursées pour les factures d’électricité en octobre pour ceux qui voudraient recevoir des touristes le mois prochain », conclut Dessislava Dimitrova.

Version française : Christo Popov

Photos : Vénéta Nikolova

Tous les articles

Neige abondante et beaucoup de touristes à Pamporovo et Tchépélaré cet hiver...

Le manteau neigeux à Pamporovo est actuellement de 80 cm, ce qui réjouit beaucoup les gérants de la base touristique en raison de leur nombreuse clientèle qui remplit les pistes de ski, les hôtels et les restaurants. Cette année la nature a été..

Publié le 01/02/23 à 13:20

Quoi de neuf en 2023 à l’unique musée ethnographique en plein air "Etara" ?

L’agenda de l’unique musée ethnographique en plein air en Bulgarie, "Etara" pour la nouvelle année 2023 prévoit une série d’expositions, festivals et toutes sortes de manifestations liées au folklore, aux artisanats et à l’ethnographie. Outre les..

Publié le 28/01/23 à 10:45

Le ministre du Tourisme d’Israël Haim Katz est en visite en Bulgarie...

Un accord de coopération dans le domaine du tourisme entre la Bulgarie et Israël a été signé à Sofia par les ministres du Tourisme des deux pays Ilin Dimitrov et Haim Katz. Celui-ci prévoit l’échange d’expérience pour les formes spécifiques de tourisme..

Publié le 23/01/23 à 18:15