Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Kaléidoscope des Balkans

Les USA manifestent un intérêt accru pour des projets énergétiques en Serbie


Dans le cadre de sa visite aux USA pour participer à la session annuelle de l’Assemblée générale de l’ONU, le président serbe Alexandre Vucic a rencontré à la Maison Blanche le conseiller à la sécurité nationale Jake Sullivan. A l’issue de la rencontre, Vucic a déclaré que celle-ci avait été très ouverte et honnête et s’était poursuivie une heure de plus que prévu. Les deux interlocuteurs ont examiné d’importantes questions politiques, y ont également été évoquées les aspirations de la Serbie, ainsi que les problèmes de la région et les possibilités d’élargissement des relations économiques entre la Serbie et les USA, a annoncé RTS. Vucic a aussi ajouté que les deux politiques s’étaient également penchés sur les projets énergétiques dont ceux concernant des sources énergétiques renouvelables. A ses dires, deux compagnies américaines avaient manifesté un intérêt accru pour le déploiement de leur activité en Serbie.

Boutchkovski a révélé qui était l’instigateur des protestations anti-bulgares à Skopje


Derrière l’hystérie anti-bulgare en RMN – les protestations et la proposition de référendum concernant l’annulation du Traité d’amitié et de bon voisinage signé avec la Bulgarie se tient la Russie qui depuis longtemps œuvre en vue de la déstabilisation de la région. Quant à la Macédoine du Nord, la Russie mise surtout sur ce qui pourrait provoquer le plus d’émotions, notamment les relations bulgaro-macédoniennes. C’est ce qu’a déclaré devant l’agence BGNES le premier ministre macédonien et ancien principal négociateur avec la Bulgarie du côté de la RMN, Vlado Boutchkovski. Tout en commentant les protestations anti-bulgares et anti-européennes organisées à Skopje, il s’est dit convaincu qu’il n’y aurait pas de retour en arrière dans les relations entre les deux pays et que la Bulgarie et la Macédoine du Nord respecteraient la proposition française, alors que Skopje réaliserait son rêve d’adhésion à l’Union européenne. Boutchkovski est également optimiste quant au bon développement des relations bilatérales entre les deux pays voisins et espère que dans l’avenir, la Commission mixte sur les questions historiques trouverait plus facilement et plus rapidement les personnalités historiques communes qui nous unissent. Le politique a toutefois reconnu que les résultats ne pourraient être visibles du jour au lendemain.

Un nouveau sommet UE-Balkans Occidentaux aura lieu еп décembre


Un suivant sommet des leaders de l’UE et des Balkans Occidentaux se tiendra en décembre. Pour la première fois son hôte sera très probablement la RMN ou bien l’Albanie, a annoncé RTS se référant à des sources diplomatiques de Bruxelles. Selon les milieux diplomatiques européennes, la Serbie n’a pas de chance d’accueillir le sommet en raison du non-respect par Belgrade de la politique étrangère de l’UE menée à l’égard des Balkans occidentaux. Ceux-ci appellent par ailleurs les pays de la région à profiter au maximum du nouveau contexte politique qui s’est créé en Europe afin de résoudre leurs conflits intérieurs et d’avancer ainsi sur la voie vers l’UE. Les responsables de Bruxelles pensent que la guerre en Ukraine avait sensibilisé l’UE au sujet de son élargissement dont le seul et unique but est la stabilité du continent. C’est ce dont témoigne la volonté d’avancée rapide des pourparlers avec l’Ukraine et d’autres pays qui, il y a peu, ne faisaient pas partie du processus d’élargissement de la Communauté.

Le rétablissement du ferry Chypre-Grèce bénéficie d’un grand intérêt


La première saison de la ligne de ferry Chypre-Grèce qui a été rétablie après un arrêt ayant duré 21 ans s’est soldée par un très grand intérêt et deux fois plus de passagers que d’habitude. Pour l’année prochaine s’y joindra très probablement Israël. Se sont servis de la ligne rétablie du ferry environ 7200 passagers et 2250 véhicules. La ligne a été ouverte le 19 juin et le sera de nouveau en mai 2023. Elle est subventionnée par le gouvernement chypriote à hauteur de 5,5 millions d’euros annuellement.

47% des Roumains font des économies en raison des prix galopants


Presque la moitié, 47% des Roumains se sont mis à faire d’importantes économies au cours de l’année dernière en raison des prix en constante hausse. C’est ce que montre le sondage « Money Matters » effectué chaque année par Erste Group, annonce Radio Roumanie Internationale. Il s’avère également que 25% des Roumains mettent de l’argent de côté dans le but de l’investir dans l’éducation et l’enseignement professionnel.

Edition : Migléna Ivanova

Version française : Nina Kounova

Photos : BuducnostSrbije/Instragram, BGNES, archives

Tous les articles

Schengen : Le procureur général attend des preuves concrètes du premier ministre néérlandais...

Le Procureur général Ivan Guéchev a déclaré que le Ministère public ne disposait d'aucune information selon laquelle il suffisait d'un billet de 50 euros pour franchir la frontière bulgare, comme l'a déclaré le premier ministre néerlandais, Mark..

Modifié le 04/12/22 à 11:29

Roumen Radev furieux de la décision des Pays-Bas de bloquer l'entrée de la Bulgarie dans l'espace Schengen

„Au lieu d'une solidarité européenne, c'est du cynisme que reçoit la Bulgarie!“ C'est ce qu'a posté le président Roumen Radev après la décision du gouvernement néerlandais de bloquer l'adhésion de la Bulgarie à l'espace Schengen. Le chef de l’État a..

Publié le 03/12/22 à 11:35
Kiril Petkov et Roumen Radev

Une enveloppe de modifications législatives diminuant le pouvoir de la présidence sera soumise au parlement

"Poursuivons le changement" et "Bulgarie démocratique" présenteront au parlement une enveloppe de modifications législatives privant le président du droit de nommer les chefs des services. Selon ces projets de dispositions, les présidents de..

Publié le 02/12/22 à 19:53