Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Roumen Radev : "La décision de Poutine d’une mobilisation partielle provoquera l’escalade du coflit"

Photo: RNB

Le président Roumen Radev a convoqué une rencontre consultative lors de laquelle ont été examinés les effets que l’escalade du conflit en Ukraine pourraient avoir sur la sécurité, l’économie et le secteur social du pays. Radev a souligné que dès le début de la guerre, la Bulgarie a condamné l’agression russe en Ukraine en la qualifiant d’inadmissible et avait appelé au règlement du conflit par la voie de la diplomatie. « Malheureusement l’aspiration à une victoire militaire à tout prix étouffe les appels à la paix », a souligné Radev. Il a ajouté que la décision du président Poutine d'une mobilisation partielle renforcera l’intensité des combats, provoquera l’escalade du conflit et constitue une sérieuse menace pour la sécurité dont les conséquences sont difficiles à prévoir. « Les référendums dans la zone des actes militaires, là où des obus tombent à côté des urnes, constituent une absurdité juridique et la Bulgarie ne les reconnaîtra en aucun cas », a encore précisé le président.

Même s’il n’existe pas pour l’instant une menace militaire directe pour la sécurité de la Bulgarie, des mesures sont en train d’être définies visant à ce que soient minimisés les effets de la guerre, à savoir : une consolidation des capacités nationales de défense et le respect des engagements relatifs au système de sécurité de l’OTAN.

Roumen Radev a encore souligné que les risques de la guerre ne concernent pas uniquement les problèmes de la sécurité. L’escalade du conflit peut avoir des impacts directs sur les livraisons de gaz mais aussi de pétrole, la production de carburants dans le pays, l’activité des grandes centrales électriques, les livraisons par mer, ce qui signifie un approfondissement de la crise économique et sociale. Selon Radev, l’Europe doit chercher des mécanismes efficaces permettant de minimiser les effets des sanctions sur sa propre économie et ses citoyens. Il a appelé les partis politiques à s’unir face à la crise et aux menaces de la guerre, et les Bulgares,  à se rendre aux urnes afin que le prochain parlement puisse être légitime.




Последвайте ни и в Google News Showcase, за да научите най-важното от деня!

Tous les articles

Roumen Hristov (au milieu)

Roumen Hristov, député GERB-UFD : "Nous avons besoin d’un gouvernement proeuropéen"

GERB-UFD et le MDL ont jugé leurs programmes similaires quant aux priorités de l’Etat, à savoir, entrée dans l’espace Schengen par voie terrestre, adoption de l’euro et accélération de la croissance économique, a déclaré Dénitsa Satchéva de l’équipe..

Publié le 17/06/24 à 17:54

Intégration européenne des Balkans occidentaux : Selon le président bulgare le Monténégro est le pays le plus avancé

La Bulgarie continuera de soutenir l’intégration européenne du Monténégro, c’est ce qu’a déclaré le président bulgare Roumen Radev à l’issue d’un entretien avec son homologue monténégrin Jakov Milatović à Cetinje, la capitale historique et culturelle..

Publié le 17/06/24 à 15:50

GERB-UFD lance des consultations politiques à l'Assemblée nationale...

Comme promis, GERB-UFD a invité à des consultations politiques les partis qui seront représentés à l'Assemblée nationale. Les entretiens avec les parlementaires du MDL sont prévus à 13H00, suivis de "Poursuivons le changement-Bulgarie démocratique" à..

Modifié le 17/06/24 à 13:13