Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2023 Tous droits réservés

Guerre en Ukraine : Le chef de l'AIEA dénonce des tirs "ciblés" sur la centrale de Zaporijia...

Photo: EPA/BGNES

Le chef de l'Agence internationale de l'énergie atomique /AIEA/ a dénoncé dimanche des tirs "délibérés et ciblés" contre la centrale nucléaire de Zaporijia, la plus grande d'Europe, appelant à "arrêter cette folie". La Russie et l'Ukraine se sont à nouveau accusées mutuellement d'avoir bombardé cette centrale nucléaire située dans le Sud ukrainien et occupée militairement par l'armée russe. Kiev a en outre démenti avoir exécuté plusieurs soldats russes qui s'étaient rendus et avaient été faits prisonniers. "Des explosions ont eu lieu sur le site de cette centrale nucléaire majeure, ce qui est complètement inacceptable", a déclaré Rafael Grossi, dans un entretien à la chaîne française BFMTV. "Qui que ce soit, cela doit s'arrêter immédiatement", a exhorté le chef de l'AIEA, en insistant: "Les gens qui font ça savent où ils frappent. C'est absolument délibéré, ciblé". Depuis plusieurs mois, Moscou et Kiev s'accusent mutuellement de bombardements sur le site, proche de la ligne de front

En Ukraine, le froid arrive, accru par les destructions des infrastructures énergétiques. En effet selon le premier ministre, Denys Chmygal, près de la moitié du système énergétique a été mis hors d'état de fonctionner. Cela étant l'Ukraine réclame encore "un soutien" de l'UE, notamment "pour l'achat de volumes supplémentaires de gaz". Selon le président ukrainiens, Volodymyr Zelensky, plus de 10 millions de personnes sont sans électricité à cause de nombreux bombardements. Le principal opérateur électrique du pays qualifie la situation de "mode survie" face à de très basses températures et un système électrique abîmé.

Depuis le début de la guerre, la Russie a tiré 4700 missiles sur l'Ukraine, comme l'a confirmé le président Zélensky. "Des centaines de villes ont été incendiées, pillées, des milliers de civils ont été tués, d'autres ont été déportés de force en Russie. Sans parler des millions d'Ukrainiens qui ont fui leur pays et qui sont dispersés dans le monde", a indiqué Volodymyr Zélensky dans une vidéo adressée à l'Organisation internationale de la Francophonie qui tenait son 18e congrès à Djerba en Tunisie.

Par ailleurs, 9 mois après le début de l'invasion russe en Ukraine, au moins 437 enfants ukrainiens ont été tués en marge des combats, selon un décompte du procureur général du pays rapporté par l'agence de presse Reuters. Plus de 800 enfants ont également été blessés, avancent les autorités, qui précisent cependant que des estimations sont encore en cours: des vérifications se poursuivent dans certaines zones libérées, dans des aires de combat mais également dans des endroits encore contrôlés par les forces russes.



Tous les articles

Проф. Огнян Герджиков

Le MNSP est ouvert à tous les partis à l’exception de „Renaissance“...

« Les structures du Mouvement national pour la stabilitéet le progrès/MNSP/ à travers le pays s’éveillent. Nous recevons des retours prometteurs ». C’est ce qu’a déclaré devant la RNB le professeur Orgnian Guerdjikov, juriste, président de la 39 e..

Publié le 06/02/23 à 15:10

Le financement du programme de modernisation de l’armée n’a pas été assuré

Le ministre de la Défense par intérim Dimitar Stoyanov a déclaré que la décision de modernisation de l’armée d’ici 2032, adoptée par le parlement qui vient d’être dissolu, contient des lacunes et des ambiguïtés. Aucun financement n’est assuré. Selon..

Publié le 06/02/23 à 14:10

La Bulgarie fait don de 3 générateurs électriques à la RMN

"La Macédoine du Nord /RMN/ doit comprendre que sa voie vers l’Europe passe par le bon voisinage et l’action et pas par les mots. La violence et la provocation engendrent de la violence et des actes de provocation. Il faut sortir de ce cercle..

Publié le 06/02/23 à 13:34