Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

La Convention d’Istanbul devient obligatoire dans l’UE

Bien que six pays, dont la Bulgarie, ne l’aient pas ratifiée, le 1er octobre la Convention d’Istanbul entrera en vigueur dans l’ensemble de l’UE, comme annoncé par la CE. Tous les pays membres seront tenus de respecter ce document, même sans l’avoir ratifié, a indiqué Christian Wigand, porte-parole de la CE. La Convention constitue un cadre juridique pour la protection des femmes contre toute forme de violence exercée sur elles.

Pour rappel, la Cour constitutionnelle de la Bulgarie avait jugé en 2018 que la Convention du Conseil de l’Europe réglementant la prévention et la lutte contre les violences faites aux  femmes et les violences intrafamiliales introduisait des concepts juridiques associés à la notion de "genre", contraires aux principes de la Constitution bulgare. Néanmoins, conformément à l’arrêt de 2021 de la Cour de justice de l’UE, la convention a été ratifiée par l’ensemble de l’UE à une majorité qualifiée et non pas à l’unanimité, certains pays ayant refusé de l’adopter.


Tous les articles

Réclamer la démission de Kiril Vatev serait lié au recensement des cheptels...

Le gouvernement a signé un accord avec la Chambre d'agriculture bulgare, réglementant le versement de ladite "aide ukrainienne" aux agriculteurs. Une promesse a été faite de modifier plusieurs lois et d'engager des négociations avec la Commission..

Publié le 13/02/24 à 11:31

Depuis l'Antarctique, Christo Pimpirev appelle à une politique européenne commune sur les zones polaires...

Ce 13 février, le doyen de la recherche bulgare en Antarctique, Christo Pimpirev célèbre son 71e anniversaire. Il dirige les expéditions polaires bulgares depuis 1987. A bord du navire d’exploration "Saints Cyrille et Méthode", le scientifique a appelé l'UE..

Publié le 13/02/24 à 10:58

PISA recommande d'inclure l'élement ludique dans l'enseignement...

Les élèves bulgares doivent assimiler énormément de connaissances, mais n'arrivent pas toujours à les transformer en compétences. Tel est l'avis du fondateur du Programme international pour le suivi des acquis des élèves /PISA/, Andreas Schleicher..

Publié le 13/02/24 à 09:30