Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Depuis 120 ans, les étudiants bulgares ont leur fête le 8 décembre…

| Modifié le 08/12/23 à 12:00
Photo: BGNES

"Le meilleur moment de la vie d’un étudiant, c’est le 8 décembre, jour de fête de toute la communauté universitaire". C’est ce que nous confie Daniel Parouchev, président de l’association des Conseils étudiants de Bulgarie. Après trois années de restrictions imposées par le Covid-19, plus de 214 000 étudiants de 51 écoles supérieures du pays auront la possibilité cette année de faire la fête en toute liberté et dans la gaîté…

La Journée internationale des étudiants est marquée pour la première fois le 17 novembre 1941, sur proposition du Conseil international des étudiants à Londres, mais en Bulgarie la tradition est différente et date du 8 décembre 1903, jour de fête de la seule université de l'epoque dans la Principauté de Bulgarie, l’Université de Sofia "Saint Clément d’Ohrid".

Daniel Parouchev

"Le 8 décembre est un symbole, poursuit son récit Daniel Parouchev. – Le symbole des jeunes, des élans spontanés mais réfléchis qui sont en mesure de changer la société, tout un pays…Raison pour laquelle, dans de nombreux pays occidentaux, on dit que les étudiants sont un moteur et une ressource précieuse pour la société, parce qu’ils sont jeunes, énergétiques, dynamiques et font progresser l’économie d’un pays. Le 8 décembre est aussi le symbole du savoir, des compétences, des échanges fructueux, de la responsabilité pleinement assumée."

Mais avant de devenir étudiant, il faut passer par les bancs de l’école et malheureusement, à en juger des derniers constats de l’étude internationale du Programme international pour le suivi des acquis des élèves /PISA/, les résultats de la Bulgarie sont plutôt moroses…

"On ne va pas se mentir, c'est une tendance qu’on observe depuis quelques années et qui fait que les jeunes sont totalement obsédés par les technologies modernes du numérique, scotchés du matin au soir sur leurs écrans, oubliant totalement l’existence des livres. Et ils sont nombreux ceux qui restent aux portes des universités ou qui ont des lacunes énormes en matière de culture générale et d’apprentissage. Heureusement que le corps enseignant est là pour essayer de réparer ce qui pourrait rapidement tourner à l’échec."


Et puis, il y a aussi une triste statistique, il y a 5 ans, 25% des diplômés des universités bulgares quittaient le pays. Ils ne sont que 15% aujourd’hui, ce qui est une bonne nouvelle…Mais même en Bulgarie, la majorité des diplômés sont embauchés dans des compagnies étrangères, car ils ont des aptitudes en informatique et parlent plusieurs langues…"

"La tendance est que les étudiants bulgares reviennent tôt ou tard en Bulgarie, même s’il existe des pays comme les Pays-Bas, l’Allemagne et même la Grande-Bretagne après le Brexit où leurs chances de réussir sont plus grandes et la rémunération de leur travail plus conséquente. A l’heure actuelle, l’Union européenne ressemble à un super-Etat qui permet de voyager et de se déplacer d’un pays à l’autre, de s’imprégner de cultures différentes, bref d’être le mieux formé et informé avant de faire ses choix dans la vie…


"Les collègues étudiants qui vont aujourd’hui faire la fête se souviendront certainement longtemps de leurs années d’études. Pas à cause de l’ambiance des soirées inoubliables, mais parce que la tendance en Europe occidentale et en Amérique du Nord est que les années études durent plus longtemps. Après la licence, le master, et pourquoi pas une autre maîtrise ? Loin de moi l’idée de railler les "éternels étudiants" comme nous les appelons en Bulgarie, mais c’est vrai que nous vivons dans un monde où il faut sans cesse se former et ses perfectionner, pour être compétitif et à la hauteur des défis de notre temps…

Je souhaite à tous les collègues étudiants de garder la tête froide, d’être en bonne santé et de faire attention s’ils prennent la route. Pour qu’ils puissent profiter le plus longtemps possible de la vie et de son lot de surprises qu’elle leur réserve… 


Tous les articles

La façade du Conseil des ministres illuminée aux couleurs de l’Ukraine...

Dans la soirée de ce 24 février, le siège du gouvernement bulgare sera illuminé en jaune et bleu, les couleurs du drapeau ukrainien, à l’occasion du deuxième anniversaire de la guerre menée par la Russie en Ukraine et les 10 ans de l’annexion de la..

Modifié le 24/02/24 à 18:15

Météo : Le vent du Sud fait monter les températures…

Le week-end s’annonce printanier avec des rafales de vent du Sud. Les températures minimales seront comprises entre 4° et 9°C, 3 degrés à Sofia. Les valeurs maximales varieront entre 16° et 21°C. A Sofia, le mercure indiquera 16 degrés...

Publié le 23/02/24 à 20:00

La moitié des Bulgares ne s’attendent pas à une fin prochaine de la guerre en Ukraine

Deux ans après le déclenchement de la guerre en Ukraine, 30,7% des Bulgares estiment qu’elle se terminera d’ici la fin de l’année, alors que 49,9% ne s’attendent pas à ce qu'elle prenne fin en 2024. C’est ce qu’a établi le sondage de Gallup..

Publié le 23/02/24 à 17:31