Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Schengen : Toujours pas d'accord avec l'Autriche...

Photo: Conseil des ministres

"Il n'existe aucun marché avec l'Autriche sur un accueil supplémentaire de migrants en échange de la levée du veto Schengen dans les airs". C'est ce qu'a déclaré le premier ministre Nikolay Denkov sur la chaîne bTV. "Les négociations se poursuivent. C'est leur position, à eux, mais pas le résultat final des pourparlers. Ce qui est acceptable est que la Bulgarie respecte les règles européennes communes. Si quelqu'un d'autre souhaite imposer d'autres règles, spécifiques à la Bulgarie, ce sera inacceptable. Concernant la prise en charge des migrants, une fois de plus, il existe des règles européennes auxquelles nous allons nous en tenir", a indiqué Denkov. Toujours sur bTV, le ministre de la Justice, Athanas Slavov a soutenu la position du premier ministre.

Dans le même temps, le président autrichien, Alexander Van der Bellen s'est déclaré contre le veto de Vienne, disant que les problèmes de l'Autriche avec les migrants venaient de la Hongrie et non pas de la Bulgarie et la Roumanie. Il a appelé le gouvernement à mieux "défendre ses intérêts d'investissement" dans les deux pays.


Tous les articles

Roumen Radev

Roumen Radev : "Il ne faut pas risquer l'extension du conflit en Ukraine"

Le chef de l’Etat bulgare Roumen Radev participe au Forum de la diplomatie d'Antalya à l’invitation de son homologue turc Recep Tayyip Erdogan. Le Forum se tient dans la ville méditerranéenne d'Antalya en Turquie sur le thème "Élever la diplomatie au..

Publié le 01/03/24 à 17:55

Commission anti-corruption : PLC-BD tend la main à GERB

"Poursuivons le changement" - "Bulgarie Démocratique" (PLC-BD) ont invité les députés GERB à soumettre au parlement avec eux les règles de nomination des membres de la commission anti-corruption le 5 mars. La commission devait entrer en fonction ce 1..

Publié le 01/03/24 à 16:33
Kornélia Ninova

Ambiance électrique à l'Assemblée nationale...

L'information diffusée par le groupe parlementaire du PS sur l'arrivée de 23 migrants en provenance de Munich a suscité de vives tensions à l'Assemblée nationale. Selon les socialistes, 6 des migrants rapatriés auraient écopé de condamnations pour..

Publié le 01/03/24 à 13:57