Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Le cœur de Pernik bat au rythme du festival SOURVA…

Ils seront plus de 10 000 à chasser les mauvais esprits autour de Sofia…

Photo: BGNES

C’est un festival haut-en-couleurs qui réunit chaque année les participants costumés pour le Festival des jeux masqués à Pernik, une bourgade à une vingtaine de kilomètres de Sofia. Le rituel ancestral a pour nom SOURVA et ses interprètes sont des hommes déguisés, arborant des masques effrayants, des créatures moitié hommes-moitié bêtes de 5m de haut qui courent dans tous les sens…Des monstres couverts de poils, brandissant des bâtons en bois comme des sabres, qui se jettent les uns sur les autres dans un vacarme étourdissant de cloches et de sonnailles…


Certaines les appellent sourvakari, faisant référence au rituel SOURVA, d’autres les connaissent comme les koukeri qui ressuscitent l’ancienne coutume païenne, censée chasser les mauvais esprits qui rôdent autour des humains. Ce rituel est aussi appelé à préparer le terrain du renouveau de la nature au printemps, d’où les vœux de récolte abondante, de santé et de fertilité…


Cette année, Pernik se prépare à accueillir plus de 10 000 danseurs masqués et visiteurs pour la 30e édition du festival, organisée du 26 au 28 janvier, comme nous l’explique Adrien Skrimov, chargé des Relations publiques à la Mairie de Pernik :

"Cette année, on verra aussi  défiler 1100 enfants de toutes les écoles de Pernik. Le carnaval de Pernik réunira des groupes de toutes les régions ethnographiques de la Bulgarie, mais aussi des danseurs de l’étranger, surtout des pays balkaniques, mais aussi de Slovénie, Portugal, Italie et Espagne.


Tout cela pour vous dire que la tradition ancestrale reste vivante et qu’elle s’enrichit même d’année en année. C’est pour cette raison que nous disons que SOURVA est le plus imposant festival de jeux masqués d’Europe. Si lors de sa première édition en 1966, il ne comptait que 600 à 700 participants, en 1985, il devient international. Pernik est membre de la Fédération des villes européennes de carnaval et en 2009, la ville est proclamée Capitale des jeux masqués d’Europe. Inscrit en 2015 sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO, cet ancien rituel païen est censé chasser les mauvais esprits et se purifier pour une nouvelle vie. Les célébrations ont lieu en janvier, quand on marque, avec beaucoup de musique et de danses folkloriques, le début de la Nouvelle Année, le triomphe de l'énergie humaine créative et l’espoir d'une année encore plus féconde et saine.





Crédit photos : BGNES




Последвайте ни и в Google News Showcase, за да научите най-важното от деня!

Tous les articles

Ce week-end à Gabrovo, c'est carnaval !

Des circuits touristiques sur le thème "A Gabrovo, tout ce que vous verrez ou saurez pourrait vous faire réussir votre vie" présenteront l'histoire, la culture et l'industrie de la ville, à l'occasion des Journées de l'humour et la satire, organisées ce..

Publié le 17/05/24 à 08:30

Un concours culinaire réunit des cuisiners de Serbie, Roumanie et Bulgarie...

Le village Antimovo /région de Vidin/ réunit pendant 3 jours /du 4 au 6 mai/ des cuisiniers de Bulgarie, Roumanie et Serbie pour un festival dédié à Saint Georges et un concours culinaire, organisés par l'espace culturel "Essor-1926" et la Mairie du..

Publié le 05/05/24 à 10:00

Le festival "Paix dans les Balkans" rassemble des danseurs de différentes ethnies à Doupnitsa

La 23 e édition du Festival de danses traditionnelles "Paix dans les Balkans" rassemble des troupes de danse de toute la Bulgarie du 30 mai au 2 juin à Doupnitsa. D’après le règlement de cet événement qui n’est pas un concours, les participants..

Publié le 30/04/24 à 08:10