Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Mort de Navalny : les réactions bulgares

| Modifié le 17/02/24 à 07:36

L’opposant russe Alexeï Navalny est décédé ce 16 février, a annoncé la direction de la prison de la région de Iamalo-Nénétsie où il purgeait sa peine, comme rapporté par Reuters.

"Le 16 février 2024, dans le centre pénitentiaire N°3, le prisonnier Navalny A.A. s’est senti mal après une promenade et a presque immédiatement perdu connaissance", ont annoncé les services pénitentiaires russes dans un communiqué.

Navalny s’était plaint à plusieurs reprises des conditions de détention. A ses dires, il était privé de sommeil et de soins médicaux et aucun contact avec ses proches et ses avocats ne lui était permis. Rappelons qu’en septembre 2023, le tribunal russe a condamné Navalny à 19 ans de prison.

"Aujourd’hui, Navalny a finalement été tué par Poutine", a écrit sur X le journaliste d’investigation bulgare Christo Grozev, oscarisé pour le documentaire "Navalny". "Je vais me rappeler de Navalny comme de la seule personne qui avait une chance de remplacer Poutine, la seule personne qui pouvait faire les jeunes sortir dans les rues", a-t-il  déclaré plus tard sur la chaîne BTV. "Je m’attends à une importante mobilisation malgré les répressions," a encore indiqué Grozev.

"Navalny mort !? Non, Navalny a été tué ! Le régime l’a tué" a posté sur Facebook Boyko Borissov, leader de GERB. Il a qualifié la mort de Navalny d’"un meurtre de la démocratie" qui exige "une pression forte sur le Kremlin".

Le premier ministre Nikolay Denkov a déclaré de son côté que la mort de Navalny était "une triste nouvelle qui montre combien il est important d’apprécier la démocratie" dans un message publié sur le profil Facebook du Conseil des ministres. "Depuis des années, Navalny est le symbole de la lutte contre la dictature en Russie, de la lutte pour la liberté de parole" estime le premier ministre ."Il faut imaginer qu’il existe un monde où personne ne peut dire librement ce qu’il pense à l’exception de celui au plus haut de la hiérarchie", a encore souligné Denkov en ajoutant : "il ne faut pas l’oublier car cela est déjà arrivé dans notre pays."

La réaction de "Poursuivons le changement" (PLC) n’a pas tardé. Dans un communiqué, diffusé par son service de presse, le parti déclare qu’il s’agit d’"une tentative systématique et ciblée de meurtre ostentatoire du libre arbitre, de la démocratie, du courage d’être un opposant et de lutter pour la justice". Le groupe parlementaire de PLC-BD soumettra un projet de loi prévoyant l’introduction en leur intégralité de toutes les sanctions et mesures contre le régime de Poutine et ses intérêts économiques en Bulgarie".

La vice-première ministre et ministre des Affaires étrangères Maria Gabriel a adressé ses condoléances à la famille et aux proches de Navalny. "Je suis bouleversée d’apprendre la disparition d’Alexey Navalny", a-t-elle posté sur X.

Kiril Petrov, cofondateur de PLC, a écrit sur Facebook "Aujourd’hui, Navalny a vaincu Poutine. Il est devenu symbole de la liberté en Russie." Le cofondateur de "Bulgarie Démocratique" Atanas Atanassov a pour sa part souligné qu’"il s’agit sans doute d’un meurtre politique qui mérite une rétorsion".

Le président Roumen Radev s’est également exprimé sur la disparition de l’opposant russe. "Le monde a perdu un de ses plus grands combattants pour les droits humains et la démocratie", a-t-il déclaré sur le réseau X. "Pour cette raison, il est essentiel d’éclaircir toutes les circonstances autour de la mort d’Alexeï Navalny en prison et de les porter à la connaissance de la communauté internationale".







Последвайте ни и в Google News Showcase, за да научите най-важното от деня!

Tous les articles

La Bulgarie et la Roumanie renforcent leur coopération policière transfrontalière...

En Bulgarie arrivent la commissaire européenne en charge des Affaires intérieures, Ylva Johansson et le ministre de l'Intérieur de la Roumanie, Marian-Cătălin Prédoiu. Tous deux sont invités par le ministre bulgare de l'Intérieur, Kalin Stoyanov. Dans..

Publié le 18/04/24 à 08:30

Première plantation de pistaches en Bulgarie

La première plantation de pistaches en Bulgarie est une réalité. Elle est située à Sandanski dans le Sud-Ouest du pays sur une surface de 2,2 hectares. L'investissement est fait par un homme d'affaires de Sofia, annonce la TV publique. La première récolte..

Publié le 17/04/24 à 08:00

Opération anti-contrebande des forces de l'ordre aux frontières du pays

Une opération du ministère de l'Intérieur est en cours aux frontières du pays sur ordre du ministre Kalin Stoyanov et avec la participation de la PAF, des douanes et de l'Agence nationale des Revenus. L'objectif est d'enrayer l'entrée de marchandises non..

Publié le 16/04/24 à 16:58