Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Tendances inquiétantes liées à la surexposition aux écrans des élèves bulgares

Photo: pixabay

96% des enfants en Bulgarie passent plusieurs heures par jour devant la télé alors que 83% utilisent un smartphone, c’est ce qu’a révélé une étude de l'institut de sondage "Sova Harris". Selon le même sondage, à peine 13% des adolescents lisent pour le plaisir et les parents n’ont en général qu’une vague idée de ce que leurs enfants regardent à la télé ou le contenu qu’ils consultent sur internet. Ces données pour le moins inquiétantes ne s’arrêtent pas là. L’âge moyen à partir duquel les enfants utilisent des appareils électroniques est de 5 ans et 9 mois. Ils reçoivent leur premier smartphone à l’âge de 8 ans en moyenne. D’après les réponses des 1305 enfants et 1535 adultes sondés, 73% des enfants qui ont accès à un smartphone, l’utilisent en moyenne plus de deux heures par jour.

"Le contenu consulté par les enfants sur internet peut être réparti en plusieurs catégories : 75% regardent des vidéos musicales, 69% naviguent sur les médias sociaux et Tik-Tok, 42% regardent des films de fiction et des séries", indique Galina Milkova de l'institut "Sova Harris".

Même quand les parents ont limité l’information et les genres auxquels leurs enfants peuvent accéder, très souvent, ils sont laissés sans la surveillance d’un adulte

"La conclusion que nous avons tirée est que les parents ne sont pas suffisamment au courant des contenus que leurs enfants consultent, peu importe s’il s’agit de la télévision ou des jeux qu’ils jouent sur les appareils mobiles. D’après les parents enquêtés, le contenu médiatique favorise le plus le développement des capacité sociales des enfants, ensuite, leur créativité. L’activité physique vient quant à elle en dernier lieu. En fait, la majorité des parents considèrent que les contenus médiatiques ont un effet négatif sur l’activité physique des enfants", explique Galina Milkova.

Un autre sondage réalisé sur commande du Conseil pour les médias électroniques confirme la conclusion que les élèves passent trop de temps devant les écrans. Les séquelles sont graves pour leur psychisme, leur discipline et leur capacité à bien s’intégrer.

Aux dires de la psychologue scolaire Anette Marinova, "il est naïf de croire que les médias contribueraient au développement émotionnel ou social des enfants".

"D’après moi, il faut se concentrer aussi sur les croyances des parents. Ce qui a changé dans les familles, c’est précisément la transmission des règles et l’initiation à la vie au sein de la civilisation. On déplore que les enfants n’obéissent pas aux règles à l’école. Les injonctions des autorités, des adultes n’ont aucune valeur pour eux ce qui veut dire que quelque chose de fondamental a basculé", estime-t-elle.

D’après les attentes sociales, l’école a vocation de faire face à ce que la psychologue appelle "la souffrance de l’enfance et l’adolescence chargée des manifestations de la pathologie du lien social".

Il faut que les parents aient de meilleures compétences en littératie médiatique et savoir comment parler avec leurs enfants d’internet et les menaces qui en découlent, explique de son côté la psychothérapeute Détélina Staménova.

"J’ai été désagréablement surprise d’apprendre que 33% des parents recourent aux appareils électroniques pour faire dormir les enfants et que les enfants les utilisent avant de se coucher, c’est-à-dire entre 20 h et 24 h. Cela les empêche à s’endormir et toutes leurs capacités s'en trouvent diminuées".

Détélina Staménova considère d’ailleurs que les parents des enfants nés après l’an 2000 ont besoin d’une orientation générale pour savoir comment réduire les effets délétères du temps passé devant l’écran sur la santé des enfants.

Edition : Yoan Kolev

Version française : Maria Stoeva




Последвайте ни и в Google News Showcase, за да научите най-важното от деня!

Tous les articles

Météo : La fraîcheur est partie pour durer…

Temps maussade et humide jusqu’à la fin de la semaine avec des températures matinales comprises entre 2° et 7°C, 1 degré à peine à Sofia. Les pluies seront particulièrement abondantes dans le Rila, le Rhodope et les régions Sud du pays. Les valeurs..

Publié le 18/04/24 à 20:00

Les députés ont adopté une Stratégie nationale de la Santé jusqu'en 2030

L'Assemblée nationale a adopté une Stratégie nationale de la Santé jusqu'en 2030 qui définit trois objectifs majeurs: amélioration durable de la santé et de l'environnement, garantie de l'accès à la santé et une réduction des inégalités, ainsi qu'une..

Publié le 18/04/24 à 16:57

Enseignement, démographie et santé publique : les secteurs à risque pour la Bulgarie...

Selon une étude nationale d'experts sur le thème "10 risques majeurs pour la Bulgarie les 10 prochaines années", la détérioration du système de l'enseignement est le premier des grands risques qu'encourt le pays. Viennent ensuite "la crise démographique" et..

Publié le 18/04/24 à 13:17