Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Le parc historique Gradichtéto dans les Rhodopes garde des secrets millénaires

La sculpture rupestre Glavata dans le sanctuaire thrace Gradichtéto
Photo: Vénéta Nikolova

Le parc historique "Gradichtéto" dans les Rhodopes occidentales est parsemé de silhouettes rocheuses humaines et animales avec une finition de main d’homme datant d’il y a près de 7000 ans. En avançant sur le sentier du circuit touristique avec de merveilleuses vues des Rhodopes et de la montagne voisine du Pirin, nous passons devant des tortues, des oiseaux, des poissons, des visages humains et des créatures mythiques. Selon les experts il s’agit d’un sanctuaire très ancien qui occupe un territoire de 50 hectares.

La sculpture la plus impressionnante est Glavata (La Tête), un immense visage de pierre dont le profil contemple l’éternité. Les contours sont parfaits et l’influence humaine est évidente. Selon le professeur Vassil Markov, directeur du Centre de cultures anciennes de l’Université du Sud-Ouest, c’est une représentation du dieu thrace Sabazios. Des archéologues ont découvert au sommet de Glavata des vestiges d’un foyer rituel thrace. 

Le foyer rituel au sommet de Glavata

"Il y a encore deux grands visages humains sur le territoire de Gradichtéto. Nous ne pouvons pas les dater avec précision, mais ils remontent probablement au Chalcolitique (âge du cuivre, 4800-4000 av. J.-C.)", estime le professeur Markov, ajoutant :

Les sculptures rupestres les plus fréquentes que nous trouvons représentent des tortues. A la fin de la préhistoire la tortue symbolise la Grande déesse mère sous une image zoomorphe. Il y a aussi dans ce sanctuaire un trône rupestre monumental, ainsi qu’une carte stellaire témoignant des bonnes connaissances en astronomie des Thraces.

Une des nombreuses protosculptures de tortues

Le reportage qui suit montre à partir de 5 min 21 s le sanctuaire Gradichtéto, situé à 8 km du village ethnographique Dolen. Les options en bas à droite permettent de sélectionner une traduction automatique des sous-titres.


Trésors des Rhodopes

Les Thraces étaient connus dans l’Antiquité pour leur rituel de transformation d’un homme mortel en dieu immortel, dit le professeur Markov. Selon lui ce sanctuaire servait à cet usage. Témoins les "faufiloirs" sur son territoire, utilisés de nos jours encore par les chrétiens et les musulmans des villages avoisinants.

Les habitants locaux continuent d'utiliser les faufiloirs dans leurs rituels

En se faufilant par cet interstice dans la roche, le participant au rituel abandonne son essence mortelle et en sortant "de l’autre côté de ce monde" il acquiert une nouvelle essence d’un personnage mythique immortel. Celui qui est malade met un vieux vêtement sur un neuf et en passant par le faufiloir il abandonne son vieil habit en l’accrochant à la roche et donc devient une nouvelle personne en bonne santé, conclut le professeur Markov.

On estime que ce sanctuaire a été utilisé le plus dans la période du IIIe au IIe siècle av. J.-C. et que Gradichtéto a été actif jusqu’à l’époque romaine (IIIe-IVe siècle apr. J.-C.).

Gradichtéto est une zone touristique avec sentiers verts, pavillons et panneaux d'information

Lire aussi :

·  Les mystères des sanctuaires thraces dans les Rhodopes

·  7 idées pour passer un week-end inoubliable à Garmen


Photos et vidéo : Vénéta Nikolova

Version française : Christo Popov




Последвайте ни и в Google News Showcase, за да научите най-важното от деня!

Tous les articles

Bansko a accueilli plus de 190 000 touristes cet hiver...

Depuis début décembre 2023 jusqu'au 15 avril 2024, la station de ski Bansko a accueilli plus de 190 000 touristes du pays, des voisins des Balkans, d'Europe et des Etats-Unis. Les nuitées dépassent les 656 000. 163 250 Bulgares ont passé leurs vacances de..

Publié le 17/04/24 à 10:58

670 mille euros pour le tourisme dans le Nord-Ouest de la Bulgarie

17 projets ont été retenus au concours "Développement du tourisme au Nord-Ouest de la Bulgarie et le long du Danube" de la Fondation "L’Amérique pour la Bulgarie" et bénéficieront d’un financement. 670 815 euros seront alloués pour le développement de..

Publié le 15/04/24 à 17:50

Voyages et émotion: le tourisme comme expérience vécue et communion avec la nature

L’intérêt accru pour le tourisme, provoqué par le boom sans précédent des voyages après la fin de pandémie du Covid, pousse les voyageurs à chercher une alternative à l’idée qu’on se fait des vacances. On remarque, surtout parmi les jeunes..

Publié le 12/04/24 à 15:00