Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Kaléidoscope des Balkans

Gordana Siljanovska a fait le serment d’être "présidente de la Macédoine"


La cérémonie d’institution de Gordana Siljanovska-Davkova, la première femme présidente de la Macédoine du Nord a provoqué un scandale international. En prêtant serment devant le parlement, elle a déclaré qu’elle serait "présidente de Macédoine", au lieu de "Macédoine du Nord". En signe de protestation contre le non-respect de l’Accord de Prespa signé avec la Grèce en 2018 qui avait frayé le chemin de la Macédoine du Nord vers son adhésion à l’OTAN, l’ambassadrice de la Grèce a quitté la cérémonie. S’en sont suivies également de vives réactions de la part de la Bulgarie, Bruxelles et les Etats-Unis qui ont souligné que la Macédoine du Nord était tenue de respecter l’Accord de Prespa, de même que le Traité de bon voisinage conclu avec la Bulgarie en 2017, ce qui est crucial pour l’intégration du pays à l’UE. La présidence a rétorqué en indiquant que le nom constitutionnel du pays, Macédoine du Nord, serait utilisé à des fins officiels mais la présidente avait le droit de faire référence à "la Macédoine", et s’y identifier conformément aux principes européens. D’après la présidence, au cours des derniers 5 ans, les autorités macédoniennes ont respectés presque sans relâche ses obligations au titre de l’Accord de Prespa et s’attendent à leur tour à ce que leurs partenaires respectent leurs obligations bilatérales et multilatérales à l’égard du pays.

IESUE : L’influence turque croît dans les Balkans Occidentaux, le Caucase du Sud, le Proche-Orient et l’Afrique


Au cours des derniers 20 ans, l’influence turque a augmenté considérablement dans quatre régions critiques, à savoir les Balkans Occidentaux, le Caucase du Sud, le Proche-Orient et l’Afrique. C’est la conclusion du rapport de l’Institut d’études de sécurité de l’Union européenne (IESUE), cité par TRT. D’après ce rapport, la Turquie est un acteur important dans le domaine de l’économie, le commerce, l’éducation, la culture et la diplomatie dans ces régions, ayant une influence qui s’accroît à l’échelle mondiale et un large réseau diplomatique. Pour rappel, le rapport annuel de Lowy Institute place la Turquie avec ses 252 représentations diplomatiques dans 147 pays en troisième position dans le monde. A part la diplomatie, ce sont les institutions comme la Radio-télévision de Turquie (TRT), l’Agence Anadolu, Turkish Airlines, l’Institut Yunus Emre promouvant la culture et la langue turque à travers le monde, qui jouent un rôle important. La visibilité médiatique est un outil important du soft power d’Ankara, avec des séries télévisées regardées par quelques 750 millions de personnes dans 152 pays, ce qui fait de la Turquie le troisième pays dans le monde par rapport à ce critère, après les Etats-Unis et le Royaume-Uni, indique le rapport.

Les autorités grecques : La Serbie respecte l’intégrité territoriale de l’Ukraine


De manière inattendue le ministre des Affaires étrangères de l’Ukraine Dmitro Kuleba et la première dame Olena Zelenska se sont rendus en Serbie en signe du réchauffement des relations entre les deux pays. Il s’agit de la première visite d’un officier public ukrainien en Serbie depuis l’invasion russe en Ukraine. Kuleba s’est entretenu avec le président Alexandre Vučić et le premier ministre Miloš Vučević. Le premier ministre a déclaré que Belgrade respectait le droit international et l’intégrité territoriale de tous les membres de l’ONU, y compris l’Ukraine. Rappelons que de son côté l’Ukraine ne reconnaît pas l’indépendance du Kossovo.

"La Serbie et l’Ukraine ont beaucoup de différences mais aussi beaucoup de commun, il est donc possible d’évoquer un avenir commun dans beaucoup de domaines" a indiqué Kuleba. Comme rapporté par RTS, ils ont discuté de la voie des deux pays vers l’UE. L’ambassadeur serbe retournera à Kiev, un forum d’affaires d’entreprises des deux pays est également prévu. Belgrade avait condamné à plusieurs reprises l’invasion russe en Ukraine en 2022, cependant le refus d’adhérer aux sanctions internationales a conduit à la dégradation de ses relations avec Kiev, indique l’agence BTA. Aucun changement vis-à-vis de cette position n’a été montré lors de la visite de Kuleba et Zelenska en Serbie. Dans le même temps, la Serbie qui accueille des réfugiés ukrainiens, a envoyé de l’aide humanitaire en promettant d’apporter de l’aide après la guerre pour la réhabilitation de l’Ukraine.

La Grèce offre des milliers d’euros en échange de la dénonciation de faux tickets de caisse


A compter de ce mois, la Grèce paiera des primes d’au moins 3000 euros aux citoyens qui dénoncent des faux tickets de caisse au ministère de Développement. Plus de 200 000 signalements ont déjà été faits mais la moitié ont été anonymes alors qu’une prime n’est accordée qu’à ceux qui ont indiqué leurs données personnelles et qui ont contribué à révéler d’importantes fraudes fiscales. Cette mesure a déjà aidé à saisir des impôts non déclarés de grande taille, rapport la correspondant de la RNB en Grèce Katya Péeva. Grâce à une application téléchargeable, les usagers peuvent contrôler si le ticket de caisse a été indiqué dans le chiffre d’affaires de l’entreprise et participer ainsi à la lutte contre les fraudes fiscales.

Crédit photos : BGNES, Pixabay


Tous les articles

Atanas Zapryanov

Le gouvernement intérimaire prépare une nouvelle tranche d’aide pour l’Ukraine

Le gouvernement intérimaire prépare une nouvelle tranche d’aide destinée à l’Ukraine, a déclaré à la RNB le ministre de la Défense Atanas Zapryanov à l’issue de la réunion des ministres de la Défense des pays membres de l’OTAN. Interrogé par des..

Publié le 14/06/24 à 18:05

Kaléidoscope des Balkans

En Slovénie, trois référendums sur des questions sociales controversées se sont tenus en même temps que les élections européennes Le taux de participations aux Elections européennes du 9 juin en Slovénie a dépassé les 41%, il est..

Publié le 14/06/24 à 15:00

Le président annoncera le 17 juin quand la nouvelle Assemblée nationale commencera ses travaux

Le président Roumen Radev annoncera lundi 17 juin à quelle date commenceront les travaux de la nouvelle Assemblée nationale. Il a également commenté devant la presse à Kazanlak le désir du leader de GERB d'avoir un cabinet d'experts en ces termes:..

Publié le 13/06/24 à 16:45