Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Collection "Radio Bulgarie"

Le 24 mai : la fête des lettres

| Modifié le 24/05/20 à 00:13
La Fête de l’écriture slave, de l’éducation et de la culture bulgare ou tout simplement la fête des lettres est célébrée par les Bulgares le 24 mai. C’est le jour, où les Bulgares expriment leur éternelle reconnaissance envers les créateurs des caractères cyrilliques les saints frères Cyrille et Méthode, proclamés par le pape Jean-Paul II co-patrons de l’Europe. Si la parole est considérée comme de la lumière, alors les deux frères ont offert aux peuples slaves la lumière de la connaissance et la joie d’avoir leur propre littérature dès le IX ème siècle. L’amour envers les saints frères a survécu au cours des siècles, sauvegardée pour toujours par "L'hymne aux Saints Cyrille et Méthode" : « Marche, peuple revivifié, marche vers un avenir serein, que par sa force qui t’est donnée, l'écriture renouvelle ton destin ! » 
Iskra Hristova-Chomova nous en dit plus sur l’œuvre des deux frères :

Iskra Hristova-Chomova
« Chaque Bulgare apprend dès le plus jeune âge que les deux frères ont créé les lettres slaves. Saint Cyrille et Saint Méthode traduisent pour la première fois les livres liturgiques et enseignent une liturgie en langue slave dans l’empire de Grande Moravie, l’actuelle République Tchèque. Mais leur œuvre missionnaire a dépassé les frontières de l’empire et s’est répercutée sur le reste du monde slave. A la base de l’écriture cyrillique est l’alphabet grec qui est adapté aux sons du discours slave et à laquelle ont été ajoutées plus de 10 lettres. Ce sont des lettres caractéristiques des sons slaves qui n’existent pas dans la langue grecque. L’œuvre des Saints frères Cyrille et Méthode ne se limite pas à la création des lettres. Ils ont aussi contribué au développement de la langue littéraire slave. A l’époque, le grec et le latin étaient les deux langues principales en Europe, marquées par une tradition littérature séculaire. Cyrille et Méthode ont créé la troisième langue littéraire – le vieux bulgare. Même si les autres peuples slaves l’ont appelée le slavon, pour les Bulgares c’est de l’ancien bulgare pour plusieurs raisons. En premier lieu, elle possède quelques particularités phonétiques qui montrent que cette langue reflète le dialecte des Bulgares slaves. Deuxièmement, tous les monuments écrits, conservés dans cette langue sont d’origine bulgare. »

Les Actes des Apôtres, copie valaque-moldave de la fin du XVème s., la bibliothèque du monastère Zographou et l'Evangile de Saint Jean , manuscrit cyrillique du XVème s., découvert à Baskovize - Slovaquie.

Selon Iskra Hristova-Chomova, Cyrille et Méthode créent une langue littéraire et enrichissent le vocabulaire religieux d’une façon très bien pensée et que nous utilisons de nos jours encore. Le professeur ajoute :

« Pour les Bulgares, le 24 mai est une fête sacrée, car les deux frères ont ouvert de vastes horizons spirituels et ont tracé le chemin vers le développement spirituel et littéraire. On sait que les peuples même les plus grands et les empires les plus puissants peuvent disparaître et être oubliés s’ils n’ont pas d’écriture. Les Thraces par exemple avaient des royaumes puissants et une culture riche, mais ils ne possédaient pas leur propre écriture et tous ce que nous apprenons sur eux vient des sources de cultures différentes. Autrement dit, nous avons toutes les raisons pour fêter les Saints Frères Cyrille et Méthode et nous recueillir devant leur mémoire, car la Bulgarie connaît des périodes de grandeur et de puissance, mais aussi de décadence et d’oppression, certains de ses souverains ont conquis des territoires d’autres les ont perdus, mais le territoire que les deux frères Cyrille et Méthode ont conquis pour nous, personne ne pourra nous le prendre et se l'approprier. »

Version française : Iglika Stankova

Tous les articles

Le ministère de la Culture accorde des fonds pour l’étude et la conservation de la forteresse de la municipalité de Tvarditsa.

Les vestiges de la forteresse Verditsa, sur le territoire de Tvarditsa (partie centrale de la Bulgarie du sud) seront étudiés et conservés, a annoncé l’agence de presse BTA. Dans ce but le ministère de la Culture accorde environ 9000 euros au..

Publié le 02/08/20 à 06:10

L'Aïd el-Kébir : à l’heure de la miséricorde et du pardon

Les musulmans de Bulgarie célèbrent l’Aïd el-Kébir. C'est une des plus grandes fêtes musulmanes, associée au pouvoir de la foi et marquée par le sacrifice d'un animal comme expression de gratitude envers le Tout-Puissant. Il symbolise..

Publié le 31/07/20 à 06:00

A Sofia ont été découvertes des tombes du Néolithique d’il y a 8 000 ans

Quatre tombes à 8 000 ans ont été découvertes par des archéologues dans un village du Néolithique au quartier « Slatina » de la capitale. Trois squelettes d’adultes et un squelette d’enfant ont été retrouvés, a annoncé le vice-président de l’Académie..

Publié le 28/07/20 à 17:37