Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Saint Evtimiy de Tarnovo

Photo: archives
Le 20 janvier, l’Еglise orthodoxe bulgare honore la mémoire du patriarche bulgare Saint Evtimiy de Tarnovo. Considéré comme une des figures de proue de l’orthodoxie en Bulgarie, mais aussi de l’histoire de l’Etat bulgare, Saint Evtimiy de Tarnovo a marqué la vie spirituelle des Bulgares au cours du Moyen Age. Il est né vers 1327 à Tarnovo. Le milieu familial et sa bonne éducation l’ont aidé à dévoiler sa générosité spirituelle. Tout jeune encore il entre dans les ordres. Attiré par la renommée de Théodose de Tarnovo, il intègre le monastère de Kilifarevo. Evtimiy fait preuve d’une spiritualité profonde et Théodose ne tarde pas à le nommer économe du monastère et ensuite son premier auxiliaire. En 1363, tous deux partent ensemble pour Constantinople et peu après Théodose quitte ce monde. Evtimiy s’en va dans un des monastères du Mont Athos. Vers 1371, il revient en Bulgarie pour fonder le monastère de la Sainte Trinité, où il crée l’Ecole littéraire de Tarnovo. Ayant de bonnes connaissances en grec et en littérature grecque religieuse, Evtimiy fait une révision profonde des ouvrages liturgiques bulgares qui étaient très mal traduits du grec, ce qui entraînait la formation de sectes et générait des hérésies. Les nouvelles traductions d’Evtimiy sont devenues des modèles pour tous les pays orthodoxes qui se servaient de la langue slave. Après la mort du patriarche Ioanikiy, Evtimiy fut choisi pour lui succéder. Ses travaux littéraires renforcèrent l’autorité de l’Eglise et des ecclésiastiques encore plus. « Il était respecté non seulement par le clergé bulgares, mais aussi par l’aristocratie et les féodaux », souligne le père Boyan Saraev de l’église de l’Assomption de la Vierge dans la ville de Kardjali en Bulgarie du sud :

« Malheureusement, les jours atroces du joug ottoman sont venus. Le sultan Bazajet Ier, donne l’assaut à la forteresse de Tsarevets et dresse le siège de Tarnovo, qui est à l’époque capitale de la Bulgarie. C’est alors que le patriarche Evtimiy fait montre de courage et défend la ville, mais la forteresse de Tsarevets tombe, les conquérants étant beaucoup trop nombreux. Les églises orthodoxes deviennent des mosquées, alors que le patriarche Evtimiy est condamné à la peine de mort. Lorsque le bourreau s’appête de couper la tête du patriarche, sa main reste figée dans l’air et son épée tombe par terre. Evtimiy est envoyé en exil. »

La date de la mort du patriarche Evtimiy se situe vers 1404. Le patriarcat de Tarnovo est rayé de la carte, l’Eglise orthodoxe bulgare a perdu son indépendance.

Le patriarche Evtimiy fut canonisé.

« Malheureusement nous ne connaissons pas l’endroit de sa tombe. Mais l’important c’est son esprit immortel. Saint Evtimiy de Tarnovo est une personnalité hors pair. Il incarne l’esprit national bulgare. De nos jours, nous avons besoin de ce genre de personnalités, dévouées âme et corps à leur peuple. » 

Version française : Iglika Stankova

Tous les articles

200 ans de la naissance du génie de la révolution bulgare Gueorgui S. Rakovski

Le 14 avril est la date de naissance d’une des personnalités les plus éminentes de la Renaissance, le révolutionnaire et premier idéologue de la lutte pour la libération de la Bulgarie Gueorgui Stoykov Rakovski. Il est difficile de trouver une..

Publié le 14/04/21 à 07:30

Histoires et légendes sur le monastère "Saint Jean le Précurseur" à Gradechnitsa…

Comme celle de la plupart des monastères en Bulgarie, son histoire et longue et réversible et abonde en légendes et événements dramatiques Le monastère de Gradechnitsa « Saint Jean le Précurseur » a une histoire 11 fois..

Publié le 10/04/21 à 08:30

La basilique épiscopale de Plovdiv ouvre ses portes aux touristes

A l’occasion de la Journée internationale des monuments et des sitessera officiellement inaugurée la rénovation de la Basilique épiscopale dans la ville antique de Plovdiv. L’événement aura lieu le 18 avril et sera rediffusée en ligne..

Publié le 03/04/21 à 09:30