Podcast en français

Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

120e anniversaire de la naissance de Gurga Pindjourova

Photo: archives

Cette année 2015, nous marquons le 120e anniversaire de la naissance de Gurga Pindjourova, notre grande chanteuse folklorique qui mérite bien de lui consacrer au moins quelques lignes.

Gurga Pindjourova est née à Tran, une ville dans l’Ouest de la Bulgarie. Encore petit enfant, elle commence à chanter avec sa mère les chansons de sa région natale et elle s’en souvenait très bien : « L’été elle m’emmenait avec elle sur le champ. Et c’est depuis que je me souviens des belles chansons qui accompagnaient la moisson ». Le talent musical de la jeune fille est vite remarqué à l’école par ses professeurs qui l’encouragent. Une rencontre heureuse avec la chanteuse lyrique Hristina Morfova s’avère décisive pour son futur destin. Grâce à son aide, Gurga Pindjourova est admise à l’Ecole nationale de Musique à Sofia et termine plus tard le Conservatoire de Prague dans la discipline chant d’opéra. Là-bas plein de possibilités s’ouvrent devant elle pour faire une belle carrière d’opéra, elle reçoit nombre d’invitations pour participer à des spectacles en Tchéquie et en Autriche, mais finalement elle choisit de rentrer dans son pays natal. En Bulgarie, Gurga Pindjourova commence d’abord à enseigner dans les villages de la région de Tran. Puis elle déménage à Sofia où elle s’adonne aux concerts, en combinant souvent les interprétations d’airs d’opéra et de chansons folkloriques.

Gurga Pindjourova doit sa très grande popularité à la Radio nationale bulgare. Depuis 1935, dès l’aube du média, la chanteuse participe régulièrement à ses programmes, principalement avec son répertoire de Tran. Le public attendait avec impatience ses concerts en live devant le micro de la radio avec le groupe folklorique "Trio thrace" et parfois elle chantait accompagnée d’un piano. Gurga participait également à l’émission « L'heure des enfants », où elle chantait chaque dimanche des chansons pour les petits auditeurs. C’est ainsi que notre éminente chanteuse devient une des voix favorites de l’auditoire de la radio. Elle est aussi la première à promouvoir les chansons authentiques de sa région de Tran. Dans les années 50 et 60 du siècle dernier, elle enregistre nombre de chansons pour les archives de la Radio nationale bulgare. En outre, Gurga Pindjourova donne des concerts à travers tout le pays avec aussi le groupe "Notre chanson" pour réjouir les nombreux amateurs de la musique folklorique.

Avec sa voix chaude et délicate Gurga Pindjourova a donné vie à de nombreuses chansons de sa région natale, interprétée avec la finesse du chant lyrique. Elle a laissé plus de 80 enregistrements pour les archives de la radio nationale. Ses chansons sont incluses dans les programmes scolaires et enseignées dans les cours de musique à l’école, d’où nombre de jeunes Bulgares les connaissent bien et peuvent les chanter.

Le foyer de culture de la ville de Tran porte le nom de notre célèbre chanteuse. Cette année, sa ville natale organise plusieurs concerts à l’occasion du 120e anniversaire de la naissance de Gurga Pindjourova. C’est aussi à elle qu’est dédiée la deuxième édition du classement Internet "Prix folkloriques annuels" – 2015.

Version française : Sia Karaguiozova


Tous les articles

Concert-hommage à Pétko Staynov

Le 12 janvier, l’Orchestre de musique de chambre bulgare donnera un concert à la Salle des Glaces à Dobrich /Nord-Est de la Bulgarie/, sous la baguette d’Ivan Yanakiev, connu des mélomanes comme le fondateur de l’Orchestre de musique de chambre..

Publié le 12/01/22 à 10:24

Concert traditionnel du Nouvel An à Sofia...

Un concert traditionnel du Nouvel an est prévu ce soir au Palais national de la Culture à Sofia, sous la devise "La musique des deux Amériques". Le chef d'orchestre Emile Tabakov dirigera l'Orchestre symphonique qui interprétera des œuvres des USA, du..

Publié le 01/01/22 à 14:54

Le khoro du Danube : le fil rouge qui relie les Bulgares à travers le monde

Peu de gens savent que le khoro du Danube cher à plusieurs générations de Bulgares et qu’on entend aux premières minutes de chaque Nouvel an, a été écrit un soir de printemps. Comme inspiré par l’éveil de la nature, il crée une incroyable..

Modifié le 01/01/22 à 11:07
Подкасти от БНР