Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Les pays du Processus de Berlin signent des déclarations sur le Marché régional commun et sur le Pacte vert pour l’Europe…

Photo: BGNES

Les premiers ministres de Bulgarie, Macédoine du Nord et Allemagne – Boyko Borissov, Zoran Zaev et Angela Merkel, se sont félicités des résultats de la présidence conjointe bulgaro-macédonienne du Processus de Berlin. Par le biais d’une visioconférence, au sommet qui s’est tenu à Sofia ont pris part la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyen, le commissaire européen à l’élargissement Olivér Várhelyi, le haut représentant de l’UE aux affaires étrangères Josep Borrell, les leaders des pays des Balkans occidentaux et le président français Emmanuel Macron. Le forum s’est soldé par la signature de deux documents importants pour la région – une Déclaration relative au Marché régional commun et une Déclaration sur les objectifs du Pacte vert pour l’Europe. C’est ainsi que les citoyens des Balkans finiront par renoncer à chercher du travail à l’étranger, a déclaré le premier ministre bulgare à l’occasion de la constitution d’un Marché régional commun qui rapprochera les Etats de la région du Marché européen commun et créera des liens entre leurs économie via la libre circulation d’êtres humains, de marchandises, de services et de capitaux.

Nous ne devons pas sous-estimer le fait que les Balkans occidentaux représentent à eux seuls un marché d’environ 20 millions de personnes. C’est ainsi que les jeunes gens qui à ce jour préfèrent émigrer, trouveront des perspectives de réalisation dans leurs propres pays, ce qui profitera également à la forte crise démographique dans la région – a encore ajouté Borissov.

Notre objectif commun consiste à ce que la population des Balkans d'environ 20 millions de personnes puisse en effet en tirer d’importants bénéfices, a de son côté déclaré la chancelière allemande Angela Merkel. Elle a aussi souligné que dans la région des Balkans avaient déjà été effectués de nombreux changements positifs dont le coup d’envoi avait été donné dans le cadre de la présidence bulgare du Conseil européen en 2018 quand le sujet relatif à l’intégration européenne des pays des Balkans occidentaux avait retrouvé sa place à l’ordre du jour européen.

Le Processus de Berlin est lié aux efforts de règlement des contentieux, a encore rappelé Merkel. La chancelière allemande a également mis l’accent sur l’éducation et a appelé les gouvernements à faire des efforts dans ce secteur en prônant notamment que soit réalisé un important progrès dans le domaine de la science et des innovations.

Par la signature de la Déclaration sur le Pacte vert pour l’Europe, les pays des Balkans occidentaux se sont engagés à respecter les objectifs de ce dernier.

Le Sommet de Sofia est le septième depuis la constitution du format "Processus de Berlin" en 2014 mais pour la première fois de son histoire celui-ci est coprésidé par un pays-membre de l’UE et un pays des Balkans occidentaux.

Dans le cadre de cette coprésidence bulgaro-macédonienne en 2020, la grande priorité sur laquelle se sont focalisés tous les participants concernait l’amélioration de la connectivité sous tous ses aspects : dans le domaine des transports, l’énergie, le numérique, la connectivité entre les gens, le rapprochement des jeunes y compris par le biais de l’éducation, entre autres. Tout ceci est en effet d’une importance cruciale afin que la région puisse devenir plus forte et plus compétitive.

Ce sommet du Processus de Berlin qui a été coprésidé par la Bulgarie et la Macédoine du Nord a eu lieu dans le contexte de la menace venant de Sofia d’imposer son veto sur le début des négociations d’adhésion de la Macédoine du Nord à l’Union européenne. Le 6 novembre la Bulgarie a déclaré qu’elle ne serait pas en mesure de soutenir le cadre des négociations de Skopje avec l’UE jusqu’à ce que ne soient réglées les litiges concernant le bon-voisinage. Il reste à savoir si une percée dans ce domaine pouvait être réalisée avant le 17 novembre quand se réunira le Conseil des Affaires générales dans le cadre duquel la Bulgarie devra déclarer si elle imposait son veto sur les négociations UE-Macédoine du Nord.

Tous les articles

Sofia attend de Skopje des garanties d'un voisinage constructif

Le ministre bulgare des Affaires étrangères Svétlan Stoev a rencontré à Barcelone le commissaire européen à l’élargissement Olivér Várhelyi et son homologue espagnol José Manuel Albares Bueno. A l'occasion des forums régionaux de la Méditerranée et de la..

Publié le 30/11/21 à 12:18

Les négociations se rapportant au programme de gouvernance du pays se poursuivent en format de travail…

Les négociations en vue de la constitution du futur gouvernement de coalition se poursuivent cette semaine par des rencontres de travail. Le but en est d’aboutir à des compromis sur les questions litigieuses après que 18 débats portant sur différents..

Publié le 29/11/21 à 17:13

L'enquête sur la double nationalité de Kiril Petkov prolongée jusqu'à la mi-décembre...

Le parquet spécialisé a prolongé jusqu'à la mi-décembre la procédure de vérification de la nationalité de Kiril Petkov, après quoi il se prononcera s'il s'agit d'un délit commis par l'ancien ministre de l’Économie, pressenti pour être nommé premier..

Publié le 29/11/21 à 12:23