Webcast en français

Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Les élections aux Etats-Unis vont-elles enterrer l'idée du vote par machines en Bulgarie ?

Photo: chicagotribune.com

Après la présidentielle aux Etats-Unis les idées que se faisaient beaucoup de Bulgares sur le vote équitable et honnête ont été dissipées. A elle seule l’idée d’obtenir à des élections 100% des votes ou d’observer une participation de 100% des électeurs rappelle le récent système socialiste. Ce n’est pas par hasard que des Bulgares vivant aux Etats-Unis ont lancé un appel aux électeurs en Bulgarie d’être vigilants par rapport aux formes du vote. Ils ont qualifié les élections là-bas par la poste comme « une méthode permettant de changer au dernier moment et même quelques jours après le scrutin les résultats ». Nos compatriotes ont également manifesté du pessimisme à l’égard du vote mécanique en donnant en exemple les 8 sur 9 Etats américains qui utilisent l’envoi automatique des bulletins de vote où le vainqueur est le même. Ce sont justement ces exemples qui remettent en question la confiance dans le système électoral sans laquelle « les gouvernements et les institutions perdent leur légitimité aux yeux des citoyens », soulignent les Bulgares des Etats-Unis.

De quelle manière cet exemple pourrait influencer la société bulgare qui avait de grands espoirs par rapport au vote avec des machines en tant que garantie contre les abus et les manipulations ? Ceci ne manquera pas de décevoir les attentes d’une grande partie de la société bulgare - répond la politologue Tatiana Boroudjieva.


"La technologie lors d’élections n’est pas en mesure de garantir la qualité de la démocratie” est persuadée elle. Elle ne peut non plus pas garantir les valeurs démocratiques telles que le choix informé des citoyens. Il ne dépend que d’eux-mêmes. Ces 20 dernières années on n’y arrive pas. Au début des années 90 les gens lisaient davantage et s’intéressaient aux plateformes des partis politiques. Il y avait à cette époque plus de débats approfondis concernant les politiques et les décisions politiques ».

La faible participation aux élections et le vote suivant les sympathies pour une formation politique ou une autre sont parmi les raisons principales pour maintenir le statu quo. Il ne changera pas tant que nous ne comprendrons pas ce qui est essentiel quand on fait son choix. Selon Tatiana Boroudjieva, il serait correct de répondre tout d’abord à la question principale : quels sont les gens et les partis auxquels nous envisageons de confier le pouvoir de nous gouverner. Il est important quand on écoute les discours des personnalités politiques de se poser la question de savoir si demain ils feront réellement ce qu’ils promettent de faire. On commence à penser dans la société que les élections sont truquées. C’est pour cette raison que lors des dernières mobilisations en Bulgarie qui se poursuivent sou une forme ou une autre, les mécontents de la gouvernance du premier ministre Boyko Borissov insistent pour le vote avec des machines. Ils estiment que cette forme donne davantage de garanties contre le vote contrôlé et une administration électorale mal intentionnée.

"Cela ne signifie nullement qu’il est impossible d’exercer des influences sur les résultats – souligne Tatiana Boroudjieva. – Ils peuvent faire l’objet de hackers car il s’agit de machines dont la sécurité pourrait être compromise. En plus de cela, dans le cas des machines à voter il n’y a pas de bulletins en papier qui peuvent être comptés de nouveau si on veut contester les résultats. Vous voyez ce qui se passe actuellement aux Etats-Unis et les faits indiquent qu’il y a des infractions. Il n’y a pas d’élections avec un taux de participations élevé et des manipulations du vote de manière à modifier les résultats. Il n’y a que la participation de masse aux élections accompagnée de raison qui puisse assurer des changements de qualité. Soyons donc plus rationnels et plus actifs!"

Photos: chicagotribune.com and BGNES

Tous les articles

Météo : Léger redoux et plus de soleil…

Un puissant vent du Sud-Ouest fera grimper les températures ce jeudi, après 48 heures de neige et de froid glacial. Les minimales seront entre -3°C et 3°C, les maximales varieront entre 9° et 14°C. A Sofia, il fera 10°C au meilleur de la journée...

Publié le 01/12/21 à 20:00

Conférence sur la durabilité démographique à Sofia

"Le développement démographique, la mondialisation, le numérique et l'accélération du progrès technologique sont les enjeux de notre siècle". C'est ce qu'a déclaré le président Roumen Radev à l'inauguration à Sofia de la Conférence internationale sur la..

Publié le 01/12/21 à 12:56

Omicron, un défi de plus pour la Bulgarie…

Alors que la 4 e vague du Covid-19 fait toujours rage dans le pays, fauchant plus de 100 personnes par jour, l’apparition d’un nouveau variant du coronavirus, Omicron , a de nouveau affolé la planète, allant même jusqu’à la..

Publié le 01/12/21 à 11:01