Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

La crise est le résultat du non-respect des mesures antiépidémiques

Photo: BGNES

"Nous n'avons pas permis à la Bulgarie d'être aux premières places pour la mortalité dans le monde. Dès le début de l'épidémie, nous avons exhorté  les gens à respecter les consignes sanitaires. Ce qui arrive est le résultat du non-respect, de la sous-estimation du virus et de la mise à feu de masques devant le Conseil des ministres. La grande méfiance à l'égard du système au fil des ans a conduit à ce résultat", a déclaré sur bTV le ministre de la Santé, le professeur Kostadin Anguélov.

"Pas un jour n’a été perdu. J'ai rencontré les cellules de crise régionales, l'organisation était faite selon les circonstances concrètes dans les différentes régions. Le problème, ce sont les gens, nous n'avons pas assez de médecins. Le système a besoin de sérieuses réformes, mais il n'y a pas de consensus public et politique à ce sujet", a ajouté Anguélov.


Tous les articles

Défilé de voitures de collection à Sofia

Plus de 350 bolides des années 1930 à nos jours ont défilé devant la cathédrale "Saint-Alexandre Nevski" à Sofia. Des véhicules de l'époque socialiste et des modèles classiques des États-Unis et d'Europe occidentale ont participé à la 31e..

Publié le 12/06/21 à 14:47
Nikolay Vitanov

Covid-19: Pas d'immunité collective d'ici l'automne...

"Au rythme d'une vaccination de 20 000 personnes par jour, il serait impossible d'acquérir l'immunité collective d'ici l'automne." C'est ce qu'a déclaré sur bTV le mathématicien de l'Académie bulgare des Sciences Nikolay Vitanov, contrairement à..

Publié le 12/06/21 à 13:15

Pratiques corruptives dans la réhabilitation de barrages

Le ministre intérimaire de l'Economie, Kiril Petkov a annoncé sur bTV qu'il saisira le Parquet au sujet de travaux de réhabilitation de barrages aux frais de la Compagnie publique de consolidation /CPC/. "C'est de la corruption", a-t-il indiqué. A ses..

Publié le 12/06/21 à 12:28