Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Journée mondiale de lutte contre le SIDA

Photo: BGNES

Le 1er décembre est marquée la Journée mondiale de lutte contre le SIDA qui, cette année, se déroule sous le slogan « Solidarité globale, services souples ». Indépendamment du progrès dans la lutte contre le SIDA, celle-ci continue de provoquer de gros problèmes dans le domaine de la santé publique.

Selon des données de l’OMS, environ 38 millions de personnes à travers le monde vivent avec le SIDA, le nombre des gens nouvellement contaminés s’élevant à 1,9 million pour la seule année 2019, les décès à déplorer se chiffrant à 690 000. Les données fournies par le Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) et l’Office de l’OMS montrent que le nombre des malades nouvellement diagnostiqués en 2019 dans toute la région européenne a enregistré une croissance de 136 000 personnes.

Environ 68% des personnes infectées du SIDA à travers le monde entier suivent une thérapie antivirale. En Bulgarie, 98% des malades du SIDA suivent cette thérapie.

De 1986 au 25.11.2020 dans notre pays ont été enregistrées 3 467 personnes au total infectées du SIDA, depuis le début de 2020 le nombre des nouveau cas positifs ayant été estimé à 183. Au cours des quelques dernières années est également conservée la tendance d’un nombre accru chez les hommes atteints par le sida par rapport aux femmes.

Dans le courant de cette année chez 89% des nouveaux cas avérés de SIDA la contamination s’est faite à la suite de contacts sexuels (pour 46% des cas - suite à des contacts entre homosexuels et pour 43% - entre hétérosexuels). Environ 9% de tous les malades nouvellement dépistés se sont infectés lors de l’usage de stupéfiants injectables. Les données montrent également que 60% des nouveaux cas de SIDA sont détectés auprès de gens âgés de 30 à 50 ans, le groupe le plus fortement touché étant cependant celui des personnes âgées de 30 à 39 ans (33%) 

La plus grande partie des malades nouvellement infectés du SIDA sont diagnostiqués dans les grandes villes, ceux-ci constituant notamment 40% à Sofia.

Selon les données dont nous disposons, 5% des cas enregistrés en 2020 se rapportent à des étrangers de différentes régions du monde.

Le ministère de la Santé assure une thérapie antivirale gratuite à tous ceux qui en ont besoin et qui résident en Bulgarie, indépendamment de leur statut d’assurance maladie. Dans la prévention contre la maladie du SIDA concernant les groupes les plus vulnérables prennent part de nombreuses ONG avec lesquelles le ministère de la Santé a signé des accords.

Le taux d’incidence pour les cas de SIDA nouvellement dépistés en Bulgarie est estimé à 3,7% sur 100 000, l’indice moyen dans les autres pays de l’UE pour l’année 2019 s’élevant cependant à 5,4%. Les niveaux les plus élevés de l’infection HIV/AIDS sont enregistrés à Malte (16,2), Lettonie (15,4) et Estonie (13,4), le niveau le plus bas ayant été détecté en Slovaquie (1,9) et en Slovénie (1,6).

Tous les articles

Les nombreux métiers de Miléna Ivanova…

« Une fois banquier, banquier pour la vie» disent les hommes d’affaires. Miléna a réussi à démentir cette constatation même si elle a toujours été en mesure de se vanter d’une remarquable carrière financière internationale car vendant et..

Publié le 27/01/21 à 10:37

A 16 ans, il cherche à promouvoir la Bulgarie en Belgique…

Où qu’ils soient, quel que soit le pays qu’ils habitent, les Bulgares restent toujours attachés à leur pays d’origine. Un attachement qui est certainement dans leurs gènes et qui peut à tout moment se manifester et se transformer en un élan de..

Publié le 26/01/21 à 18:43

Présentiel, distanciel…Le Covid-19 a bouleversé l’enseignement en Bulgarie…

Le 21e siècle donne une priorité aux technologies informatiques et de plus en plus d’enfants et de jeunes passent du temps scotchés à l’écran de leur ordinateur, smartphone et autre tablette numérique. Telle est la statistique en Bulgarie..

Publié le 25/01/21 à 11:41