Radio nationale bulgare © 2021 Tous droits réservés

Bienvenue dans la Vallée des Roses en pleine floraison…

Photo: pixabay

S’il est une chose qui symbolise la Bulgarie à l’étranger, c’est bien sûr le yaourt, mais c’est aussi la fameuse rose oléifère. L’importance de cette plante fragile dans la tradition bulgare lui a même valu de figurer sur le logo touristique de notre beau pays. Mais tous les clichés que l’on raconte à souhait sur les nombreux attraits touristiques de la Bulgarie, sont loin de présenter une description détaillée des charmes de cette région que les Bulgares surnomment avec beaucoup de tendresse la Vallée des roses.

La Vallée des Roses… Selon une des légendes, une des premières fleurs qui y a été plantée est une rose, rapportée par un maçon revenu de Perse, où il a travaillé pour un riche cheikh, construisant une belle mosquée en trois jours. En échange, le souverain devait accomplir deux de ses trois vœux. En effet, il refusa de lui accorder la main de sa fille qui était le troisième vœu du maçon. Enfermé dans une prison, le compatriote réussit à s’évader grâce justement à la fille du cheikh et tous deux s’enfuirent ensemble. Malheureusement, la route à travers le désert fut trop longue et éprouvante pour la jeune princesse qui succomba. Mais son compagnon bulgare respecta sa dernière volonté qui était de planter dans son pays d’origine un rosier. Depuis lors, on considère que les gouttes de rosée qui se forment tôt le matin sont les larmes des deux amoureux qui n’ont pas eu la chance de vivre ensemble.

Chaque année, au début du mois de juin, un festival est organisé à Kazanlak pour célébrer la tradition de la culture des roses, avec de nombreuses animations inspirées par le folklore local. Les touristes peuvent également visiter le complexe ethnographique « Damascena » près de la ville de Pavel Bania, où on peut apprendre davantage sur le procédé d’extraction de l’essence de rose, dans une distillerie grandeur nature, construite spécialement pour accueillir les nombreux visiteurs

Les mois de mai et juin apportent à cette région de la Bulgarie centrale un charme tout particulier. A cause des plantations de roses, bien sûr, mais aussi des champs de lavande qui ajoutent leur parfum délicat à cette atmosphère de bien-être et de joie de vivre.

Lire la suite sur le site de Radio Bulgarie…

Edition : Yoann Kolev


Tous les articles

Christo Botev: un homme, un hymne, une révolution...

Chaque année, le 2 juin, la Bulgarie rend hommage à Christo Botev, poète et révolutionnaire de talent, un des grands noms dans l’histoire de la Bulgarie dont la contribution est essentielle pour les guerres de libération de notre pays du joug..

Publié le 02/06/21 à 10:22

24 mai : hymne à la culture, l’éducation et l’esprit national bulgares…

Pour nous, les Bulgares, le 24 mai est une des plus grandes fêtes – celle de l’écriture slave, de l’éducation et de la culture bulgares. L’invention de l’alphabet slave au IXe siècle par Constantin-Cyrille le Philosophe et par son frère Méthode..

Publié le 24/05/21 à 06:25

92 ans de spéléologie organisée en Bulgarie

On considère que la date de naissance de la spéléologie organisée en Bulgarie est le 18 mars 1929. Depuis 1975 à nos jours les spéléologues bulgares ne cessent d’enrichir le registre principal qui répertorie les grottes bulgares où sont..

Publié le 18/03/21 à 09:07