Podcast en français

Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Les étudiants célèbrent leur fête en plaidant pour une nouvelle organisation de l'enseignement

L’enseignement à distance a prouvé son efficacité mais il ne doit pas exclure les cours en présentiel, pensent les membres de l’UEE

Photo: Ani Petrova

Environ 200 000 jeunes gens font des études dans 52 écoles supérieures dans notre pays. Le 8 décembre est leur fête dont la date n’a pas été choisie au hasard. Elle est liée à la célébration de la Journée des Sept Saints de l'Église bulgare dont le patron de la plus vieille Ecole supérieure dans le pays – l’Université de Sofia « Saint Clément d’Ohrid ». Sur décision du Conseil académique en date du 30 novembre 1902, le 8 décembre est proclamée fête de l’unique à ce jour Université de Bulgarie. Le huitième jour de décembre est également un jour férié pour tous les étudiants bulgares.

Etudiants en période de pandémie

Au cours des deux dernières années l’enseignement supérieur s’est vu obliger de traverser des périodes d’une importante transformation. Et même si au tout début de l’épidémie du coronavirus certaines universités n’étaient pas préparées à mener des conférences en distanciel, aujourd’hui – deux ans plus tard, l’enseignement à distance s’effectue correctement et sans problèmes. Il ne manque cependant pas d’opposants à ce type d’enseignement qui réclament que se normalise le processus scolaire. Le rétablissement de l’enseignement en présentiel est également le principal objectif de la nouvelle direction de l'Union des étudiants d'Europe (UEE). Un de ses membres est le Bulgare Stanimir Boyadjiev.

J’étais le seul candidat de la Bulgarie, nommé par la Représentation nationale des conseils des étudiants qui est membre à part entière de l’UEE depuis déjà 12 ans. Au sein de l’UEE m’ont été confiées deux principales directions – le programme « Erasmus+ », la mobilité des étudiants et la respectabilité académique. C’est un sujet qui depuis peu attire l’attention de la communauté des étudiants. Il s’agit de questions liées à la propriété intellectuelle, au plagiat et à la possibilité dont bénéficient déjà les étudiants de faire partie de différentes commissions au sein des institutions éducatives, ministères et autres structures au niveau national, a expliqué sur Radio Bulgarie Stanimir.


Le retour à l’enseignement en présentiel devrait se réaliser seulement après que le processus éducatif ne présente plus aucun risque pour la santé des étudiants –est catégorique Boyadjiev. A ses dires, le format du processus de l’enseignement devrait pourtant subir de sérieux changements.

Nous allons également œuvrer en vue de l’application de la dite blendedmobility qui représente une combinaison entre enseignement en distanciel et en présentiel.

Stanimir et les autres membres de l’UEE travaillent principalement en ligne, leurs engagements ne dépendant pas des horaires d’un simple jour ouvrable. Outre les Assemblées générales de l’UEE qui ont lieu d’habitude au printemps et à l’automne, ses membres issus de 45 unions nationales d’étudiants de toute l’Europe organisent toute une série de séminaires intérieures et de formations sur différents sujets. Ceux-ci sont le plus souvent liés à la vie estudiantine et aux pratiques existant au sein de l’enseignement supérieur qui sont appliquées dans les différents pays.


Je juge très important le fait que la communauté des étudiants soit représentée par cette organisation, ce qui permet que soient réellement entendus les problèmes régionaux ne pouvant être résolus qu’avec le concours de l’UEEsouligne Stanimir et donne en exemple les bonnes pratiques des pays européens occidentaux qui ont débloqué des fonds en soutien des étudiants sous forme de différentes subventions. –Il n’en est pas du tout le cas en Europe orientale. Nous sommes également témoins à des conditions de vie difficiles auxquelles se heurtent certains étudiants. Il existe pourtant un dispositif au sein de l’UEE par le biais duquel ce type de problèmes pourraient être inclus dans l’ordre du jour des institutions nationales et européennes.

A l’occasion de la fête du 8 décembre, Stanimir souhaite à tous les anciens, actuels et futurs étudiants de défendre leurs objectifs et de suivre leurs rêves coûte que coûte.

Version française : Nina Kounova

Photos : Ani Petrova, Facebook/ Stanimir Boyadjiev, BGNES

Tous les articles

Météo : Gelées matinales et soleil de janvier…

Le ciel sera dégagé et le vent glacial de l’Ouest devrait faiblir. Les températures minimales seront comprises entre -6° et -1°, -6 degrés à Sofia. Les valeurs maximales seront entre 1° et 6°C, 1 degré à Sofia. Le soleil sera au..

Publié le 18/01/22 à 20:00

La pandémie fait prolonger les vacances scolaires

"Inutile de reproduire l'erreur de 2021 et de fermer les écoles où il n'y aucun malade. Je proposerai tout simplement de prolonger les vacances scolaires du 31 janvier au 6 février." C'est ce qu'a déclaré le ministre de l’Éducation nationale Nikolay..

Publié le 18/01/22 à 11:44

Eradiquer la corruption dans les institutions est un prérequis pour le retour des émigrés en Bulgarie

Les politiques de l’Etat vis-à-vis des Bulgares résidant à l’étranger sont prises en charge par une commission parlementaire spéciale. Dans la 47ème législature de l’Assemblée nationale elle est présidée par Antoanéta Tsonéva. La députée de la..

Publié le 18/01/22 à 09:21
Подкасти от БНР