Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Kaléidoscope des Balkans

La Macédoine du Nord a démis de ses fonctions son émissaire spécial sur la Bulgarie

Vlado Boutchkovski

Le 10 janvier s’est réuni à Sofia le Conseil consultatif pour la sécurité nationale convoqué par le président de la République Roumen Radev dont le principal objectif était de débattre de la position de notre pays relative à l’intégration européenne de la Macédoine du Nord. Les participants à la réunion du Conseil ont convenu que l'ouverture des négociations entre la Macédoine du Nord et l'UE ne doit pas être rattachée à des délais concrets mais a des résultats concrets y compris sur le respect des droits des Bulgares de Macédoine.

Le lendemain de cette réunion, à la veille de l’investiture du nouveau gouvernement de Skopje, l’envoyé spécial pour la Bulgarie Vlado Boutchkovski a été libéré de ses fonctions. L’ancien premier ministre macédonien (2004-2006) avait été nommé à ce poste à la fin de 2020 en raison de l’absence d’ambassadeur de la Macédoine du Nord à Sofia. Intervenant sur la chaîne de TV Telma, Boutchkovski a expliqué qu’à partir de maintenant les négociations entre les deux ministères des Affaires étrangères seraient menées par des groupes de travail – format initialement proposé par Kiril Petkov. L’eurodéputé bulgare Ilhan Kucuk, rapporteur pour la Macédoine du Nord au Parlement européen, a pour sa part souligné sur la TV publique que très probablement « le gouvernement de Skopje essaierait de communiquer directement avec les autorités bulgares ».

Les USA soutiennent "Les Balkans ouverts", mais sous condition

Gabriel Escobar

Il n’est pas possible que les « Balkans ouverts » soit une initiative efficace sans la participation de tous les pays de la région, a déclaré l’envoyé spécial des USA pour les Balkans occidentaux, Gabriel Escobar. Dans une interview accordée à Voice of America, le diplomate a appelé les leaders de la région à accentuer sur la réconciliation multiethnique.Celui-ci a souligné que les USA étaient prêts à soutenir l’initiative susmentionnée sous deux conditions – le respect des standards de Berlin définis par l’UE, et la deuxième – l’ouverture de l’initiative à tous les pays de la région dont le Kosovo.

Novi Sad est la capitale européenne de la Culture pour l’année 2022


La ville serbe Novi Sad est déjà proclamée capitale européenne de la culture, de même que les villes Kaunas (Lituanie) et Esch-sur-Alzette (Luxembourg). « Il n’y a pas de ville qui mérite plus ce titre et qui ait un plus grand potentiel que Novi Sad lui permettant de lever si haut le drapeau européen de la jeunesse et de la culture », a déclaré la première ministre Ana Brnabić lors de la cérémonie de remise du label de capitale européenne de la culture qui s’est tenue au Théâtre national de NoviSad.

La capitale de la Voïvodine, Novi Sad est la deuxième par sa grandeur ville en Serbie, située sur les deux rives du Danube. Elle est fondée en 1692.

Les autorités grecques ont prolongé le délai des restrictions anti-Covid


Les autorités grecques ont prolongé d’une semaine – jusqu’au 24 janvier, toutes les mesures restrictives appliquées en raison de la pandémie contre le coronavirus. Reste également en vigueur l’exigence de présentation à l’entrée dans le pays d’un test négatif au Covid-19, y compris pour les personnes vaccinées. Lors des tests de dépistage effectués quotidiennement dans les écoles sont recensés un très grand nombre de scolaires infectés. Plus de 5000 enseignants sont actuellement infectés ou bien placés en isolement.

En raison de la forte contagiosité du variant Omicron, les services de réanimation sont saturés, les médecins travaillant sans repos depuis déjà deux mois. 

Le Commissaire européen à l’élargissement,  accusé de négocier la scission de la Bosnie-Herzégovine

Olivér Várhelyi

Le Commissaire européen à l’élargissement Olivér Várhelyi négocierait ouvertement avec le leader serbe Milorad Dodikla scission de la Bosnie-Herzégovine. C’est ce qui est souligné dans une lettre ouverte d’un groupe d’eurodéputés rédigée à l’initiative des représentants du parti hongrois (« Rénove l’Europe), a annoncé de Bruxelles la correspondante de la RNB Anguélina Piskova. Les auteurs de la lettre se réfèrent à un document paru dans l’espace public, signé par le représentant permanent de l’UE à Sarajevo, Johan Zatler. Il y est notamment souligné qu’Olivér Várhelyi et Milorad Dodikse sont mis d’accord sur la date de la tenue en novembre prochain d’une session spéciale du parlement dans la République Serbe de Bosnie. Les deux politiques ont également convenu que soit organisé un moratoire de 6 mois sur l’adoption d’une loi portant sur la sortie unilatérale de la République Serbe de Bosnie des institutions publiques. Lors des entretiens de ces derniers a également été question de la constitution d’armées séparées et de systèmes judiciaire et fiscal de la République Serbe de Bosnie. Des responsables de la Commission européenne ont déclaré avoir reçu la lettre des eurodéputés à laquelle ils envisageaient de répondre.

Edition : Migléna Ivanova

Version française : Nina Kounova

Photos : telma.com.mk, Skype, Twitter, BGNES

Tous les articles

L’instabilité politique en Bulgarie a des conséquences pour les investissements étrangers

Le gouvernement bulgare a démissionné après l’adoption d’une motion de censure à l’Assemblée nationale la semaine dernière. Le motif du parti d’opposition GERB de demander ce vote de défiance était l’échec du cabinet dans les finances..

Publié le 30/06/22 à 09:53

Guerre en Ukraine : Le Kremlin а déclaré qu’il arrêtera son offensive quand l'Ukraine capitulera

Le Kremlin a jugé que son offensive en Ukraine se terminerait quand les autorités et l'armée ukrainiennes auront capitulé. De son côté, Volodymyr Zelensky a demandé la reconnaissance de la Russie comme étant un « État parrain du terrorisme » au..

Publié le 30/06/22 à 08:46

Audition du premier ministre sortant au sujet de l’expulsion des 70 diplomates russes…

Lors d’une séance parlementaire à huis clos, l’Assemblée nationale a entendu le premier ministre sortant Kiril Petkov et les chefs des services spécialisés de sécurité au sujet de l'expulsion des 70 diplomates russes de notre pays. Petkov a déclaré..

Publié le 29/06/22 à 23:44