Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Gardiens des traditions

Maria Maltchéva : la richesse des œufs décorés de Velingrad

Photo: Musée d’Histoire à Vélingrad

Le Musée d’Histoire à Velingrad possède la plus riche collection d’œufs décorés de Bulgarie. Le grand mérite quant à la sauvegarde de cette tradition revient à Maria Maltchéva qui a préservé, recherché et sauvé de l’oubli des exemplaires datant de plus de 70 ans.

Cette peintre atypique est née le 21 novembre 1899 à Ladgéné, village devenu depuis un quartier de Vélingrad. Après des études secondaires au lycée local, elle continue son cursus à l’Académie des Beaux-arts à Sofia. Elle y fait la connaissance d’artistes et intellectuels bulgares célèbres. Elle participe à la fondation de la Société des nouveaux peintres, devenu plus tard Association des peintres bulgares. Elle s’éteint à Sofia le 16 mai 1986 en laissant un riche héritage de dessins d’œufs décorés, de serviettes de noces et de chaussettes.

Les années 50 du XX siècle sont une période trouble. Le pouvoir communiste ne tolère pas les fêtes religieuses mais Maria Maltchéva entame sa recherche de motifs de décoration d’œufs de Pâques chez des femmes âgées à Vélingrad.


« Ce qu’elle fait n’est pas sans précédent dans l’histoire de l’ethnographie Bulgare. Des dessins pareils, il en existe déjà au début du XX siècle. Cependant, Maria Maltchéva réussit à brosser un tableau très exact des modèles répandus à l’époque. Par ce temps, ce n’était pas une tâche facile de se focaliser sur une pratique telle que les œufs décorés, même si elle reflète les traditions populaires. Néanmoins, Maria Maltchéva est parvenue à préserver les modèles d’œufs qui étaient décorés dans les villages de Kaménitsa, Ladgéné et Rakitovo », indique Guéorgui Koumanov.


58 panneaux composés de 107 dessins dœufs décorés réalisés par cette peintre de talent sont conservés au Musée d’Histoire à Vélingrad. Plus de 200 modèles sont représentés d’une manière extrêmement détaillée et subtile, l’œuf étant montré de tous les côtés. L’œuf de Pâques typique est rouge avec des ornements blancs sur toute sa surface faits à la cire à l’aide d’un stylet.


« Une croix est dessinée sur l’œuf, entourée de rosaces et de motifs végétaux, » précise Guéorgui Koumanov. « La fête de Pâques étant associée au soleil, on retrouve souvent des svastikas embellis de plein d’autres ornements. Des motifs végétaux stylisés apparaissent également ainsi qu’une échelle vers les cieux. Certaines figures zoomorphes sont aussi présentes sur les dessins, tel le papillon qui symbolise l’âme humaine ou bien la colombe. »


Le musée possède également une précieuse collection de 65 modèles de serviettes de noces et 25 modèles de chaussettes bigarrés qui lui a été offerte par l’artiste.

« Contrairement aux modèles d’œufs décorés où l’année de réalisation du dessin est marquée, par exemple 1956, pour les serviettes, c’est l’année de production des modèles qui est inscrite : 1830, 1850 etc. Il s’agit donc de modèles très anciens ce qui nous donne un aperçu original des serviettes traditionnelles. Les modèles sont stylisés, réalisés en fils de laine ou bien de soie et des fils d’or, des exemplaires magnifiques qui nous viennent d’une époque reculée, » affirme le curateur du musée.


La tradition des œufs peints est toujours vivante. Les dessins de Maria Maltchéva témoignent de ce sacrement spirituel. Certains ornements anciens sont encore copiés, d’autres émergent de l’imagination des créatrices. 


Version française : Maria Stoéva

Photos : Musée d’Histoire à Vélingrad

Tous les articles

Saint Jean d’été : un joli conte sur les vertus curatives des plantes…

Depuis la nuit des temps, les Bulgares célèbrent le 24 juin la fête de la Saint Jean, connue encore comme la journée des plantes odorantes et médicinales. C’est aussi la journée la plus mystique de l’année qui confère à la nature des pouvoirs magiques et..

Publié le 24/06/22 à 08:05

Fête des Chopes à Elin Pelin : la tradition se perpétue

C'est l'événement phare pour cette ville qui tient son nom de l’écrivain Elin Pelin, la Fête des Chopes (habitants de la région autour de Sofia), datant déjà de plus de 50 ans, qui magnifie les traditions locales. Cette année, la fête offre un programme..

Modifié le 16/06/22 à 10:13

Un conte de fée animé magnifie les codes du folklore et de la broderie bulgares...

D’innombrables symboles et messages sont chiffrés dans les rythmes et les broderies traditionnelles bulgares et leurs vertus guérissantes et protectrices ne sont pas méconnues. La créatrice de dessins animés Silvia Vladimirova est à la recherche..

Publié le 25/05/22 à 10:11