Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Bronislav Likomanov, l’auteur d’un monument de l’alphabet cyrillique à Los Angeles

Nos compatriotes voudraient en faire un symbole de la communauté bulgare qui compte plus de 35 000 personnes

Photo: mfa.bg

Son cœur, son âme et tout son être le portent vers les Beaux-arts. Mais il crée aussi des dessins animés avec un dévouement qui lui apporte l’estime des entreprises dominant ce marché comme Disney ou Nickelodeon.

C’est son épouse et camarade de classe de l’Académie d'art dramatique et cinématographique à Sofia qui le pousse vers l’art des dessins animés quand il a failli l’abandonner pour se consacrer aux Beaux-arts :

“Quand je suis entré dans la classe de dessins animés de Donyo Donev, j’avais des doutes. J’ai toujours considéré les Beaux-arts comme ma vocation. Je l’ai avoué à Rossy, ma femme, qui a été très surprise, ” se rappelle-t-il. “Alors elle m’a dit quelque chose que je me répète souvent : “les dessins animés comprennent tous les arts”. Donc c’est grâce à elle que j’ai découvert la beauté et la profondeur de l’animation.”

Ils sont partis aux Etats unis il y a 23  ans après que son épouse ait décroché une carte verte. Ils travaillaient déjà pour un studio à Sofia et participaient à de nombreux projets à travers l’Europe. Ils ont décidé pourtant de tout laisser et de déménager Outre-Atlantique.

“A l’époque je me sentais bien dans mon travail en Hongrie et vu les relations que j’entretenais avec mes collègues et mes amis bulgares, j’avais du mal à m’imaginer vivre en Amérique. Je suis parti avec l’idée de travailler un peu et de retourner. Et pourtant, nous avons été tous les deux embauchés presque aussitôt par un studio de dessins animés, il n’était donc pas question de revenir en Bulgarie. Nous avons exploré ce nouveau milieu et nous nous y sommes inscrits. Nous nous sommes fait des amis et nous avons connu plein de gens de qualité. J’ai d’ailleurs constaté que beaucoup de Bulgares étaient employés dans l’industrie cinématographique américaine,” dit encore Likomanov.

Tout en restant fidèle aux dessins animés et en travaillant sur les séries de Mickey Mouse et “Lilo et Stitch”, Bronislav Likomanov n’a pas abandonné sa passion pour la peinture et la sculpture.Il travaille avec du bronze en créant des sculptures de petite et de moyenne taille exposées dans plusieurs galeries. Récemment il a reçu une commande à part de la communauté bulgare à Los Angeles.


“On m’a appelé en me proposant de travailler sur la construction d’un monument des lettres. J’ai tout de suite embrassé cette idée. Pour moi c’est une question d’honneur et cela me fait plaisir. Je le fais donc gratuitement. Mon idée initiale était d’ériger un monument de Cyrille et Méthode. Cependant, à force d’esquisser des études, j’ai décidé de ne pas mettre l’accent sur une personnalité mais sur l’écriture elle-même. La version définitive représente une main tenant un livre qui se métamorphose en aile. En bas, on peut lire les premières lettres de notre alphabet : А, Б, В et Г. La maquette est d’une hauteur de 60 cm.

Une procédure de sélection de l’emplacement du monument est en cours en coordination avec les mairies. Pour cette raison, il ne pourra malheureusement pas être inauguré ce 24 mai, la Journée de l’écriture cyrillique. Nos compatriotes aimeraient qu’il se situe dans un parc et qu’il devienne un symbole de la communauté de plus de 35 000 Bulgares qui vivent à Los Angeles.


“Certains m’ont aidé en contactant des connaissances à la mairie, d’autres m’ont proposé de filmer l’élaboration du monument afin qu’il en reste un document visuel,” raconte l’artiste.

Deux décennies après avoir “tourné la page”, Bronislav et sa femme pensent souvent à la Bulgarie :


“Je voudrais retourner en Bulgarie plus souvent que tous les 3-4 ans. Je suis ravi de pouvoir rester en contact avec mes amis et mes collègues de l’industrie cinématographiques bulgare et que ma fille de 28 ans parle un bulgare impeccable”.

Version française: Maria Stoéva

Photos : mfa.bg, archives personnelles

Tous les articles

Yavor Gardev : "La guerre en Ukraine érige sans conteste un nouveau Rideau de fer"

Yavor Gardev est un metteur en scène qui a changé le langage du théâtre bulgare ces 20 dernières années. Philosophe de formation, il vit depuis quelques mois à Chicago où il prépare une thèse de doctorat sur la souveraineté. « La guerre en..

Publié le 14/04/22 à 13:25

Daniéla Athanassova-Linéva est devenue la pédiatre de l’année aux USA

Quand elle était petite, elle soignait ses poupées dans une « clinique » perchée sur un arbre – c’est là-bas que Daniéla leur faisait les piqures à l’aide d’aiguilles de pin en leur administrant des mixtures miraculeuses..

Publié le 07/04/22 à 10:11

Petya Gueorguieva avance dans le monde des grandes personnes en tenant le "Petit Prince" par la main

« C’est le Petit Prince qui m’a révélée, » affirme Petya Gueorguieva. Elle est d’ailleurs persuadée qu’en dépit de nos recherches, les plus belles choses viennent à nous spontanément. Depuis 5 ans, grâce à la féérie de ses aquarelles, elle..

Publié le 27/03/22 à 08:50