Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Thessalonique garde l’esprit des saints frères Cyrille et Méthode

13
Photo: Иво Иванов

Pour respecter la tradition de la Renaissance, chaque 24 mai, où que les Bulgares se trouvent à travers le monde, ils cherchent un moyen pour rendre hommage aux Saints frères Cyrille et Méthode. Une telle possibilité de commémorer cette fête en se recueillant dans le même temps aux endroits liés à ces deux frères réside dans la visite de la ville de Thessalonique qui se trouve à moins de 300 km de Sofia. 

Dans la ville natale des Lumières slaves il y a de nombreux monuments dont certains sont directement liés à Cyrille et Méthode et méritent d’être visités. Nous nous y promènerons aujourd’hui grâce à des photos :


L’atmosphère qui émane des hagiographies du Saint Constantin-Cyrille le Philosophe et du Saint Méthode nous est suffisante pour nous permettre d’escalader la vieille citadelle de la ville qui s’est trouvée dans la partie la plus inexpugnable de la forteresse. Malheureusement, celle-ci avait été transformée en prison politique mais l’esprit médiéval de la forteresse est toujours conservé. Dès l’entrée, au-dessus de la porte vous accueille une belle plaque en marbre qui représente une lionne en lactation. La composition et le sujet ressemblent beaucoup aux plastiques médiévales en pierre découvertes près de la ville bulgare Stara Zagora.


Le sujet des deux paons y coïncide entièrement. Malgré les constructions supplémentaires qui sont apparues au fil des siècles, quand nous entrons dans la cour du palais, nous pouvons bien nous rendre compte de l’endroit dans lequel ont grandi Méthode et son frère cadet Cyrille. Leur père Léon (lion en bulgare) a été sous-stratège de la ville et sa famille avait très certainement vécu dans la citadelle. Ce qui veut dire aussi que ses fils sont nés et élevés ici aux environs de 815 et 827.


Les deux fils de Léon et de Marie ont très probablement été baptisés dans la religion de Jésus Christ dans la plus célèbre basilique de la ville Hagios Demetrios dédiée à Démétrios de Thessalonique. Bien que la basilique d’aujourd’hui soit entièrement restaurée après le grand incendie de 1919, l’autel et le baptistère n’ont pas été endommagés et se trouvent toujours dans la crypte sous le nouvel autel. 





Près de l’église elle-même se situe l’agora et le marché de Thessalonique. C’est ici que les deux frères ont très certainement entendu pour la première fois parler la langue slave. Dans l’hagiographie de Saint Méthode, il est dit que quand l’empereur romain avait envoyé les deux frères en Moravie, leur mission consistait à prêcher en une langue connue. L’empereur leur avait alors dit : « Tu entends, Philosophe, ces paroles ? Personne sauf toi ne pourrait remplir cette mission. Te voilà donc beaucoup de cadeaux, vas-y en prenant avec toi ton frère, l’abbé Méthode. Car vous êtes originaires de Thessalonique et parlez du pure slave »


Cet arc de l’empereur Galerius qui se situe près de l’Université de Thessalonique est un endroit préféré pour des rencontres de petits et grands.

En 311, à Serdika, Galerius publie le premier décret de la tolérance envers les chrétiens, avant même son successeur l’empereur Constantin le Grand. Il est possible que ce soit la raison pour laquelle l’arche ait survécu de nos jours, les deux frères slaves y passant souvent.


Il est toutefois certain que depuis le IXe siècle n’a pas vraiment été modifiée la baie portuaire splendide, profonde et calme de la 2e par sa grandeur et importance ville de l’Empire byzantin.

Ici, comme c’est le cas aujourd’hui, arrivaient des marchandises et des voyageurs de toute la région de la Méditerranée, ce qui avait formé la vision sur le monde des deux inventeurs de l'écriture slave et célèbres baptiseurs. 




On peut voir aujourd’hui à Thessalonique l’un des plus intéressants monuments des co-patrons de l’Europe, Saint Cyrille et Saint Méthode. Les frères y sont immortalisés sur un piédestal symbolisant un vieux manuscrit. Cyrille et Méthode y sont présentés dans la stylistique classique de la mosaïque byzantine. 





Photos : Ivo Ivanov

Version française : Nina Kounova


Tous les articles

Pélerinage de Saint Jean de Rila

C'est un Chemin semé de nombreuses démonstrations de ferveur, de pénitence, d'hospitalité, d'art et de culture, qui est dédié à Saint Jean de Rila. Son point de départ est Véliko Tirnovo avec un parcours long de 700 km et des escales dans 70 églises et..

Publié le 01/07/22 à 10:47

Le prototype du premier satellite bulgare de la Terre sera très prochainement exposé à Stara Zagora

Il y a presque 41 ans que le premier satellite bulgare a fait le tour de la Terre. A l’époque « Intercosmos Bulgarie – 1300 » a été le dernier modèle des technologies utilisées dans l’élaboration des appareils spatiaux, affirment les spécialistes...

Publié le 26/06/22 à 11:05

La Bulgarie attire les trafiquants de drogue au début du XXe siècle

Depuis 1988, la Bulgarie marque le 26 juin la Journée internationale contre l’abus et le trafic de drogues. Il existe cependant une période de notre histoire où le gouvernement encourageait la population à produire ce type de substances. La culture du..

Publié le 26/06/22 à 09:10