Podcast en français
Размер на шрифта
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

L’environnement scolaire du futur inspirera de nouvelles formes d’apprentissage

7
Photo: archives personelles

L’euphorie des élèves pendant les premières semaines après la rentrée et leur tentative de s’agripper à la fugacité de l’insouciance estivale fait le temps s’écouler vite, en un clin d’œil. Pour certains cependant, chaque rentrée scolaire fait renaître l’espoir d’un changement qui viendra inspirer les enseignants aussi bien que les élèves de redécouvrir le savoir perçu non plus comme un archaïsme mais comme un chemin vers l’avenir. La modification de l’environnement physique peut en effet stimuler leur intérêt.   

“Tous nos projets démarrent le 15 septembre (jour de la rentrée scolaire). C’est alors que les enfants et leurs parents voient notre intervention dans l’environnement. Ces exemples devraient inciter les gens à demander qu’ils ne restent pas des cas isolés et qu’ils soient étendus à toutes les écoles,” déclarent à Radio Bulgarie les architectes Violetka Slavova et Maria Staynova. “Nous espérons d’ailleurs que grâce à nos conceptions nous motiverons les professeurs à enseigner d’une nouvelle manière car l’environnement que nous créons s’oppose souvent à l’espace scolaire habituel. Les enfants seront d’autre part plus enclins à considérer leur école comme un espace où il voudraient passer du temps même après la fin des cours.”


Les deux jeunes créatrices se sont rencontrées par hasard lors d’un concours de conception de laboratoires STEM (science, technologie, ingénierie et mathématiques). Elles ont par la suite décidé de dévouer leur studio à la construction et l’amélioration des bâtiments de l’infrastructure scolaire en Bulgarie, un petit secteur doté d’un important potentiel qui différencie leur travail de celui de tous les autres bureaux d’architecture. Leur façon de mettre au pont leurs projets peut également paraître surprenant. Chaque projet comporte une dimension multisensorielle.


“Ce type de design s’adresse aux enfants aux besoins particuliers,” expliquent les deux architectes. “L’environnement joue un rôle essentiel pour leur adaptation et aptitude à la communication libre. C’est ici qu’intervient la conception multisensorielle qui permet d’avoir différents niveaux de luminosité, intensité des couleurs ou des sons, différentes textures, etc. Cependant, quels que soient les besoins des enfants, ils peuvent profiter d’un environnement similaire.”

Les projets sont accompagnés de rencontres et de discussions avec les élèves et les professeurs dont les idées sont souvent réalisées parfois après une adaptation.  


“Une fois on nous a demandé une salle revêtue d’un pavement résistant à l’eau et munie d’une fontaine tout au centre. Les enfants ont exprimé leur désir d’avoir accès à l’eau sans se faire gronder. Nous n’avions pas créé une telle salle même si nos projets comportent des fontaines à l’eau potable installées à plusieurs endroits dans l’école pour éviter aux élèves de devoir en acheter à la cafétéria. On nous a demandé un stade de foot à l’intérieur, une perche de feu sur laquelle les enfants puissent glisser et pourtant quoi qu’il en soit, les besoins des enfants ne sont pas tellement différents de ce qu’un adulte aurait voulu. Ils voudraient avoir des surfaces molles, différentes options pour s’assoir ou se déplacer, etc. ”

Violetka et Maria rêvent d’un moment où les écoles seront considérées comme une ressource accessible à tous qui en ont besoin :


“Dans le monde idéal que nous nous imaginons, les bâtiments scolaires seraient accessibles à tous les habitants du quartier. A notre avis, c’est un gaspillage qu’autant d’édifices et leur cours soient fermés au public pendant l’été. Nous avons déjà abordé ce sujet avec des directeurs d’écoles sans pour autant avoir des projets concrets. Ils se rendent comptent cependant que tous ces espaces dont ils sont responsables peuvent être autre chose qu’une surface asphaltée.”

Il y a des milliers de façons de les rendre agréables aux élèves et aux riverains mais cela exige une réinvention de l’environnement scolaire à l’intérieur comme à l’extérieur. Une telle réinvention pourrait mettre fin au modèle actuel de rénovations au cas pour cas aux effets éphémères.

Version française : Maria Stoéva

Photos : archives personelles

Tous les articles

Météo : Temps maussade et brouillards givrants…

Le temps reste gris et les bancs de brouillard seront persistants dans la plaine du Danube et la Vallée de la Thrace. Les températures minimales seront comprises entre 2° et 7°C, 2 degrés à Sofia. Les maximales varieront entre 10° et 15°, 11..

Publié le 07/12/22 à 20:00

Opération "Poudre blanche" contre la production et la diffusion de stupéfiants en Bulgarie...

56 individus ont été interpelés dans le cadre d'une opération de police sous le nom de code "Poudre blanche", qui a été lancée la nuit dernière. Elle a été ordonnée par le secrétaire général du ministère de l'Intérieur, Pétar Todorov qui a mobilisé..

Publié le 07/12/22 à 14:18

Météo : Une certaine douceur malgré la grisaille…

Le temps reste maussade et humide sur l’ensemble du pays avec des brouillards givrants dans la Plaine du Danube et la Vallée de la Thrace. Les températures minimales seront comprises entre 3° et 8°C, 3 degrés à Sofia. Les maximales varieront..

Publié le 06/12/22 à 20:00