Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

L’exposition “Ahimsa : la non-violence” réunit d’éminents sculpeurs et peintres à Pleven

Emile Popov: "L’humanité est entrée dans la phase de l’autodestruction"

ˮLa non-violence est la plus grande force que l'humanité ait à sa disposition,affirmait Mahatma Gandhi, chef du mouvement pour l’indépendance de l’Inde qui a rappelé au monde le principe de l’ahiṃsā (non-violence) comme un chemin vers l’indépendance sous toutes ses formes. Ses idées laissent un impact dans le monde entier. C’est en hommage à Gandhi qu’en 2007 l’ONU a institué la Journée internationale de la non-violence célébrée le 2 octobre (son anniversaire).

C’est à l’occasion de cette journée que dans le Centre dArt à Pleven a été inaugurée lexposition conceptuelleAhimsa : la non-violencedédiée à Gandhi. L’exposition est organisée par la Fondation d’indologie “Est-Ouest,” la ville de Pleven, le Centre d’Art de Pleven avec le soutien de la République de l’Inde et son ambassadeur Sanjay Rana qui a assisté à l’inauguration. Plus de 30 artistes de générations différentes y participent.


“Ce sujet n’est que trop actuel, tellement nécessaire que nous avons tous réagi spontanément en montrant notre engagement,“ a indiqué à Radio Bulgarie le sculpteur Emile Popov. 

Emile Popov
“La personne qui y avait pensé initialement était Yordanka Boneva de la Fondation d’indologie “Est-Ouest”. Elle nous a contactés avec Stanislav Pamukchiev pour discuter de cette idée. En 2019, Mme Boyanova avait organisé une exposition dédiée à Mahatma Gandhi à l’occasion du 150ème anniversaire de sa naissance. Certains des artistes qui y avaient participé alors, se sont également joints à nous pour cette exposition. Je voudrais nommer en particulier les sculpteurs Valentin Starchev, Pavel Koychev, Gueorgui Chapkanov et les peintres Miko Bojkov, Lyuben Guenov, Ivaylo Mirchev et Plamen Monevski. 


Plusieurs panneaux définissent le contexte de l’exposition : des esquisses de portraits des chefs de mouvements qui se sont inspirés de Gandhi et sa conception de la non-violence, des citations, une sentence de Nelson Mandela sur l’enfance : “Nous devons à nos enfants les citoyens les plus vulnérables de toute société une vie à l'abri de la violence et de la peur.”


ˮBien sûr, en évoquant la non-violence, c’est à Mahatma Gandhi que nous songeons. N’oublions pas que c’est par son principe de l’ahimsa que l’indépendance de l’Inde a été acquise, quelque chose d’inouïe jusqu’alors. La contribution de Martin Luther King est également indéniable. Il a marqué une victoire politique grandiose contre la violence. Ces personnes et d’autres personnages influents sont représentés par leurs pensées les plus marquantes. La concertation avec Dani Boyanova et Stanislav Pamouktchiev s’est déroulée spontanément. Nous nous sommes mis d’accord qu’il fallait représenter d’une manière documentaire la non-violence comme elle apparaît aujourd’hui et dans le passé en tenant compte de son histoire millénaire allant jusqu’aux sutras de Bouddha où l’on trouve l’origine de l’ahimsa. “La haine n'a encore jamais dissipé la haine. Seul l'amour dissipe la haine” disait Bouddha. Nous avons donc d’un côté les œuvres que j’appellerais “Dédicaces”, et d’autre, les pensées de Gandhi, Tagore, Dalaï-Lama, la Mère Teresa, etc. Comme nous voulions inclure aussi des personnalités de notre pays, nous avons ajouté des sentences de Petar Danov. Le père Dobri dont les plus âgés d’entre nous se souviennent, en fait également partie. Il collectait des dons devant la cathédrale St Alexandre Nevski et la Basilique Sainte-Sophie et donnait tout pour la restauration d’églises orthodoxes. Nous avons essayé de présenter le sujet de la non-violence sous ses différents aspects. Il y a une citation de Martin Luther King : “La réaction en chaîne de la haine qui conduit à la haine doit être brisée, autrement, nous nous effondrerons dans le gouffre de la destruction mutuelle.” Il faut le dire à voix haute car l’humanité en est déjà là.

Version française : Maria Stoéva

Photos : Fondation d’indologie “Est-Ouest”

Tous les articles

La campagne de la RNB „Ambassadeurs bulgares de la culture“ attend vos propositions

Pour la 2 e année consécutive la chaîne culturelle de la RNB – "Christo Botev" organise la campagne "Ambassadeurs bulgares de la culture". L’idée consiste à récompenser des écrivains, poètes, dramaturges, peintres, acteurs, chanteurs bulgares..

Publié le 02/12/22 à 13:15

Suivons le Chemin de Cyrille et Méthode pour promouvoir leur patrimoine en Europe

Datant du Moyen-Âge central, le pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle est un des premiers itinéraires de voyage qui sillonnent le Vieux continent. Aujourd’hui, il fait partie des 48 Itinéraires culturels du Conseil de l’Europe associés au..

Publié le 28/11/22 à 15:10

Un film bulgare remporte le premier prix au "Black Cat Award International Film Festival"

Le film bulgare “Gorgées d'air contrôlées” a été récompensé du premier prix au festival du film documentaire "Black Cat Award International Film Festival" en Bolivie. Les recettes de la diffusion des films seront reversées à l'Ukraine via un fonds du nom..

Publié le 28/11/22 à 10:47