Radio nationale bulgare © 2020 Tous droits réservés

Un événement littéraire

Des poèmes, des lettres et des documents inédits éclairent d’un jour nouveau la vie de Peyo Yavorov

4
Photo: BGNES

Un recueil paraîtra prochainement avec des œuvres inédites du grand poète Peyo Yavorov, figure de proue de la littérature bulgare pour le plus grand bonheur des connaisseurs et du grand public. En plus des poèmes, dans le recueil ont trouvé place des documents et une correspondance du poète d’une grande valeur. Cet anonyme qui a eu la main heureuse - tomber sur des pièces précieuses de notre patrimoine et il en a fait don à la Bibliothèque nationale de Sofia avec la prière de confirmer leur authenticité.

Parmi les 19 manuscrits datant d’octobre 1912, il y a quatre lettres adressées aux chefs du mouvement de libération nationale en Macédoine – Todor Aleksandrov, Christo Tchernopéev, Tané Nikolov et Todor Todorov, des documents sur les activités de Yavorov sur son mandat de premier maire de la ville de Gotzé Deltche, un fragment d’un drapeau encadré ainsi que quatre factures de paiement. Milkana Bochnakova, maître de recherches en histoire et archiviste a catégoriquement prouvé l’authenticité des pièces. 

La nouvelle publication intitulée „Yavorov, cet inconnu“ lèvera le voile sur des aspects inédits de la vie du poète, de sa deuxième mission à la tête d’un détachement de combattants pour la libération de la Macédoine. Les trois poèmes inédits découverts parmi les documents sont les plus précieux car porteurs d’une charge littéraire et émotionnelle exceptionnelle. Déchiffrés par Milkana Bochnakova, la présentation graphique et la versification ont été confiées au critique littéraire Plamen Totev.

Un des mythes ayant occulté la personnalité de Peyo Yavorov porte sur le moment où il se détourne de l’écriture. Certains chercheurs affirment qu’il abandonne la poésie à la disparition de son premier amour – Mina Todorova, survenue en 1910. Or les nouvelles révélations sur sa vie font tomber ce mythe à la veille de la 142e année commémorant sa naissance (13 janvier 1878) et sont pour nous l’occasion de rappeler une fois de plus l’envergure de son œuvre et la portée de son talent poétique qui a profondément marqué la mémoire collective.

Version française : Roumiana Markova

Galerie

Tous les articles

La Bibliothèque de Sofia rend hommage au poète Guéo Milev avec une exposition spéciale

La Bibliothèque de la capitale Sofia marque les 125 ans de la naissance de Guéo Milev avec une exposition spéciale intitulée « L’Homme avant tout ». Poète, traducteur, critique littéraire et de théâtre, metteur en scène et journaliste – toutes ces..

Publié le 18/01/20 à 10:00

Le peintre Mintcho Katzarov : plus connu en France qu’en Bulgarie

En 1891 vient au monde le 4 ème enfant de la famille de Todor Katzarov de Brézovo, Mintcho. Il est né avec une malformation à la main droite, ce qui ne l’empêche pas de prendre le pinceau de sa main gauche car prédestiné à devenir peintre..

Publié le 17/01/20 à 10:33

L’univers transcendent de Lika Yanko

Depuis quelques semaines, l’affiche culturelle de Sofia focalise l’attention du public sur une exposition plus qu’originale, celle de l’artiste Lika Yanko, déjà connue dans les galeries d’Art « Loran » et « Contraste »...

Modifié le 13/01/20 à 12:34