Podcast en français
Radio nationale bulgare © 2022 Tous droits réservés

Réflexions sur l’optimisme dans les relations entre la Bulgarie et la Macédoine du Nord

Photo: EPA/BGNES

La rencontre entre les premiers ministres bulgare et macédonien du 18 janvier à Skopje a débuté avec un geste de la Macédoine du Nord attendu depuis plus de deux ans. A la demande de la Bulgarie, une note verbale macédonienne a été déposée à l’ONU où il est précisé que le nom de ce pays tel que défini dans le Traité de Prespan entre la Grèce et la Macédoine du Nord ne comporte aucune revendication territoriale envers la partie bulgare de la région géographique de Macédoine, située au nord de la Grèce. Comme l’a fait valoir le premier ministre macédonien Dimitar Kovatchevski, « la Bulgarie a décidé d’employer la dénomination Macédoine du Nord au lieu de République de Macédoine du Nord. Il est expressément confirmé que les deux appellations ont la même validité et qu’elles ne concernent pas l’intégrité territoriale de la Bulgarie. »

Le premier ministre bulgare Kiril Petkov veut voir aboutir l’application du traité d’amitié et de bon voisinage de 2017. Cela se fera par la création, le 25 janvier à Sofia, de cinq groupes de travail conjoints qui devront aider et encadrer la mise en pratique de divers projets jusqu’en 2029. L’un d’eux est la construction d’une ligne de chemin de fer entre Sofia et Skopje. « Il est effectivement impensable qu’au 21ème siècle nous n’ayons toujours pas de liaison ferroviaire entre nos deux capitales. C’est un exemple de mauvaise gestion de nos deux infrastructures et il faut y mettre fin », a déclaré Petkov.

« La démarche du gouvernement bulgare jouera un rôle quelque peu éducatif : les Macédoniens réaliseront avec qui ils discutent et on pourra enfin trouver des solutions. Pour l’instant les choses en sont encore au stade du romantisme », considère Ivan Nikolov, directeur et éditeur du magazine « Bulgarie Macédoine », au sujet de la visite de la délégation gouvernementale bulgare à Skopje. Il affirme voir une évolution dans l’attitude des médias macédoniens quant aux relations bilatérales avec l’invitation de participants aux points de vue plus variés disant des choses qui étaient tabou jusqu’à récemment.

Après leur rencontre à Skopje, Kiril Petkov a annoncé qu’il resterait en contact avec son homologue macédonien pour surmonter les problèmes découlant du langage de la haine entre leurs deux pays.

« Le langage de la haine vient de la politique en vigueur depuis déjà l’époque de Tito et même avant. C’est facile de remplacer le problème politique par un problème historique. Nous ne nions pas leur identité, qui date de 1944, mais quant à la façon dont elle a été imposée, c’est une autre question. C’est une nation politique qui apparaît dans des circonstances idéologiques et géopolitiques déterminées. Mais ils veulent que leur identité englobe aussi des gens morts depuis longtemps et qui se sont maintes fois identifiés comme Bulgares », note Ivan Nikolov.

Иван Николов

Après les entretiens avec la délégation bulgare le président de la Macédoine du Nord Stévo Pendarovski a qualifié le premier ministre bulgare d’un des plus grands optimistes qu’il ait jamais vus. Ivan Nikolov voit également les choses sous un aspect positif. Il est persuadé que dans les groupes de travail bilatéraux annoncés Kiril Petkov et son équipe comprendront en quoi consistent les problèmes entre Sofia et Skopje et, s’ils gardent leur enthousiasme, ils sauront déterminer ce qui peut être accompli.

Version française : Christo Popov

Tous les articles

Guerre en Ukraine : les défenseurs d'Azovstal ont reçu l'ordre de Kiev d'arrêter de combattre

Au 87e jour de la guerre en Ukraine, les derniers soldats ukrainiens retranchés dans l'aciérie "Azovstal" à Marioupol, dans le Sud-est de l'Ukraine, ont reçu l'ordre de Kiev d'"arrêter de défendre la ville", dit un message vidéo du commandant du..

Publié le 21/05/22 à 09:59

Kiril Petkov a appelé Roumen Radev à convoquer le Conseil consultatif sur la sécurité nationale au sujet de la Macédoine du Nord…

Le premier ministre Kiril Petkov a appelé le président Roumen Radev à convoquer le Conseil consultatif sur la sécurité nationale au sujet de l’état des pourparlers entre la Bulgarie et la Macédoine du Nord. Il a souligné que le gouvernement n’engagera..

Publié le 20/05/22 à 19:36

Kiril Pétkov a nié avoir pris des engagements pour lever le veto sur la Macédoine du Nord

Le premier ministre Kiril Pétkov a qualifié d'infox l'information selon laquelle il aurait pris unilatéralement l'engagement de lever le veto sur l'amorce des négociations d'adhésion à l'UE de la Macédoine du Nord. Il a aussi rejeté les accusations de GERB..

Publié le 20/05/22 à 14:30