Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

Ephéméride : Vendredi Saint…

Photo: archives

Le Vendredi Saint est certainement le point d’orgue de la Semaine de la Passion, lorsque les chrétiens célèbrent la descente du corps du Christ de la Croix. Le prêtre dépose le Corps du Christ, il l’enveloppe dans un tissu blanc et le dépose, en procession, près de l’autel. Dans une célébration vespérale, appelée le service de la Lamentation au Tombeau, le prêtre sort l’Epitaphios, l’image du Christ mort peinte ou brodée sur une nappe, de l’autel et le porte en procession autour de l’Église, avant de le placer dans le Sépulcre, un catafalque qui symbolise le Tombeau du Christ. Cette procession, durant laquelle les fidèles portent des chandelles allumées, représente la descente du Christ aux Enfers.

Dans les offices religieux orthodoxes, le Vendredi Saint est doté d’une symbolique particulière et d’une ferveur intense. L’existence humaine, depuis la naissance jusqu’à la mort est semée d’embûches. Chacun de nous passe par une période de catharsis, qu’elle soit personnelle, familiale, sociale, financière, politique ou professionnelle…Nous menons un perpétuel combat de survie, d’auto-défense, de remise en question. Et lorsqu’un tel bouleversement social se produit, on se sent dépassé par les évènements…

Des offices spéciaux sont célébrés avec des lectures du Nouveau Testament. Les pratiques orthodoxes veulent que l’on sorte l' épitaphios avec l’image du Christ mort peinte ou brodée sur une nappe, le porte en procession autour de l’Église, avant de le placer dans le Sépulcre, un catafalque qui symbolise le Tombeau du Christ. Cette procession, durant laquelle les fidèles portent des chandelles allumées, représente la descente du Christ aux Enfers.


Tous les chrétiens qui s’apprêtent à faire leur première communion doivent rendre visite à leur maitre spirituel pour se confesser. Et c’est l’occasion de se poser la question de savoir si l’on est digne ou non du sacrifice du Sauveur. Une vraie remise en question dans la plus profonde intimité…

Le soir, les chants louent les souffrances du Christ et le chagrin de la Vierge Marie qui a perdu son enfant.

Tout au long de cette triste journée, les prières comme les chants célèbrent Jésus Christ comme une incarnation de l’amour de Dieu, ouvrant la voie vers un monde meilleur, par la rédemption et le salut de l’âme humaine…

Christ requiem - Daniel Spassov Milen Ivanov - YouTube



Последвайте ни и в Google News Showcase, за да научите най-важното от деня!

Tous les articles

De moins en moins de Bulgares croient en Dieu...

La Bulgarie occupe la dernière place en Europe pour le nombre de prêtres, à peine 12 pour 100 000 habitants. Le pays compte 8000 églises et monastères, soit 10 fois plus que les ecclésiastiques. Tel est le constat du dernier recensement de 2021. 51.4% /3..

Publié le 09/07/24 à 10:35

174e anniversaire de la naissance d'Ivan Vazov

Le Musée national de la littérature commémore les 174 ans de la naissance d’Ivan Vazov, connu comme le patriarche de la littérature bulgare. Les célébrations seront placées sous le signe du 130 e anniversaire de la première édition de son roman..

Publié le 09/07/24 à 08:45

Nouvelle découverte précieuse dans la cité antique Heraclea Sintica...

Les archéologues ont découvert une statue de deux mètres lors des fouilles sur l'ancienne cité Heraclea Sintica, près de Pétrich dans le Sud-Ouest de la Bulgarie. La statue a été taillée dans un bloc de marbre entier et daterait du IIe siècle avant..

Publié le 05/07/24 à 09:53