Podcast en français
Taille du texte
Radio nationale bulgare © 2024 Tous droits réservés

La banitsa bulgare en bonne place dans un classement mondial

Photo: TasteAtlas

La banitsa bulgare s’est retrouvée en bonne place dans le Top 50 d’un classement prestigieux des meilleures spécialités au fromage dans le monde. Le célèbre site de cuisine traditionnelle et de produits locaux Taste Atlas (l’Atlas du goût) a mis notre banitsa en 5ème place, avec deux autres spécialités bulgares dans ce Top 50 : la salade "chopska" en 14ème position et la salade "ovtcharska" (du berger) qui est 41ème.

La banitsa est préparée différemment selon les différentes régions de la Bulgarie et peut avoir un goût différent, explique au micro de Danaïl Kolev de Radio Sofia de la RNB la professeure Ana Kotchéva qui dirige le département de dialectologie à l’Académie bulgare des Sciences. Elle s’en est rendu compte en faisant, avec des collègues, le tour du pays pour en établir une carte culinaire interactive. « Banitsa est l’appellation générale, mais on parle aussi de mlin, qui veut également dire banitsa dans divers dialectes bulgares », explique la professeure Kotchéva.

La professeure Ana Kotchéva
« Et si vous êtes dans les Rhodopes et on vous parle de klin, il s’agit aussi de banitsa, mais farcie au riz. Le zelnik est aussi la banitsa, mais pas nécessairement au chou (zélé), il peut contenir toutes sortes de plantes du jardin, y compris des herbes médicinales. Par endroits le zelnik est à la choucroute, mais le plus souvent par "zelnik" on entend une banitsa aux épinards, à l’oseille, à l’arroche, etc. On parle aussi de bilnik pour une banitsa aux herbes médicinales (bilki). »


Il y a également des appellations d’origine turque comme burek, pédiya ou pidiya ou encore la tatliya sucrée.

« Nous parlons de cuisine nationale bulgare, mais elle est dans une certaine mesure balkanique. Elle est en pratique orientale », dit la professeure Kotchéva. « Il y a beaucoup d’entrecroisements ici dans les Balkans. En ce sens on pourrait parler de balkanismes culinaires aussi bien linguistiques que gastronomiques. »


La banitsa est sans doute le mets bulgare le plus traditionnel, lié aussi bien aux repas de fête qu’aux repas quotidiens. Ce n’est pas un hasard si elle est dans le Top 5 du classement mondial, c’est le mets avec lequel la cuisine nationale bulgare attire nos visiteurs étrangers, pense la professeure Kotchéva.

« La banitsa est si populaire parce qu’elle est liée au pain, à la pâte qu’on pétrit, à la levure, à des choses aussi bien culinaires que symboliques dans la cuisine nationale bulgare, dans notre culture traditionnelle et même dans notre mythologie. Quand le pain et la banitsa sont interchangeables, cela signifie qu’ils sont traités avec le même respect », conclut la professeure Kotchéva.


Edition : Vénéta Nikolova

Version française : Christo Popov

Photos : TasteAtlas, BGNES

Tous les articles

Météo : Douceur et éclaircies…

Les températures restent douces pour la fin février, avec des minimales comprises entre 3° et 8°C, 5 degrés à Sofia. Le soleil réussira à balayer les brouillards matinaux. Les valeurs maximales varieront entre 14° et 19°C. A Sofia, le mercure..

Publié le 26/02/24 à 20:00

Tendances inquiétantes liées à la surexposition aux écrans des élèves bulgares

96% des enfants en Bulgarie passent plusieurs heures par jour devant la télé alors que 83% utilisent un smartphone , c’est ce qu’a révélé une étude de l'institut de sondage "Sova Harris". Selon le même sondage, à peine 13% des adolescents lisent pour..

Publié le 26/02/24 à 14:05
Borislav Sarafov

Le procureur général par intérim sous le coup d'une enquête judiciaire...

Daniela Taléva, la procureure spécialement désignée pour enquêter sur le procureur général par intérim, Borislav Sarafov, a ouvert une instruction en rapport avec l'affaire dite des "8 nains". Le parquet de Sofia a déjà annoncé mener une enquête sur..

Publié le 26/02/24 à 13:54