Ephéméride : Nativité de Saint Jean Baptiste

Photo: Municipalité de Yambol

Le 24 juin, l’Eglise orthodoxe bulgare célèbre la nativité de Saint Jean Baptiste qui professe la doctrine chrétienne au sein des Juifs et les baptise /d’où l’appellation de Baptiste/ dans les eaux du Jourdain. Les Bulgares appellent traditionnellement la Saint Jean Baptiste, la Saint Jean d’été ou encore le jour du Soleil. Selon les croyances populaires, les vertus curatives des plantes médicinales cueillies au lever du soleil en ce jour se trouvent décuplées.

Selon la coutume ancestrale, les Bulgares accueillent le lever du soleil en attendant que celui-ci fasse son apparition à l’horizon. On dit qu’avant de s’engager à travers les nuages, le soleil se plonge dans une source secrète d’eau vive. Puis, il asperge la terre entière de ces gouttelettes de rosée, une rosée aux pouvoirs miraculeux. A l’instar du Soleil, les humains, eux aussi, se baignent dans les cours d’eau ou se frottent à la rosée matinale, pour être toujours en bonne santé et pleine d’énergie.

La Saint Jean est aussi l’occasion de parler amour et mariage, grâce à des pratiques divinatoires. Certaines jeunes filles usent de rituels secrets pour découvrir le nom ou, du moins, les initiales de leur futur mari. A d’autres endroits, les femmes confectionnent une galette salée de farine volée, dont elles enfouissent sous leur oreiller un morceau en attendant de voir leur futur amoureux en rêve…Dans la nuit de la Saint Jean on pratique également la coutume de la « mariée de Jean » qui consiste à vêtir une jeune fille comme une mariée qui, à la tête d’un cortège, fait le tour du village.

La Saint Jean d’été met à l’honneur les guérisseuses et autres rebouteux, initiés aux secrets, aux formules incantatoires, aux formules magiques. Et comme cette connaissance des herbes doit rester secrète, la cueillette se fait à peine le jour levé et en cachette. Certains guérisseurs passent même la nuit dans la forêt pour ne pas manquer le moment magique, ou tout simplement pour être les premiers à cueillir les plantes dont ils ont besoin.


Ce n’est pas par hasard que les croyances populaires associent la Saint Jean au Soleil, qui atteint son point extrême sur la route de l’été, avant de faire une pause et rebrousser chemin en direction de l’hiver…Quiconque lève les yeux sur lui en ce jour magique reçoit sa bénédiction… Et comme nos anciens pensaient que tout au long de sa vie, l’homme est atteint par 77 et demi maladies, il n’y a que pour cette demie qu’il était impossible de trouver le remède. Une moitié de plante médicinale qui ne poussait que dans la nuit de la Saint Jean d’été. Mais pour ce faire, les cueilleuses devaient racheter cette plante aux nymphes en exécutant une danse silencieuse. Certains guérisseurs passent même la nuit dans la forêt pour ne pas manquer le moment magique, ou tout simplement pour être les premiers à cueillir les plantes dont ils ont besoin pour soulager les malades en confectionnant des infusions et autres tisanes.

De nos jours, les coutumes de la Saint Jean sont toujours reconstituées dans certains villages de Bulgarie, surtout les grands feux allumés pour décupler les forces célestes. D’aucuns disent que les feux indiqueraient le lieu où un trésor est enfoui…Quoi qu’il en soit, ce 24 mai est dédié à la santé et à toutes ces belles traditions que les Bulgares ont su sauvegarder au fil des siècles.

Edition : Albéna Bézovska

Tous les articles

Le jardin botanique de Sofia célèbre la fête des plantes médicinales...

Le 24 juin, l’Eglise orthodoxe bulgare rend hommage à l’un de ses saints et martyrs les plus honorés, Saint Jean Baptiste. Dans le calendrier populaire la fête est appelée la Saint Jean d’été et est liée à différents us et coutumes ayant trait au soleil,..

Publié le 24/06/21 à 06:55

La Fête des Chopes à Elin Pélin magnifie les traditions ancestrales…

„ Le monde doit tourner autour de nous et pas l’inverse “ , tel est le leitmotiv du « Code des Chopes » qui reflète le crédo des habitants de la région autour de Sofia, plus concrètement ceux d’Elin Pélin qui, du 21 au 27 juin, organisent chaque année..

Publié le 21/06/21 à 09:08

La Fête de la Rose à Kazanlak a pris fin par un „Défilé de l’arôme et de la beauté“…

Par un défilé multicolore avec en tête la Reine Rosa Alexandra Hadjichristova a pris fin à Kazanlak la 118 e édition de la Fête de la Rose. Après un arrêt d’un an en raison de l’épidémie, la ville s’est de nouveau remplie de touristes et de délégations..

Publié le 06/06/21 à 17:21