Le secteur bancaire dans la tourmente…

Photo: BGNES

En pleine crise politique, la Bulgarie se trouve aussi confrontée à de fortes turbulences dans son système bancaire, qui se distingue par sa stabilité financière, même si les banques ne sont pas très grandes au vu des normes internationales. Thèse qui s’est trouvée confirmée pendant les longues années de crise financière qui couve toujours et qui a préservé la santé financière de nos institutions de crédits. Bien plus, les banques bulgares ont su éviter les écueils allant même jusqu’à accroître leurs performances sur le marché et leurs bénéfices aussi. En clair, il est rare de trouver une information qui dise du mal du secteur bancaire en Bulgarie. Et pourtant…

Depuis quelques jours, un scandale à tiroirs défraye la chronique et rend perplexe l’opinion bulgare qui en apprend plus sur la Banque corporative commerciale, sur son actionnaire majoritaire, sur des transactions et des clients plus ou moins désavoués, sur une implication ouverte dans des affaires louches et autres machinations politiques. Bien plus, la rumeur est allée jusqu’à pointer du doigt le patron de la banque qui aurait commandité l’assassinat d’un des hommes politiques bulgares les plus contestés, hier encore proche partenaire de la banque.

Quelle est la vérité ? Ce sera au Parquet, aux services d’investigation et à la Police ne nous le dire, mais quoi qu’il en soit les rafales d’accusations, d’allusions et d’insinuations qui s’affrontent dans l’air  donnent lieu à une atmosphère nauséabonde et sapent la confiance et la crédibilité dans le système bancaire en Bulgarie. Tel est du moins l’avis de la Banque centrale, de l’Association des banques et de la Chambre des industriels bulgares qui ont diffusé des communiqués de presse pour assurer/et rassurer/ l’opinion que la situation était sous contrôle, que rien d’inquiétant ne se produisait dans le secteur bancaire qui restait stable et en bonne santé, et que les tentatives de le déstabiliser sont préjudiciables et dangereuses.

Entre-temps, nous avons appris que c’est précisément l’autorité chargée de veiller au bon fonctionnement des banques en Bulgarie, le fameux Département de la Supervision bancaire auprès de la Banque nationale de Bulgarie qui avait subitement perdu son chef ! D’après certaines sources bien informées, le banquier en question serait devenu client de la justice, accusé de délit d’initié et privé, par conséquent, de l’accès aux données classifiées. Cette même personne serait également mise en cause pour ses relations opaques et douteuses avec cette même Banque corporative commerciale qui a provoqué les secousses dans le système bancaire en Bulgarie. L’information a été confirmée, et par la Banque centrale, et par le Parquet.

Pour résumer, nous pouvons dire qu’à la grave crise politique dans laquelle est plongée la Bulgarie depuis des mois vient se greffer un autre scandale qui secoue, cette fois-ci le secteur bancaire. Celui-là même qui pour les Bulgares incarnait jusqu’ici la sécurité, la tranquillité et qui leur donnait de plus une certaine confiance dans les institutions et secteurs économiques qui semblaient fonctionner normalement et dans la stabilité. Une chose est sûre, ce nouveau retournement de situation rendra encore plus difficile le langage des politiques, sans parler du climat des affaires et de la confiance des Bulgares.

Version française : Sonia Vasséva

Tous les articles

Les spécialistes en informatique seront les piliers de l’économie européenne

« Le chômage en Europe se situe actuellement un à un niveau très bas et bat le record par rapport aux dix dernières années, mais le problème qui demeure réside dans le fait que la plupart des chômeurs soient de jeunes gens » - c’est ce qu’a..

Publié le 19/04/18 à 13:48

Les transferts financiers des expatriés bulgares dépassent les investissements étrangers

Il n’existe pas de statistiques officielles sur le nombre des « nouveaux » émigrés bulgares à l’étranger, ni sur les principaux pays d’accueil. « Nouveaux » car il s’agit de personnes qui ont quitté le pays depuis les changements démocratiques en..

Publié le 16/04/18 à 10:43

Une compagnie bulgare en lice pour une prime de 1 million de dollars

La startup NASEKOMO /INSECTE/ qui élabore des technologies pour le recyclage de déchets organiques et leur transformation en source alternative de protéines par le biais des larves de la mouche noire présentera notre pays à la..

Publié le 13/04/18 à 13:03