City Slickers : Un site internet pour guider au quotidien les étrangers en Bulgarie

Photo: archives personnelles

Imaginez que vous devez faire un séjour dans pays étranger dont vous ne parlez pas la langue, le mode de vie et que par-dessus le marché vous avez à faire beaucoup de choses. Deux amis trentenaires développent la plateforme en ligne « Service d’assistance urbaine rapide » - un site qui aide les étrangers venus en Bulgarie pour s’y installer ou pour un séjour plus prolongé à résoudre des problèmes de logement, des démarches administratives et au quotidien, etc. De formation économique Epifan Pefev nous révèle comment ils sont arrivés à la réalisation de ce projet:

„Nous sommes deux avec Veronika Ninova à travailler sur le projet. Nous avons beaucoup d’amis étrangers ici, en Bulgarie. Il arrivait souvent qu’ils nous demandent comment faire dans des situations difficiles, comment par exemple trouver un appartement ou rédiger et remplir des formulaires et autres paperasses administratives. Une grande partie de ces prestations restent inabordables pour les étrangers. Nous sommes arrivés à la conclusion qu’il existe une niche vide sur le marché de services et prestations de ce genre. Nous avons élaboré le concept pendant 6 mois. Nous avons commencé par une prospection des besoins réels des consommateurs. Nous avons conduit une enquête au sein de la communauté des expatriés pour mieux cerner les problèmes qui les préoccupent. Nous avons également beaucoup réfléchi aux prix et finalement nous avons décidé que chacun paiera le prix qu’il peut ou qu’il juge honnête “, nous raconte avec enthousiasme Epifan.

Les jeunes gens entrent en contact avec des juristes, des agents immobiliers, des interprètes, des peintres industriels et des ouvriers du bâtiment spécialisés en restauration. Ils leur font pleinement confiance. Le site internet n’est que l’endroit où on peut établir un contact à l’aide d’un questionnaire. On y expose les problèmes et les demandes, le reste se passe à l’aide de mails, par téléphone et toutes les autres possibilités de communication qu’offrent les technologies modernes … 

Un ami développeur s’occupe des aspects techniques du site, un designer graphique développe le logo. En ce qui concerne le profil des consommateurs, il s’agit surtout d’employés qui travaillent dans les filiales bulgares de multinationales, de futurs investisseurs qui prospectent le marché ou tout simplement de gens qui ont décidé de s’installer en Bulgarie. Un autre groupe de clients est constitué d’étudiants en médecine, des Turcs et des Grecs avant tout. On remarque ces derniers temps une augmentation du nombre de Portugais et de Brésiliens ce qui est probablement dû à la prolifération de compagnies d’outsourcing en Bulgare, nous confie notre interlocuteur. 

Quant aux difficultés auxquelles on a le plus souvent à faire face dès l’aéroport ce sont les difficultés à prendre un taxi, ensuite suivent les défis de l’intégration dans la société bulgare. Les jeunes enthousiastes ont pour ambition de briser le cercle de la diaspora des gens de différents pays et de leurs offrir la possibilité d’établir des contacts utiles dans la société bulgare. Epifan explique aussi les motifs qui vont encourager les deux amis à poursuivre ces activités :

„Ce qui nous motive avec Veronika c’est l’idée qu’il est nécessaire que les jeunes gens soient plus actifs. On nous raconte en permanence que rien ne peut être fait sans capital, tandis que nous croyons que si on a une bonne idée et si on est suffisamment motivé, cette idée sera réalisée. Nous souhaitons aussi laisser une trace dans la société. Nous souhaitons être utiles et nous sommes convaincus que de cette manière nous aiderons la Bulgarie à devenir un pays européen multiculturel. En facilitant la vie des étrangers en Bulgarie, nous donnons également notre contribution au développement du pays “, -souligne en conclusion Epifan Pefev.


Version française: Vladimir Sabev


Tous les articles
Zlatina Staïkova, Radoslava Stantchéva et Yordanka Vakrilova

Enseignement gratuit au profit d’enfants malades à la clinique pédiatrique de Plovdiv

Trois enseignantes travaillent bénévolement depuis plus de trois mois déjà à la Clinique de pédiatrie et maladies génétiques de Plovdiv. Après une fermeture de l’école existant auprès de l’établissement médical au début de l’année en cours,..

Publié le 22/11/17 à 14:06

Les sociétés qui investissent dans l’éducation aujourd’hui, vivront aisément dans l’avenir

Le sujet de l’éducation fait souvent la une des actualités télévisées et provoque toujours des discussions lors desquelles des positions diamétralement opposées sont exprimées. Une chose est toutefois claire et n’est contestée par..

Publié le 22/11/17 à 10:43

Kaléidoscope des Balkans

L’UE réduit le financement préadhésion de la Turquie Les membres du Parlement européen et les pays membres se sont mis d’accord pour réduire les fonds de préadhésion de la Turquie de 105 millions euros et geler une enveloppe supplémentaire de..

Publié le 21/11/17 à 11:12