L’Orchestre symphonique de la Radio nationale présente deux jeunes compositeurs

Photo: L’Orchestre symphonique de la Radio nationale

Le jeune et ambitieux chef de l’Orchestre symphonique de la Radio nationale Rossen Guergov n’est pas superstitieux. Il a choisi le vendredi 13 pour son premier concert dans la salle Bulgaria. Le public aura chance de connaitre les toutes nouvelles compositions de deux jeunes auteurs, ainsi que d’écouter la symphonie N5 de Beethoven. Une des compositions est celle de Roumen Boyadjiev-fils avec son Ouverture du spectacle musical « Ali Baba ». Le jeune auteur est aussi collaborateur et compositeur de l’Orchestre de la Radio nationale.

La seconde œuvre musicale est pour marimba et orchestre, d’Avner Dorman, Israélien, élève de la Juilliard School. Actuellement, il dirige le CityMusic Cleveland orchestre de chambre. La jeune percussionniste Vassiléna Sérafimova sera la soliste lors des deux concerts. Nous connaissons déjà Vassiléna, elle est élève du Conservatoire de musique de Versailles, elle fut classée première lors du concours d’entrée au Conservatoire national de musique à Paris où elle a travaillé sous la direction de Michel Cerutti. Elle est soliste dans quatre orchestres français et boursière de la Fondation de la Banque populaire.



Maéstro Rossen Guérgov nous a parlé de son idée de coupler des compositions contemporaines avec une œuvre classique de Bethoven.

« Notre conception est de toujours présenter des auteurs contemporains, pour les faire connaitre en Bulgarie mais aussi à l’étranger. Roumen Boyadjiev – fils est déjà bien connu en Bulgarie, il nous a proposé sa toute dernière composition qui est l’Ouverture au music-hall « Ali Baba ». Je voulais que notre soliste soit quelqu’un de particulier et j’ai choisi Vassiléna Sérafimova à la marimba. C’est un instrument peu connu et rarement choisi en solo, hors Vassiléna a déjà fait ses preuves. Elle a proposé à Avner Dorman de participer avec sa composition et c’est un grand challenge pour nous et pour elle aussi. C’est une œuvre qui combine des éléments de musique traditionnelle, de jazz et de rock. ».

Roumen Boyadziev nous a lui-même présenté sa nouvelle composition :

« Il n’y a pas plus grand honneur pour un compositeur que d’entendre son œuvre jouée par un OS tel que l’orchestre de la RNB. Bien sûr j’ai déjà travaillé avec cet orchestre et je le connais. Je m’en réjouis d’autant plus, lorsque j’entends comment ils jouent mes notes. Je voudrais finir ma trilogie d’opérettes pour enfants à partir de conte de fées connus - eux d’Andersen et le troisième c’est l’histoire d’Ali Baba. Cette ouverture est la première partie de l’opérette sur ce conte, à la suite de celle que j’ai déjà fini « La vendeuse d’allumettes » d’Andersen et qui a eu un succès énorme. C’est un beau départ pour ce projet, avec un tel orchestre et un tel chef d’orchestre. Grace à ce concert je pourrais m’inspirer pour voir comment terminer ma trilogie et pour réjouir nos enfants ».




Version française : Miladina Monova


Tous les articles

Evergreen Fest' 2019

A Sofia s’est déroulée la première édition de l’ Evergreen Fest , dont l’idée appartient à la chanteuse et pédagogue Roumiana Kotzéva, qui a souhaité mettre à l’honneur les inoxydables tubes de la musique pop et du jazz, et qui a été..

Publié le 22/02/19 à 12:12

La Bulgarie sous le charme des "Ritmos Negros"…

„ Notre musique s’inspire des traditions préuviennes et de leurs racines africaines, riches en couleurs et sensualité… “ . C’est en ces termes que Piero Epifanía du Pérou, décrit le groupe « Ritmos Negros » dont il est le chanteur et interpète..

Publié le 17/02/19 à 08:20
Minko Lambov

Minko Lambov : Le Shaka Zulu Orchestra et une première, tout ce qu’il y a de plus „classique “!

Ce 14 février, salle „Balgaria“, haut-lieu de la musique classique fête une première - la présentation bulgare du Concerto pour violon et orchestre de Minko Lambov dans l’interprétation de Svetlin Rousssev violoniste à la carrière internationale - maître..

Publié le 14/02/19 à 09:00